AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°3 :
Tournoi Inter-Maisons

Événement :
Match de quidditch Serdaigle/Serpentard
(25 janvier)
Janvier 1997:

7 janvier :
Rentrée et festin

10 au 18 janvier :
Tournoi Inter-Maisons




Années

❖ Nous manquons d'élèves pour les quatre premières années.

Pour retrouver l'effectif total des membres répartis
par années et maisons, rendez-vous ici !


Maisons

❖ Nous manquons de Serpentards et de Poufsouffles !
Venez repeupler les verts et les jaunes ! ;)

Merci de privilégier les Sangs mêlés ou Nés Moldus.
Les familles Sang-Pur inventées sont interdites.

Partagez|

[TOPIC COMMUN] - soirée mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar


Parchemins : 1616

Sablier : 927


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Sam 7 Juil - 15:25

Le membre 'Briséis Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le Destin' : 2



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-home.forumactif.com

avatar




Parchemins : 1394

Sablier : 0

Double Compte : silas baby hitchens bg des serdaigles.

Convictions : aucun attachement pour toutes formes inférieures au sang purs.

Associations & Clubs : gang de vipères. (milicent, daphne, hestia, floria)

Matières en Option : potions, études des runes, défense contre les forces du mal, (uc)

Avatar : zoe perfect deutch.

Crédits : ultraviolence (avatar)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Sam 7 Juil - 20:29


verre que tu transportes à tes lèvres. douceur qui parcoure ton âme. chaleur brûlante quand son regard t'attire à lui. incapable de détourner le regard. incapable d'ignorer cette demande. theodore qui t'invite à le rejoindre. lui et cette petite bande presque insignifiante à ses côtés. tu ne détestes pas tout le monde. -mais presque.- tu n'aimes pas grand monde dans cette école. personnes dont le sang n'est pas assez pur. camille qui vient foutre le bordel dans toutes ses belles idées. comme quoi il faut toujours une exception à la règle. il y a toujours un "mais" dans les histoires. toujours un événement incontrôlable qui vient détruire la routine. le tien c'est lui. ton ex petit-ami que tu continues de cacher au monde entier. celui que tu fais toujours semblant de ne pas connaître, d'ignorer, de détester pour ce qu'il représente. incapable d'assumer quoi que ce soit qui ressemble à des sentiments, parce que pansy parkinson est incapable d'aimer, incapable de profiter de l'amour. ce n'est que l'habitude. un manque. d'amour, de présence. lui a qui tu brises le coeur, que tu laisses partir mais, qui occupe toujours une place dans ton esprit. que tu n'arrives pas à effacer. nouveau verre que tu attrapes en chemin alors, que tu poses ton regard sur les personnes face à toi. pas besoin de te présenter, tout le monde te connait désormais. pas forcément pour être celle avec les meilleures qualités du monde. pas pour être gentille. une vipère sans coeur qui profite de la faiblesse des autres. qui aime faire du mal. pour s'amuser. pour rendre ta vie moins ennuyante. tout n'est qu'une question d'égoïsme avec toi. certainement que tu es détestée de la plupart des personnes proches de theodore. mais, tu t'en fiches. ce n'est pas pour eux que tu t'avances. pas pour eux que tu te montres. distance qui reste pourtant. distance que tu souhaites conserver pour ne pas être mise dans la partie. toujours plus intéressant de rire des autres que de soi-même. des vérités que tu n'as aucune envie de partager avec ses gens. encore moins avec @Briséis Avery à qui tu lances un regard désagréable. qu'elle seule connait bien. pas réellement étonnée que le choix de theodore se porte directement sur elle. et @Diane Wind à qui tu as envie de claquer ton verre sur le crane. bras qu'elle pose avec un peu trop de facilité sur la hanche de ton meilleur ami. simple jalousie. et à qui tu n'arrives pas à sourire par politesse. mot qui ne fait définitivement pas partie de ton vocabulaire. pas même à @Caelius Rosenberg qui représente une famille que tu préfères oublier pour de bon. léger rire qui s'échappe de tes lèvres alors, que tu tournes à nouveau le regard vers diane. presque impatiente d'entendre son choix. impatiente de découvrir ce que la blonde va bien prendre. la sécurité ? l'action ? tu connais assez bien briséis pour savoir qu'elle ne laisse jamais rien au hasard. qu'elle n'est pas du genre à perdre son temps. qu'elle est aussi manipulatrice que toi quand elle le désire. sourire qui ne quitte plus tes lèvres. est-ce qu'une guerre serait prête à exploser dans cette pièce ? toi qui vient subtilement t'inviter dans la petite bande, jusqu'à te placer de manière innocente à côté de @Camille Delacroix vipère prête à profiter du spectacle.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1686

Sablier : 3

Double Compte : Eileen Hohenheim

Convictions : Sang pur qui considère que tout un chacun doit se battre pour arriver à ce qu'il veut. Si les né moldus sont prêt à se battre, alors c'est bon pour elle.

Associations & Clubs : Capitaine et gardienne de l'équipe de Quiddich

Matières en Option : Défense contre les forces du Mal, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges, Etude des Runes, Transplanage

Avatar : Cailin Russo

Crédits : Tag (avatar) - buckaroo. (code signature) - kookhunts (gif tumblr) - Pinterest

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Sam 7 Juil - 23:38

Soirée mémorable
Les 5e, 6e et 7e. Et les intrus.

« Le rire c'est comme les essuie-glaces,
ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer. »


Je ne me serais pas imaginée en train de jouer à ce genre de jeu. En général, je préférais regarder, j'y avais rarement joué. Ce soir, l'alcool m'aidait largement a ne penser à rien. La preuve, j’enlaçais sans doute un peu trop le préfet de Serpentard sans faire attention à qui pouvait nous voir. J'aurais peut-être du faire plus attention, voir éviter de le faire, mais je m'étais dit et pourquoi pas ? Il y avait tellement de monde de toute façon, peu y ferait attention. Enfin, là n'était pas la question puisque je me sentais bien ainsi, observant les personnes qui affluaient et écoutant en même temps les paroles de @Theodore Nott. Un action ou vérité. C'était dangereux en fonction de ce que l'on pouvait révéler, mais fortement excitant. Mon regard se pose sur les jolies petites amies de Theo en souriant. Je ne pus m'empêcher de secouer légèrement la tête pourtant amusée. Je reconnais l'homme un peu plus détendu que j'avais vu cet été. Je vois soudainement @Briséis Avery qui salue poliment son monde, j'ai même droit à un regard suffisamment équivoque et le long regard qu'elle offre à Theodore me suffit pour lui souffler à l'oreille un petit.

« Je ne savais pas que tu avais un harem ... »

Sourire aux lèvres, les yeux rieurs. Bien sûr que je blaguais, mais ça il devait le savoir. Je tombais par la suite sur le regard de Briséis. Ha, mon bras n'est-il pas bien mis là où il est ? Cette dernière lâche même une petite phrase qui me fait rire puis je la regarde, l'air sérieux.

« Quoi, toi aussi tu veux que je t'enlace ? J'ai un deuxième bras tu sais ... »

Les sourcils haussés, je la regarde comme si j'attendais une réponse sauf que non. J'ai presque envie de lever les yeux au ciel. Calme toi chérie Ais-je envie de lui dire mais je me retiens. Ce n'était pas le moment de provoquer une bataille ... de mots, de poings, qu'importe. J'écoute le préfet des serpents donner son premier défi à la jolie aiglonne. Je me demande ce qu'elle va choisir. Enfin, tandis qu'elle réfléchit en scrutant la salle, j’entraîne doucement Theo sur un des sièges afin que l'on s'assoit. Je m'installe même à moitié sur lui comme j'en avais déjà eu l'habitude. Oui, les habitudes ont la vie dure ce soir. J'observe sagement l'assemblée, ne réalisant pas trop ce que je venais de faire puisque ça me semblait -un peu trop- naturel ce soir. Enfin, Briséis répond à sa vérité. Elle avait embrassé deux personnes. Suffisamment raisonnable pour que je hoche la tête sérieusement. Et visiblement, elle n'avait pas apprécié mon bras sur les hanches de Theo. Bah tiens. A moi donc. Qu'allais-je choisir. Il me fallut un instant de réflexion. J'aperçus même la grande @Pansy Parkinson qui était venue se joindre à nous. Je ne pus pas lire grand chose sur son visage assez inexpressif -enfin, vis à vis de moi. Le jeu n'en serait que plus intéressant.

« Vérité. »

Je répétais le geste que la bleue venait de faire, ne mettant qu'une goutte dans mon verre, que je bus d'un trait. Oh, qui espérais-je séduire ce soir ? Ce n'était même pas difficile à répondre. Levant le visage vers celle qui m'avait posé la question, je répondis sérieusement.

« Personne. »

Techniquement, je n'étais là pour séduire personne. Qui plus est, la seule personne susceptible de m'intéresser ... avais déjà été séduite. Donc c'était une vérité. D'un certain point de vue. Ravie, je regardais les quelques personnes autour de moi avant de poser mon regard sur @Camille Delacroix.

« A ton tour, action ou vérité ? »

Tout simplement.

Spoiler:
 

 
Emi Burton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 0:22

tu es tout simplement heureux. de cette soirée qui se passe à merveille, magnifique opportunité à tes yeux pour imbiber ton sang d'alcool. parce que cela te permet de passer du temps avec tes meilleurs amis, découvrir de nouvelles têtes, si tu ne les connais pas encore toutes. et lorsque theodore t'entraîne dans un jeu, tu ne peux t'empêcher de rire. parce que ce n'était rien d'autre qu'une évidence dans une soirée, et que tu sais que cela risque d'être intéressant. le rond formé, theodore à ta gauche, tu ne manques pas de garder ton verre près de toi, qui risque de t'être nécessaire si tu veux survivre à cette soirée de l'enfer. gorgée avalée, tu manques de t'étouffer en voyant la proximité entre les deux préfets, et tu ne peux t'empêcher de lancer un regard au principal concerné, @theodore nott. tu murmures alors doucement, paroles non prononcées, mec tu m'expliques??? (alors ouuuui, certes l'alcool désinhibe). (mais meuf on est pas à l'hôtel). tu secoues la tête de gauche à droite et écoute tranquillement ce qui se dit à côté de toi, jusqu'à sentir une présence à ta droite. @pansy parkinson. cela ne t'étonne pas vraiment, tu étais quasi-certain qu'elle se pointerait à ce petit jeu organisé, mais tu n'aurais pas pensé qu'elle se glisserait à tes côtés. surpris lorsque c'est toi que désigne @diane wind, tu ne réfléchis pas et laisse tes paroles retomber dans le cercle. vérité. non motivé pour faire une action, pas encore assez bourré pour cela. et tu as une envie de ricaner à l'entente de sa question, puisque la principale concernée se trouve à tes côtés. mais ça, tu t'en gardes bien de le dire. ton vrai premier baiser, tu l'as partagé avec pansy. mais c'est sûr que si on regarde les smacks, ou autres banalités, la réponse est différente. à tes yeux, elle est la seule à avoir compté, celle pour qui tu as eu des sentiments. mais tu ne peux divulguer le nom de la vipère, alors tu hausses simplement les épaules. tu saisis ton verre, alcool mélangé à une goutte de veritaserum, tes doigts qui effleurent doucement la peau nue de la cuisse de @pansy parkinson sans que personne ne s'en rende compte. une meuf en vacances. une moldue. simple banalité à tes yeux, dont tu as même oublié le prénom, qui ne l'est pas au yeux des puristes présents à tes côtés, tu vois déjà leurs yeux rouler à outrance jusqu'au plafond. theo, babe. action ou vérité ? sourire remonté jusqu'aux oreilles. parce que tu vas pas le rater nott.


action/vérité a écrit:
vérité; la chose la plus dégoûtante que l'on t'as faite dernièrement
action; sucer pendant 10 secondes le gros doigt de pied de @caelius rosenberg


Invité
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Parchemins : 6003

Sablier : 0

Double Compte : harry potter, aimant à problèmes since 1980

Convictions : scribe, c'est une bonne situation ça ?

Associations & Clubs : préfet des serpentards & gardien de l'équipe

Matières en Option : arithmancie, études des runes

Avatar : max irons

Crédits : av,perlman ; gif/tumblr

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 1:55

Tu joues avec le feu, tu le sais, mais face à cet hiver glacial qu'est ta fiancée, tu te sens presque obligé de la provoquer. Parce que tu aimes tout particulièrement lorsqu'elle relève ses iris chocolatées vers toi, parce que tu te sens mieux, lorsque tu plonges ton regard dans le sien. Combien-même n'éprouve t'elle pas de sentiments affectueux pour ta personne à travers ces contacts visuels, tu aimais être sous son attention. Et tu bois une nouvelle gorgée, une nouvelle brûlure agréable pour le fond de ta gorge, de quoi te libérer un peu plus de ce qui te retient d'être complètement libre, ce soir. Tu ne fais que hausser les sourcils à la remarque de Diane parce que tu sais qu'elle blague et perdu dans ta recherche du regard sur ce que le reste de la salle advenait, tu ignoras peut être consciemment l'échange entre la blonde et la brune. Tu as ce bras autour de la taille auquel tu ne penses même pas car tu as ce sentiment familier de l'été dernier, puis Camille qui se penche vers toi et qui te demande ce que cela signifie. Tu préfères hausser des épaules, bien trop concentré sur ton aiglonne. Il y a toutes ces personnes autour d'elle qui attendent impatiemment sa réponse, il y a toi ce sourire à peine dissimulé derrière ton verre et elle, elle et son regard qui te lance les plus dangereux éclairs au monde mais tu ne peux te résoudre à la craindre. Oh, tu l'appréciais dans tous ses états ta fiancée, dans la douceur et dans l'irritabilité, elle savait te faire vibrer. Tu fus presque déçu qu'elle choisisse le choix de la sécurité, mais ta question qui, tu l'espérais, était passée anodine, n'en était pas le cas. Et elle le savait. Cela donnait d'autant plus de saveur au jeu. Tu l'aperçois regarder autour de vous dans la pièce tandis que ton visage demeure impassible. Lorsqu'elle te répond qu'il y en a deux, tu te retiens de frémir. Silas. Ça doit être Silas, ça ne peut pas en être autrement. Et si tu ne l'avais pas vu mater le fessier de Camille il y a quelques instants, pour peu tu serais remonté. Le jeu continue, tu es désormais assit sur l'un des fauteuils, Diane est contre toi. Elle est visée par Briséis, tu as un sourcil qui se lève lorsque tu entends la question, intéressé d'en connaître la réponse. Ressens-tu un soulagement lorsqu'elle évoque qu'elle ne compte séduire personne ? Oui. Après tout, tu n'aurais pas aimé la voir dans les bras d'un homme ce soir. Et il y a Pansy, Pansy à qui tu accroches le regard un long instant, à t'en tirer des frissons indescriptibles, à t'oublier quelques secondes. Pansy dont ton esprit fleurissait soudainement de chaudes images, beaucoup trop neuves pour être mises de côtés. Et de nouveau, tu plonges tes lèvres dans ta boisson pour passer à autre chose, oublier, assumer aussi d'une certaine façon. Tu écoutes Camille tout en observant Briséis en toute discrétion, admirant son costume, son port de tête, la façon dont ses cheveux retombent sur ses épaules. Elle était magnifique ce soir. Tu as ce sourire malin sur les lèvres en te retournant vers ton serpent lorsqu'il est mis au défi mais tu es déçu de le voir choisir vérité. Décidément, ils choisissaient tous la facilité. Pff. Ah bon, c'était pas Cael l'autre soir ? Comment ça t'aimais les mettre dans l'embarra ? Vérité ou non, tu es plus que conquit lorsque tu aperçois l'air qui passe sur leur visage à ta tirade. Il n'avait qu'à pas choisir la solution de la facilité. Pourtant, tu déchantes vite en voyant son sourire et que tu es visé. Tu te redresses sur ton assisse, attrapant le boursouflet sans ménage, l'enfermant dans tes doigts alors que l'animal piaille de mécontentement. Oh, tu sais que Camille ne va pas te rater.

Tu n'as pas peur, hein Theodore, tu n'as pas peur. Tu n'es pas de ces misérables lions autour de vous (pardon Cael), mais tu ressens ce feu dans tes veines, cette adrénaline qui parcourt tes membres, qui se nomme courage-du-presque-bourré et tu l'assumes, tu en serais presque fier. Tu trépignes d'avance qu'il énonce la sentence mais avant ça, tu réfléchis. Pas longtemps alors que tu aurais du Theodore, oui, tu aurais du faire comme d'habitude, agir de façon posée. Mais Camille te connait, il sait comment tu est en soirée et ce salop, il va te prendre en revers, tu le sais et pourtant tu fonces droit dans les problèmes. Mais au fond Theodore, on dirait que tu les aimes les problèmes, non ? Action. Tu en serais presque à te frapper la poitrine en disant ça mais tu te retiens. Tu n'étais pas un sauvage, tu n'étais pas un bouffondor, merci. Une lueur de défi dans le regard, tu entends la sentence et pour peu, tu te serais étouffé avec ta boisson si tu étais en train de boire. Ton écoute entend la réaction de tes camarades, tu sens ton palpitant qui bat fort dans ta poitrine. Tu te fais violence, ton visage reste impassible, seul ton regard exprime cette lueur particulière qui s'accroche au visage arrogant du serpent. Faux frère, traite, tu as envie de le foutre sous une douche froide et de lui faire subir un sort de tarantallegra en même temps. Pour autant, tu créais la surprise en ne pipant mot, te levant simplement. Ton regard passe alors de Camille à @Caelius Rosenberg tandis que tes traits ne préviennent aucune de tes actions. Tu t'approches doucement de Caelius, avalant le fond de ton verre pour te donner courage. Et tu l'attrapes par le col sans prévenir, le rapprochant de toi, un sourire malin. Rosenberg, me permets-tu de... Tu relèves les yeux vers l'assistance, puis Camille. Tu as ce côté dramatique qui te sied à merveille, il faut l'admettre. ..frapper cet ignare qui a naïvement cru que j'étais assez alcoolisé pour ternir ma réputation ? Une main sur l'épaule du seul lion que tu pouvais t'encadrer, tu te retournais vers Camille. Heureusement qu'on a un joker, tu viens de me faire prendre le mien, merci. Tu te penches alors vers la table et tu n'avales pas seulement un shot, mais deux. Car t'as bien failli te foutre en l'air à cause de cette histoire et au passage, décapiter ton ami. Tu restes debout, près du rouge et or et tu lui lances ce boursouflet qui commençait déjà à fatiguer. Alors, action ou vérité ? Tu ne serais pas aussi traite que Delacroix, pas encore du moins. Alors que Caelius s'évertue à décider son sort, tu te penches vers Camille pour lui glisser dans son oreille : Mec, tu vas vraiment finir mal ce soir. Une menace comme une autre, mais une menace dite de ce ton rauque qui t'appartient alors que tu lui mets un coup de coude violent dans les côtes.

Citation :
action : choisi n'importe qui et part dans l'armoire faire 7 heaven avec
vérité : cite deux noms de personnes dont tu te vois bien embrasser avant la fin de la soirée.







Fearless child, broken boy;
Tell me what it's like to burn.
moodboard de theodore



Dernière édition par Theodore Nott le Dim 8 Juil - 2:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Parchemins : 1616

Sablier : 927


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 1:55

Le membre 'Theodore Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le Destin' : 6



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-home.forumactif.com

avatar




Parchemins : 2170

Sablier : 0

Double Compte : calypso "bitchface" shafiq

Convictions : life is shit and then we die.

Associations & Clubs : capitaine de l'équipe des gryffons, pour laquelle il est également poursuiveur ; membre du club de potions

Matières en Option : dcfm, métamorphose, astronomie, potions, sortilèges, étude des moldus & soins aux créatures magiques

Avatar : joe keery

Crédits : proserpine (avatar)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 13:50

Le lion avait réussi un coup de maître et sans même un regard en arrière, les trois compères s'en allèrent, des idées pleins la tête. Un action ou vérité. La bonne idée. Même sobre, Cael avait toujours été un fervent passionné de ce jeu. Alors avec quelques verres dans le nez, autant dire qu'il était des plus déchaînés. Il était heureux de voir autant de monde se prendre au jeu. Toutefois, leur propension à ne pas vouloir risquer plus qu'un simple 'vérité' le décevait grandement. Levant les yeux au ciel, il écouta tour à tour les candidats, jugeant leur manque de témérité. Lui, le lion, s'insurgeait devant un manque évident de bravoure. Ah bon, c'était pas Cael l'autre soir ? Le lion s'en étoufferait presque avec son verre. Presque. Il se contentait de maintenir ce visage impassible, un léger rictus sur les lèvres. On sait tous que t'aurais adoré nous rejoindre, Nott. Et il accentua son commentaire d'un haussement de sourcils plus qu'évocateur. Deux pouvaient à ce jeu. Ils l'avaient prouvé l'autre soir, bien qu'aucun des trois ne désiraient faire ébruiter la chose. Puis la soirée s'enchaînait, et Caelius en aurait presque eu le souffle coupé tant il s'esclaffait. Devant le défi de Camille et l'indignation de Theodore. Le gryffondor, lui, était bien trop heureux d'une telle chose pour s'en alarmer ou fuir les lieux. Un instant, son souffle s'accéléra, alors que Theodore se rapprochait de lui, un air déterminé sur le visage. Mais le lion déchanta très vite, son serpent préféré le décevant en préférant un joker à son pied, qui en pleurait de déception. Un instant, il se remémora l'incident dans la salle de bain, lorsque le Nott l'avait mordu. Machinalement ses mains vinrent trouver sa nuque, et un sourire se dessina sur ses lippes. Tu sais pas ce que tu rates. Et au fond, Caelius préférait qu'il en soit ainsi. Inutile de lancer des rumeurs inutiles à cause d'un jeu. Aussi alcoolisé était-il.

Le karma avait, semble-t-il, décidé de rattraper le lion dans sa hâte de rattraper ce boursoufflet mal en point que l'on lui lança. Cael ne put s'empêcher de pouffer quelque peu en voyant le destin choisir pour lui. Ainsi soit-il. Il comptait bien faire de ces sept minutes au paradis les plus belles minutes du futur chanceux. Car oui, le gryffondor avait déjà son idée sur la personne à inviter. Tiens tiens c'est ton jour de chance, Nott. Lui qui avait lancé le défi, lui qui avait valu au lion une cicatrice digne d'un suçon en plein dans le cou. Dans sa hâte de se lever, le lion balança la pauvre créature dans les mains du prochain joueur, qui se révéla n'être nulle autre que @Pansy Parkinson, sa vipère de cousine. Il ne s'attarda pas pour voir sa réaction, nulle doute à mi-chemin entre exécration et déception.

Citation :
action : faire la cour à @briséis avery, battement de cils et vocabulaire approprié en prime.
vérité : dire ce que tu penses réellement de @seamus finnigan et de votre moment passés ensemble durant l'amortentia.

Ni une ni deux, Caelius s'empara du serpent, sourd à ses sifflements de protestation, l'embarquant sans même une once de gêne dans l'armoire, sous le regard ébahi des autres joueurs. Merveilleuse armoire dans laquelle Theodore semblait prendre un malin plaisir à le cacher en temps normal, n'étant pas prêt à révéler leur amitié au grand jour. Mais depuis quelques temps, les choses changeaient. Cael le savait, et il comptait bien en profiter. Néanmoins, cette armoire lui rappelait cette journée, un mois plus tôt, où il s'était retrouvé enfermé avec une aiglonne à la beauté toute aussi fougueuse que son caractère. Il chassa cette pensée de son esprit tout aussi vite. Alors, prêt à passer les meilleures sept minutes de ta vie en ma compagnie ? Je sais que t'en as toujours rêvé, essaie même pas de le nier. Et sûr de lui avec tout ça le lion. 





Dernière édition par Caelius Rosenberg le Dim 8 Juil - 14:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Parchemins : 1616

Sablier : 927


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 13:50

Le membre 'Caelius Rosenberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le Destin' : 8



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-home.forumactif.com

avatar




Parchemins : 767

Sablier : 0

Double Compte : theodore & olivia

Convictions : tom jedusor is great but longbottom the real mvp

Associations & Clubs : attrapeur pour les gryffondors, héritier des maraudeurs.

Matières en Option : écouter hermione, empêcher ron de manger trop d’ailes de poulet, comploter contre rogue.

Avatar : nathan niehaus

Crédits : av/Sarasvati

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 14:35

« Si tu préfères y aller avec Rogue plutôt que Ron, j'imagine à quel point ça doit être une épreuve de partager le même dortoir ! » Et tu éclates de rire, car tu as le rire facile ce soir Harry, un peu trop peut-être, mais tu te sens bien avec Susan, si détendu et léger. Tu as toujours apprécié être en sa présence mais ce soir, tout particulièrement, tu étais comblé. « Tu n'imagines même pas ! » Elle récupère le boursouflet entre tes mais tandis que tu poses tes lèvres sur ton gobelet pour continuer de boire ta boisson colorée, relevant le Lord Potter d'un clin d’œil amusé. Mais tu n'as pas le temps de te poser confortablement dans le fauteuil que des étincelles rouges viennent briller au dessus de vous, vous désignant comme les heureux élus du premier couple à  rejoindre l'armoire. Et tu lâches un grognement désapprobateur lorsqu'on t'enlève ton gobelet des mains, l'agrippant un peu plus de tes phalanges frustrées pour finalement venir boire le reste de son contenu d'un seul trait. Car il allait t'en falloir du courage, du courage pour trier ces pensées, faire le vide en toi pour ne pas craquer, oublier que « Aïe c'est dur ... » qu'elle s'exprime, t'arrachant ce frisson impromptu alors que des pensées qui ne devraient pas exister viennent peupler cet esprit que tu désirais garder sain de tout cela. Mais il est trop tard Harry, depuis plus longtemps que tu ne le crois d'ailleurs. Tu as les yeux qui s'écarquillent alors que ta main fait un mouvement de protection envers tes parties car un instant, tu as l'impression que Susan te parle d'elles. Mais tu ne peux pas réellement bouger, là, au fond de cette armoire qui ne vous laissait à peine la place d'exister, de respirer. Ta main rencontre sa hanche qui t'empêche toute vérification et sans réfléchir, tu la laisses reposée sur le corps de la jeune femme. Tu ne fais pas attention à sa prochaine phrase car toi-même, tu es légèrement en panique. Depuis quand n'avais-tu pas été aussi proche d'une jeune femme comme cela ? Un bout de temps, tu ne t'y faisais pas, c'était à chaque fois déconcertant et troublant pour toi. Et toi aussi tu tentas de bouger, quelque peu du moins, alors que ton corps venait se frotter au sien dans toute tentative de meilleure place, de plus grande proximité. C'était en vain, vous étiez destinés à être collés ensemble et bien rapidement, tu compris qu'il fallait à tout prix que tu arrêtes de faire s'entrechoquer vos corps dans de multiples va et vient de droite à gauche auquel cas, ton intimité finirait par prendre feu et vous emmener sur le chemin de la gêne absolue. Pour garder un certain équilibre, tes deux mains sont désormais posées sur ses hanches et tu espères que cela ne la dérange pas. La promiscuité était de mise, obligée et il fallait que vous faisiez avec, combien même tout d'un coup, tout était étrange. Tu évites du mieux que possible de penser, de ressentir, de regarder son corps collé au tien, ses formes féminines qui épousent si bien ton corps chaud, beaucoup trop chaud.

Tu fermes les yeux un instant car tu dois te concentrer, te faire violence pour retenir tes pulsions mais c'est sa voix qui t'appelle, malgré ce flou laissé par l'alcool, ses picotements au bout de tes doigts, cette légèreté qui s'installe dans ton esprit. Sa douce voix qui te parle de ton choix de nom pour ce jeu à sa question précédente. Elle te fait relever un sourcil, jamais tu n'aurais pu la choisir parmi ceux avec lesquels tu ne te voyais absolument pas aller dans l'armoire, c'était une évidence qu'elle ne faisait pas parti de ces personnes là. Parce que même là, coincé, étouffant de chaleur, tu étais plus satisfait d'être en sa présence qu'en celle de vraiment beaucoup de personnes participant à la soirée. Tu préférais the girl next door, la Susan pétillante et adorable dont tu avais encore vu une parcelle de personnalité ce soir, plutôt que toutes ces personnes portant le jugement dans leur regards et dans leur cœur. C'était si simple avec elle et si doux. « Mais jamais j'aurais pu dire ça » déclares-tu en la rejoignant dans un sourire amusé alors qu'elle a un rire particulier. Puis tu l'écoutes, le regard baissé sur elle, attendri lorsqu'elle t'avoue que ça aurait été toi qu'elle aurait choisi. Tu as ta main qui se relève instinctivement vers son visage pour lui remettre l'une de ses mèches derrière son oreille avant de caler deux de tes doigts sous son menton afin de lui faire relever le regard vers toi. Tu attends quelques instants, accrochant tes émeraudes à ses azures si appelantes, si délicieuses. Elle te trouble Susan, plus que tu ne l'aurais cru en ce début de soirée. Tu as ce palpitant qui s'active et cette chaleur qui inonde ton corps lorsqu'elle te sourit. Et tu lui souris tendrement en retour alors que tu n'es pas certain qu'elle discerne tes lèvres dans cette pénombre. « On s'en fiche des autres ok ? » Tu as envie de rajouter que tu aimes être ici avec elle, surtout avec elle, mais maintenant que tu as capté son regard, te reposes tes mains sur ses hanches. Tu as l'impression de lire de multiples étoiles dans son ciel et ça te fait sourire, encore une fois. Et tu as cette question sur le bord des lèvres, elle te brûle la langue, bien plus que tous tes dernières boisons réunies et pourtant c'est sûrement à cause d'elles que tu te lances, que tu oses lui demander. « Tu as déjà embrassé quelqu'un ? » Et tu sais que tu ne devrais pas lui demander cela, qui étais-tu pour savoir cela, quelque chose d'aussi intime.. « Je, pardon, je voulais pas être aussi.. » Mais tu lies ta pensée à ta vision alors que ton regard descend sur ses lèvres. Tu as ton souffle qui se raccourcit au même moment où tu les imagines pressées contre les tiennes, tu as ce frisson qui te parcourt l'échine quand tu sens son souffle chaud contre ton torse entièrement nu et pressé contre sa poitrine au décolleté généreux. Puis tu t'approches, doucement « Enfin.. » Tu réduis peu à peu les quelques centimètres vous séparant, d'un geste lent, alors que tu détiens, chaque, seconde, de, votre, temps, ici. « J'ai vraiment envie de t'embrasser Susan.. » Vos lèvres ne sont plus très loin, tu as la tête penchée sur le côté alors que lorsque tu lui dis cela, tes émeraudes accrochent son regard. Des émeraudes baignées dans le même feu qui éveille chaque partie de ton corps tandis que tes mains viennent naturellement presser les hanches de la poufsouffle avant de remonter dans son dos pour l'enlacer un peu plus contre toi. Lorsqu'enfin, tu te penches assez vers elle, ne voyant aucune résistance de sa part, bien heureux qu'elle ait envie de tes lèvres, elle aussi. Et tu presses enfin tes lèvres contre les siennes alors que ta main droite vient se caler en coupe sur sa joue, tu t’accapare ses lèvres pour les faire tiennes avec douceur mais appétit, avant d'oser caresser sa langue avec la tienne d'un mouvement sensuel, audacieux.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 329

Sablier : 3

Double Compte : el fuego finnigan, perfect selwyn.

Convictions : peace and love, flower power. un monde en paix, mains dans la mains, loin des guerres et des idéaux suprématistes.

Associations & Clubs : club de botanique, chorale, club de lecture.

Matières en Option : sortilèges, potions, botanique, études des runes, divination, histoire de la magie, dcfm.

Avatar : ellie bamber

Crédits : (c) morrigan, wild heart.

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 16:57

Perdue dans les ténèbres pernicieuses de ses pensées échauffées, chimères luxuriantes et fantasmes offerts en sacrifice à la fatalité. Ô Susan, fleur vestale qui s'épanouissait dans les ombres, l'élu comme astre brûlant de cette nuit impie. Abandonnée sur le navire fou de l'ivresse, les émeraudes du survivant comme fanaux lumineux sur l'océan déchaîné des sentiments. Tel le phare dressé dans l'obscurité, elle trouvait dans son regard ses repères pour ne pas se perdre dans ses songes fuligineux. Il était grand, se sentant ridiculement petite contre son torse brûlant dont le parfum lui rappelait l'odeur délicieuse de la peau éclaboussée par le soleil de juillet. Espérance d'un été baigné sous les rayons flambants d'une saison célébrant les amours passionnés. Instinctivement, ses mains vinrent se poser sur les épaules musclées du gryffondor, n'opposant aucune résistance quand il cala les siennes sur ses hanches. Un frisson. Une excitation. Partagée entre l'embarras et l'envie d'explorer d'un plus près cette promiscuité. Susan se sentait différente, féminité abandonnée sur l'autel de la séduction, balayant d'un coup sa gêne vers le fond de l'armoire pour profiter de sept minutes en compagnie d'un ami. Une amitié qui prenait un drôle de tournant, sans crainte de la voir s'entacher. Harry ne pouvait venir que la sublimer, comme il l'avait toujours fait. Par ses regards, par ses sourires, sa gentillesse et sa sincérité. Il lui avait tendu la main pour la sauver d'une solitude qui l'empoisonnait chaque jours un peu plus. Mélancolie cruelle, affreuse tragédie. Elle se devait de prendre exemple sur lui pour vivre l'instant présent. Oublier les fantômes du passé pour se concentrer sur l'avenir qui lui tendait les bras. Un courage qui l'avait toujours impressionnée, le rendant encore plus séduisant à ses yeux. Car il en fallait de la bravoure pour s'afficher avec un cornet de frites.

Elle ne savait pas si était le stresse ou l'excitation, mais une pléthore de mots s’échappaient de sa bouche pour combattre la gêne du silence installé. Un brin embarrassée par la situation, elle releva ses billes azurées vers les traits de Harry qui venait de balayer une mèche rousse derrière l'oreille de la sorcière. Un sourire tandis que ses doigts glissaient doucement sur les épaules du lion. « On s'en fiche des autres ok ? » La blairelle laissa entendre son rire, hochant doucement la tête pour montrer qu'elle partageait ses pensées. Ils n'étaient que tous les deux pour le moment, oubliant que derrière le peuplier se cachait une fête et des adolescents déchaînés. Elle se sentait étrangement à l'abris dans cette armoire, protégée du venin des autres étudiants, enveloppée dans l'aura réconfortante du sorcier. Elle se rapprocha alors un peu plus, abandonnant les ricochets pour se caler confortablement contre le marbre de ce torse parfaitement sculpté. Le garçon maigrichon à lunettes avait disparût et elle constatait avec plaisir le résultat de seize bougies soufflées. Un jeune homme séduisant à l'allure enivrante — ivre d'enchantements.  « Tu as déjà embrassé quelqu'un ? » La Poufsouffle fût alors décontenancée par la question du sportif, détournant un instant son regard de l'encre olive de ses yeux. « Je, pardon, je voulais pas être aussi.. » De nouveau le céruléen de ses iris noyées dans les siens, lui offrant un doux sourire tandis que ses doigts se promenaient avec douceur sur les épaules du gryffon. « Je n'ai pas beaucoup d'expérience on va dire ... » Avec les garçons. Elle s'était entraînée avec Hannah en quatrième année, cela avait été plus un moment de rigolade qu'un réel baiser échangé. Une anecdote qu'elle préféra garder pour elle, trouvant cela plutôt embarrassant d'en discuter ici tandis qu'ils étaient prisonniers dans cette armoire. « J'ai vraiment envie de t'embrasser Susan.. » Perdue dans le regard coloré du rouge et or, la sorcière à la chevelure de feu sentit son cœur battre furieusement son envie de vivre. Son corps brûlant contre le sien et les mains explorant le dos du sorcier du bout des ongles. Des lèvres venant conquérir celles d'une adolescente séduite par cette perspective. Elle ferma ses yeux pour mieux en savourer le parfum, explosion de saveurs et de sentiments. Son baiser avec un goût de météorite, traversant ses lèvres comme un éclair, brûlant et brillant avant de disparaître. Les lippes enflammées par la douceur de cette étreinte tandis que sa langue venait doucement danser contre la sienne et que ses mains venaient explorer ses abdominaux du bout des doigts. Elle aurait aimé que ce moment éphémère devienne éternité. Ce baiser venant chasser les ombres de l'armoire pour illuminer l'âme et la corps de cette étudiante ensorcelée.

Sa main venait caresser la joue du sorcier, lui offrant alors un doux sourire, le regard transpirant sans pudeur le plaisir qu'elle avait eu à partager ce moment brûlant dans cette intimité. Les mots ravalés, elle resta quelques secondes à le regarder dans la pénombre, ses doigts redécouvrant la perfection de ses traits sans ne jamais se perdre sur cette cicatrice qu'elle avait fini par oublier après toutes ces années. Il n'était pas qu'un survivant, mais bel et bien un jeune homme aimant se cogner à la vie. Il était Harry. Celui à qui elle avait offert son premier baiser dans le fond d'une armoire. Un moment gravé à jamais dans sa mémoire d'adolescente. Ce baiser signifiait-il quelque-chose ? Elle n'en savait rien, téméraire et insouciante pour une fois. « Toutes les armoires à disparaître du monde ne seraient pas capable de me faire oublier ça Harry Potter. Je n'aurais pas pu rêver mieux comme première fois. » Le sentiment agréable d'être quelqu'un et de plaire dans l'obscurité. Il ne pouvait malheureusement pas savoir à quel point la rousse lui était reconnaissante. Non pas que pour lui avoir offert son premier baiser, mais pour l'avoir tout simplement regarder et lui avoir enfin permis d'exister.

Les autres joueurs tapèrent alors sur la porte de l’armoire pour signaler aux deux sorciers que les sept minutes s'étaient écoulées. Susan n'avait pas envie de quitter les bras du sportif, vif d'or de cette partie endiablée qu'il avait attrapé sans efforts. « Le temps finit toujours par nous rattraper ... Mais les souvenirs restent. »Elle déposa ensuite un doux baiser sur le coin de ses lèvres, un fin de sourire sur ses lippes tandis que la porte s'ouvrit sur le visage de Sally-Ann Perks dont le regard brillait d'une insatiable curiosité. Quelques sifflements et œillades pour le premier couple à passer par les sept minutes d'un paradis profané par la concupiscence d'un baiser. Amusée, elle se heurta avec douleur au bruit assourdissant de la musique, aux rires, à la vie. Sally s'approcha de l'oreille de Susan pour lui demander ce qu'il s'était passé, avouant sans pudeur la stricte vérité. « Un vrai gentleman. »  Son verre retrouvé, elle y noya ses lèvres tout en lançant un regard complice à Harry. Elle avait gagné le baiser d'un magnifique sorcier tout en abandonnant au fond de cette armoire ses angoisses et cela sans regrets. Nul besoin de baguette pour exercer une telle magie, cela s'appelait tout simplement la vie.

Un brin tourmentée par l'alcool, les pas peu sûres, elle s'approcha alors de Harry tout en posant sa main sur son avant bras, généreuse de ses sourires. « Je crois que si je bois encore un verre, je risque de le rendre avec générosité ! » Un rire tandis qu'elle abandonnait son gobelet à Harry pour ensuite venir coller une bise discrète sur sa joue. « Désolé de partir si tôt ... Merci pour ... cette soirée. On se recroisera ! L'école n'est pas si grande ! » Un nouveau sourire tandis qu'elle commençait à se reculer pour le quitter. « Fais attention en rentrant ! » La rousse lui fit un petit signe de la main timide, attrapant son costume abandonné plutôt pour quitter les lieux, se retournant une dernière fois parmi la foule pour renvoyer une œillade complice au gryffondor avant de disparaître. Pas besoin de rêves pour cette nuit, elle avait déjà l'impression d'en avoir vécu un tandis qu'elle retrouvait le silence du septième étage pour rejoindre la tour des aigles, abris de fortune.

(SORTIE)






Dernière édition par Susan Bones le Dim 8 Juil - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 6003

Sablier : 0

Double Compte : harry potter, aimant à problèmes since 1980

Convictions : scribe, c'est une bonne situation ça ?

Associations & Clubs : préfet des serpentards & gardien de l'équipe

Matières en Option : arithmancie, études des runes

Avatar : max irons

Crédits : av,perlman ; gif/tumblr

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 17:44

Tu ne réponds pas à la réplique de Cael sur le fait que tu aurais aimé les rejoindre. Tu en avais vu assez, oh oui, même trop à ton goût. Les quelques bribes de la soirée te revenant en mémoire depuis attestaient qu'il ne valait mieux pas t'oublier dans ces souvenirs, surtout pas avant de dormir, surtout pas lors de tes songes. Tu ne savais réellement poser de mots exacts sur la teneur de cette soirée alors tu faisais comme tout le monde, l'autruche. Et oh que vous saviez bien la faire l'autruche. Il n'y a que par des petites piques comme celles-ci que vous vous permettiez de vous souvenir de ce qu'il s'était passé et puis la main de ton lion qui vient toucher sa nuque quelques instants tandis qu'un fin sourire arrogant vient étirer tes lèvres. Ignorant superbement sa prochaine tirade d'un roulement de yeux magnifiquement bien effectué, tu trépignais d'avance de savoir ce qu'il allait choisir alors que tu réfléchissais à ce que tu allais lui proposer comme défis. Mais tu n'as pas le temps de lui proposer quoi que ce soit qu'à peine ouvre t'il la bouche que des étincelles rouges vous surprennent au dessus de vous. Tu les regardes et là, tu comprends que c'est le drame. Tiens tiens c'est ton jour de chance, Nott.Bloody hell. T'exprimes-tu, à la fois d'un air étonné tout en ayant cette envie de t'enfuir. Mais tu n'as pas le temps de faire grand chose que déjà, on t'attrape pour te balancer au fond de l'armoire. Une impression de déjà vu t'emplit et tu as cette pensée pour Briséis, pour cette soirée à la bibliothèque qui vous avait tant fait vibrer. Tu frémis en attendant le lion, les yeux clos, dans le silence et un soupire qui en disait long. Tu bois le contenu de ton verre pour te donner du courage avant de le balancer par la porte de l'armoire encore ouverte et quand tu entends les défis qu'il donne à Pansy, tu esquisses un bref rire malgré toi. Pourtant, tu croises les bras contre ton torse lorsqu'il entre dans l'armoire avec toi, un air de petite-amie mécontente sur le visage. Tu me fais entrer là-dedans alors que tu donnes ce genre de défi à Pans' ? Tu te fous de moi ? On va tout rater ! Tu es outré, plus qu'outré même lorsque tu te rends compte que vos deux corps dans l'armoire est une combinaison beaucoup plus délicate que celle du tien avec Briséis. Et tu émets un grognement désapprobateur alors que tu dois délier tes bras pour les mettre contre ton corps car la porte avait du mal à se fermer. Alors, prêt à passer les meilleures sept minutes de ta vie en ma compagnie ? Je sais que t'en as toujours rêvé, essaie même pas de le nier.T'es gros. Que tu te contentes de répondre d'un air effronté. Vous n'entendiez presque plus rien désormais, la porte refermée sur vous, vous étiez plus que tous les deux, debout, face l'un à l'autre et tu as ce rire sur le bord des lèvres alors que tu croises son regard. Tu tentes de bouger un peu dans cette armoire mais en vain car vos corps ne faisaient que se frotter l'un à l'autre dans une tentative d’acquérir plus d'espace. Tu soupires alors que tu comprends que c'est peine perdue, ressentant au même moment l'intimité pas encore totalement éveillée de ton lion contre tes hanches, là aussi, une impression de déjà vu. Ton regard s'ancre dans le sien tandis que tes émeraudes le sonde, le détaille en silence pendant que tu observes cette trace de morsure. Tes doigts se relèvent pour caresser sa peau rougie et bleutée sans que tu n'y penses réellement, tout est tellement spontané avec Cael, plus simple, si simple. Vous aviez ce rapport particulier aux armoires après tant d'années à l'y avoir poussé à l'intérieur et désormais, tu étais avec lui en son sein. Pourtant, plus que jamais maintenant, tu étais prêt à déclarer votre amitié au monde entier. Ça te fait mal ? Un sourire taquin sur les lèvres, tu te penches un peu pour l'observer plus en détail. Heureusement que tout ce qui se passe dans la salle de bain reste confidentiel.. Un peu comme ce qui se passe dans l'armoire.. Tu relèves tes azures à la fin de ta tirade pour venir les planter dans son regard, un air particulier dans le fond de tes yeux. Des flammes qui dansent en rythme grâce à cet alcool si bien accueilli par ton système, des flammes qui se souviennent de la promiscuité récente en tenue d'Adam à la salle de bain, des flammes qui déclarent que tu aimes le taquiner même en étant si proche de lui. Vos deux corps l'un contre l'autre, tu t'efforces à garder un équilibre en t'agrippant à ce que tu crois être ses hanches quand finalement, c'est ses fesses que tu tiens dans ta main gauche. Comme une impression de déjà vu.. Tu vas pas te chauffer cette fois-ci ? Sinon je ressors les crocs, tu le sais. Clin d’œil, tu sentais son souffle contre ton cou et doucement, cela commençait à te rendre fou. Arrête de me souffler dans le cou, tu me rends fou. Que tu grognes en fermant les yeux pour te concentrer, te mordant légèrement la lèvre inférieure. Allez, encore six minutes trente.

@Caelius Rosenberg







Fearless child, broken boy;
Tell me what it's like to burn.
moodboard de theodore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3800

Sablier : 0

Double Compte : Maeve & Crabbe

Convictions : ♦ Elle n'est pas morte. ♦ La nuit et le jour ne peuvent exister l'un sans l'autre.

Associations & Clubs : ♦ club d'échec. trésorier. ♦ batteur. équipe de quidditch, serpentard

Matières en Option : Sortilèges - Potions - Métamorphose - Histoire de la magie - Arithmancie. - Etude des runes.

Avatar : Tyler Joseph.

Crédits : vocivus. (Avatar) - Joy (Gif)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 20:40


Une soirée mémorable.
Feat 5e, 6e & 7e années.
Une victoire. Un répit.
Je ne suis pas surpris de croiser quelques sourires, et même des encouragements de ceux qui, d'ordinaire, m'ignoraient ou me craignaient. Je ne sais plus ce que je préfère : qu'ils m'ignorent, et de ce simple fait, que je les ignore aussi, ou si le fait qu'ils ne me craignent plus est ... Je perds un semblant de pouvoir, là ? Non, non. Réjouissons-nous. Serpentard a gagné.
Et on mouchera Potter. Non, je plaisante. J'ai déjà dit que je me fiche aussi bien de lui que de sa réputation. Il m'indiffère. Enfin, je crois.
Quoi qu'il en soit, c'est dans la tour gryffondor que je recevais le plus de regards noirs, et j'aimais ça. Gareth aussi s'en délectait, on venait de gagner et en plus... Le capitaine et l'attrapeur étaient hébergés chez eux. Ah oui, je ne crois jamais avoir autant souris depuis mes dix-sept longues années.

Un papier. Une invitation à une soirée illégale.
Je ne suis pas fan de ce genre de soirées, l'alcool y est présent, le véritaserum aussi. Et si je venais à parler ?
Il en est donc : hors de question.
On en a parlé, échangé avec Gareth et Drystan. Ils veulent y aller, Drystan plus comme simple spectateur mais Gareth voulait du spectacle. C'est sûr.
J'ai soupiré longuement...
En voulant râler auprès de Hope, j'ai appris qu'elle aussi, elle y allait. C'est une épidémie.  
Je n'allais tout de même pas rester béat dans le dortoir alors que... Alors que plein de choses pouvaient se passer. Trop de choses.

A quelques minutes de la soirée.
Je suis seul dans le dortoir. Mais qu'est-ce qu'ils foutent... ?
Je me regarde un instant dans le miroir... Suie ou non ? Non. Je pose la boîte en bois sur la commode au pied du lit et je respire profondément. J'espère simplement qu'on me demandera pas pourquoi la suie dans leur jeu à la con, s'il y en a.
Je mets un costume bateau mais que j'aime beaucoup de squelette qui brille dans le noir et de grosses lunettes à bords blancs. Je les avais piqué à la voisine, une moldue très distraite et qui les avait posé sur le rebord de la fenêtre qui menait à mon jardin. Pas vu, pas pris.
J'ai mis des boots aussi et en voyant mes mains blanches sans suie, j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre. Je lasse mes godasses et je m'enfuis jusqu'au lieu de rendez-vous. Ils sont sûrement devant à m'attendre.

J'arrive en courant et il n'y a que quelques personnes, mais pas mes potes. Fait chier.
J'entre et j'observe la salle, c'est quoi cette horreur qui nous détruit les oreilles ? De la musique, ça ?
Je me glisse entre quelques élèves pour me camoufler dans l'obscurité de la salle. Y a trop de gens, trop de visages inconnus... Je remarque tout de même la présidente à qui je lève mon verre en signe de politesse.
Je bois une gorgée, et là. Putain. Il a fallu qu'elle arrive habillée comme ça. Mon sang fait qu'un tour et je détourne, tant bien que mal, le regard. Foutue Wind. Je plisse le nez et m'aperçoit qu'une fille masquée prend deux bièraubeurres avant d'aller se trémousser sur la piste. @Meghan C. Sawyer ? Non surement pas, non. Enfin, peut-être que si ? Non, elle était devenue bien trop discrète. A surveiller.
Putain, mais cette idée de déguisement, c'est la merde. Je reconnais personne, et quand je reconnais quelqu'un c'est pour qu'elle soit habillée comme une foutue bonna... Putain, lui aussi il est là. Théodore. Et évidemment avec la Wind. Je vous déteste.

Je bois mon verre d'une traite et je bouscule @Aidan Ponds. « Tiens, сурок*. T'es le pote à Hope, elle est où ? » Pas la peine de répondre, je lève un doigt pour signifier que j'ai trouvé. Mais c'est quoi ce bordel ? Comment elle est habillée elle aussi ?
Je porte la main à mon cou, et je commence à me sentir étrangement mal. J'ai besoin de ma suie.
Mais non, ils se mettent à jouer. Je ne peux pas m'empêcher de la regarder jouer... Putain.
Je fronce les sourcils. C'est quoi cette frite humaine là... ? Non mais sérieux. J'ai rien à foutre, là.
Putain, les gars vous êtes où ?
Plus pour moi que pour Aidan, je dis à voix haute :
« J'entends que dalle, putain. »
Wind. Je te maudis.

Je m'approche, pas trop près non plus. Et j'écoute. Ça rit, ça s'amuse.
Cool. En attendant, Diane ne m'a même pas aperçu. Elle doit avoir d'yeux que pour cette morue de Théo.
Je le regarde un instant, et je me force à faire un sourire. Crispé, faux. Mais il est là, le sourire. Vous plaignez pas, bordel.
Sa chevelure blonde joue avec des courants d'air inexistants. Putain, heureusement que j'ai mes lunettes. Imagine deux secondes que l'autre là, Theo, il remarque que je fixe bêtement Diane. Super la réputation. Déjà que c'est pas l'amour fou...

Enfin... Cette soirée commence bien.


* surok - Marmot.

@Drystan M. Rosier
@Gareth Gallagher

Costume:
 
Spoiler:
 
©️ FRIMELDA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 4221

Sablier : 3

Double Compte : Appelbaum, serpentarde un peu trop renfermée

Convictions : Le mal est toujours à côté du bien et le bien à côté du mal. L'un ne peut réellement exister sans l'autre.

Associations & Clubs : Attrapeuse au Quidditch + trésorière pour la Chorale + Préfète des Serdaigles

Matières en Option : Astronomie, Botanique, Défense contre les forces du Mal, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges, Etude des Moldus, Soins aux créatures magiques, Arithmancie

Avatar : Holland Roden


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 8 Juil - 22:34

Elle était heureuse de se retrouver ici. Victoire était vraiment contente d’être à cette fête, quoi de mieux pour décompresser et fêter cette magnifique victoire ? Quelle ironie, vous ne trouvez pas ? Victoire qui remporte la victoire ! La rouquine venait de rentrer dans le livre d’or, elle avait fait un record, quelque chose dont elle avait du mal à réaliser encore maintenant. Elle était contre, très contente. Mais c’était tout simplement fou, jamais elle n’aurait pensé faire cela un jour. Alors elle dansait, avec Ava, un nouveau verre à la main. Combien elle en avait bu ? Elle ne savait pas sans doute était-ce sont cinquième à présent mais elle n’en avait que faire ce soir c’était la fête, ce soir elle s’amuserait, continuant de faire tournoyait sa robe autour d’elle, la Serdaigle avait son grand et magnifique sourire qui n’était pas près de se décrocher de se magnifique visage parfaitement maquiller pour ce soir. Elle commençait à aller mieux, après sa rupture, sans pour autant savoir ce qui pouvait bien se passer par la suite. Alors elle profitait du moment présent, elle profitait de cette musique qui tonnait dans ses oreilles. De la musique aussi bien sorcier que moldu ! Que demander de mieux ? Elle qui aimait temps la vie moldu, elle qui avait été élevée comme tel dans ses débuts, ne sachant pas si elle allait avoir des pouvoirs magiques. Mère crac mol que voulez-vous. Et elle finit de nouveau son verre décidant d’aller chercher une bonne bière au bar. Magnifique. Victoire était bien. Cela faisait bien longtemps à présent qu’elle ne s’était pas autant amuser, bien longtemps qu’il n’y avait pas eu de soirée dans l’enceinte de cette école. Bien trop longtemps à son goût. Beaucoup trop long. Elle était actuellement en train de décompresser.  

Alors qu’elle bue une gorgée de sa boisson qui coula dans sa gorge si facilement tel un délicieux nectar, Victoire observa un genre de rassemblement plus loin. @Briséis Avery en faisant partie. Elle ne l’avait pas vu encore alors elle se dirigea précipitamment vers elle. Elle courait telle une princesse, tenant parfaitement sa robe. Une princesse avec une bière. Cela représentait plutôt Victoire non ? Elle avait fait un signe de la tête à @Avalon Eagles pour que celle-ci la suive, ne voulant pas forcément la laisser toute seule, loin de là cette idée, mais Victoire voulait allez dire bonjours. Mais alors qu’elle tournait la tête, Victoire perdit sa robe de ses mains, son pied venant trébucher sur le tissu qui touchait le sol. Elle essayait de rester debout, tant bien que mal, une chute qui semblait durée une éternité, elle se relevait remarchait sur sa robe une nouvelle fois pour finir complètement étaler sur le sol, glissant sur quelque mettre pour arriver en pleins milieu du groupe (@Hope Abramovitch @Diane Wind @Camille Delacroix @Moriarty A. Walsh @Caelius Rosenberg @Pansy Parkinson @Astoria Greengrass @Meghan C. Sawyer @Cassandre R. Applebaum @Anthony Goldstein @Theodore Nott  ) de gens qui s’était apparemment réunit pour faire un jeu, face contre terre. Un blanc apparut, Victoire venant de débarquer d’absolument nul par sa bière toujours en mains, intacte. L’alcool avant les blessures c’était bien connu, elle ne voulait pas perdre une seule goûte de sa bière. Et puis des rires. Victoire s’était mise à rire se retournant sur le dos, elle était entrain de rire. « Coucou Bri ! » Elle regardait son amie dans les yeux alors elle ne pouvait s’empêcher de rire encore et encore. « Bonjours tout le monde ! Vous avez vu ma magnifique apparition ? Splendide ! Aussi rapide que quand j’ai attrapé ce maudit vif d’or. » Elle fini par se relever doucement, frottant sa robe un peu pour bien la remettre, enlever la saleté qui s’y était mise, la serdaigle remis correctement son diadème, ses cheveux derrières les oreilles avant de sourire au groupe entier. « Alors dites-moi : vous jouez à quoi ? Je peux me joindre à vous ? » Elle était tranquille, l’alcool qui coulait déjà dans ses veines ne lui faisait ressentir aucune douleur et puis elle avait déjà fait des chutes bien pire que celle-ci. Rien de bien catastrophique. Elle était heureuse, souriante, et prête à jouer ou peu importe ce qu’ils étaient en train de faire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 913

Sablier : 0

Double Compte : Remus Lupin & Jakob Reid

Convictions : La famille Ponds est sang pur, certes, mais pas non plus intolérante. A vrai dire, si la curiosité est là, la courtoisie aussi, il n'empêche pas qu'on évite de montrer trop de curiosité...

Associations & Clubs : Journal de Poudlard, Trésorier, squatteur régulier du club de lecture

Matières en Option : Astronomie, Botanique, Défense contre les forces du Mal, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges, Soins aux créatures magiques, Etude des Runes

Avatar : Logan Lerman

Crédits : Avatar Taliesin omg omg omg

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Lun 9 Juil - 15:57

❝ admirez mon déguisement de mousquetaire... ❞Party HardAprès cette gorgée d’alcool accidentelle, j’avais simplement passé la soirée près des boissons, attendant que ça passe. J’aurais bien voulu partir mais voilà, Eloan et Boreas s’amusaient bien visiblement, et je ne voulais pas les laisser tous seuls. Quoiqu’ils se débrouillaient mieux que moi de toute évidence. Bref, j’étais donc là, près du coin bar, à voir tout le monde qui passait, heureux, en train de s’amuser, et je me faisais le plus petit possible. Je regardais un peu les déguisements, souriant quand c’était amusant, perdant un peu le sourire quand ça devenait flippant. Surtout quand c’était Alekseï à vrai dire. De toutes les personnes de la fête, il se positionna à côté de moi, bim, avec son costume de squelette. A me demander où était Hope.

A vrai dire, elle était difficilement ratable, et j’allais lui répondre après avoir vérifié, mais finalement, il l’avait. Pourtant il resta là, avec moi, plutôt que de rejoindre Hope. Bah du coup, autant lui faire la conversation, alors même qu’il se plaignait de ne rien entendre. Je me penchai alors – enfin plutôt je me redressai vers son oreille pour dire :

« Je crois que c’est le principe durant les fêtes, de ne rien entendre. »

Puis je revins à ma place, là d’où je regardais les autres.
©️ 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1686

Sablier : 3

Double Compte : Eileen Hohenheim

Convictions : Sang pur qui considère que tout un chacun doit se battre pour arriver à ce qu'il veut. Si les né moldus sont prêt à se battre, alors c'est bon pour elle.

Associations & Clubs : Capitaine et gardienne de l'équipe de Quiddich

Matières en Option : Défense contre les forces du Mal, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges, Etude des Runes, Transplanage

Avatar : Cailin Russo

Crédits : Tag (avatar) - buckaroo. (code signature) - kookhunts (gif tumblr) - Pinterest

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Lun 9 Juil - 19:18

Soirée mémorable
Les 5e, 6e et 7e. Et les intrus.

« Le rire c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer. »


Il fallait que j'arrête l'alcool. Vraiment. Je me mettais à agir sans prudence, et comme si tout le monde savait. Je me promettais d'arrêter de boire, sauf pour le joker. Bonne idée. Très bonne idée. Idée que je ne tiendrais pas, j'avais déjà un autre verre en main, je ne savais pas pourquoi. Néanmoins, je ne le vidais pas d'un coup, préférant le vider tranquillement. Mieux. Alors, j'observe Camille, qui choisit la sécurité, en choisissant vérité. C'était apparemment une moldue, en vacance. Tiens, les vacances, ça me rappelle étrangement ... Oui mais non. On ne pense pas à ça maintenant. Je ferme les yeux pour me concentrer sur le jeu. Voilà, c'était mieux. Le serpentard vise à présent Theo, que je fixe en me demandant ce qu'il allait choisir. Le préfet se lève, et je le regard s'éloigner avec curiosité. Qu'allait-il faire ? Sérieusement ? Je connaissais Theo, mais je me demandais bien s'il ferait ça. Non, non. Il ne ferait pas ça. J'avais plus ou moins raison puisqu'il décida de prendre son joker. Le seul. Je préférais garder le mien pour plus tard. Oui, ça valait mieux. Je ne savais pas sur quoi je pouvais tomber. Seule Poufsouffle du groupe, je me méfiais. Je ne savais pas si c'était la bonne attitude à avoir, mais qu'importe. Ah, mes pensées s'emmêlaient un peu trop pour que j'arrive à réfléchir correctement. Je détestais être dans cet état.

A présent, c'était au tour de Cael. Oh, nous allions avoir droit au 7 minute in heaven. Souriant, intéressée, je les regardais entrer dans l'armoire, tandis que le boursoufflet était dans les mains de Pansy. Je me demandais bien ce qu'elle allait choisir, et si elle le ferait ou non. Avec les deux enfermés dans l'armoire pendant encore au moins six minutes, Pansy qui réfléchissait et le reste du groupe qui buvait, j'eus le temps de regarder un peu autour de moi. J'enlevais dans le même temps le broche qui retenait mon chignon pour laisser mes mèches libre. Ah, bien moins gênant comme cela. En regardant distraitement le monde, je repérais Aidan et oh ... un squelette ambulant. Nul autre que @Aleksei L. Venediktov, facilement reconnaissable. Avec un sourire ironique, je lui fis signe de venir.

« Hé, squelette grincheux, viens jouer ! »

Je ne sais même pas pourquoi je venais de dire ça ni pourquoi je l'invitais parmi nous. Mais il faut dire qu'il regardait par ici et puis, plus on est fou, plus on rit. Ou peut-être préférait-il se joindre à un autre groupe qui commençait à se former. Libre à lui. Finalement, je vidais mon verre d'un trait avant de le poser sur la table. Et moi qui avait dit plus d'alcool ... Je tentais à présent de me concentrer sur Pansy. Aller, on veut savoir !

Sauf que ... @Victoire A. Beale glissa jusqu'à nous, sûrement à cause de sa robe. Mais sa bière était intacte. On voyait les priorités ... Ce qui semblait la faire rire, la jeune femme parvenant même à placer le vif d'or dans sa phrase. Sérieusement ? Haussant les sourcils, je la regardais se relever. Je pris néanmoins la peine de lui répondre.

« Action ou vérité, et bien sûr que tu peux te joindre à nous. »

Ce n'était pas moi qui lui dirait non, je n'étais pas comme ça. Jetant un coup d’œil au groupe, je leur demandais tacitement leur avis. Après tout, libre à eux de refuser.

 
Emi Burton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3800

Sablier : 0

Double Compte : Maeve & Crabbe

Convictions : ♦ Elle n'est pas morte. ♦ La nuit et le jour ne peuvent exister l'un sans l'autre.

Associations & Clubs : ♦ club d'échec. trésorier. ♦ batteur. équipe de quidditch, serpentard

Matières en Option : Sortilèges - Potions - Métamorphose - Histoire de la magie - Arithmancie. - Etude des runes.

Avatar : Tyler Joseph.

Crédits : vocivus. (Avatar) - Joy (Gif)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Lun 9 Juil - 21:54


Une soirée mémorable.
Feat 5e, 6e & 7e années.
Aidan a dit quelque chose, j'ai pas trop saisi. Un truc du style que c'était normal de ne pas entendre. Mais de quoi je me mêle ? J'ai... Ah bah si, j'ai du parler à voix haute.
Je ne lui accorde aucun autre regard quand je m'éloigne pour m'approcher de celle qui devait avoir un verre de trop dans le nez. Ses joues sont déjà trop rouges pour la décence. Bordel, je vais quand même pas me mettre à la surveiller, elle aussi. J'en ai marre de protéger tout le monde, foutu instinct fraternel  de merde.
Bon, pour elle c'est différent.

Il se trame deux trois actions et vérités, je ne suis pas trop la partie. C'est elle que je fixe, elle rit, sourit, boit trop, bordel.
Mon cœur fait un bon quand elle me regarde. Merde, je suis grillé.
J'ouvre la bouche de surprise, prêt à répliquer mais... J'étais loin d'imaginer qu'elle m'inviterait à jouer. Est-ce que j'ai vraiment envie de jouer ? Non, évidemment que non. Elle finit son verre, trop heureuse de la façon dont elle m'a nommé. Grincheux, moi ? Pff. N'importe quoi.
Je porte mon intention sur Theodore, quelques instants seulement. Putain.

Mes jambes me conduisent toutes seules près de ma blonde. Et merde, voilà que je me l'approprie. Enlève toi ça de la tête, Alek. Je vais pour me placer à côté d'elle quitte à pousser tout le petit monde, mais au moment de m'assoir, Victoire s'étale de tout son long au centre du groupe. Mais... Qu'est-ce qu'elle peut être maladroite ! Elle sauve sa bière, rit trop fort et mon cerveau menace d'exploser. Elle replace ses affaires, ses cheveux et je me sens obligé... Putain. J'avance vers Victoire et je lui enlève un morceau de papier ou je sais pas trop ce que c'est qu'elle a de coincé dans les cheveux. « Fais attention, t'es toute rouge. » Je lui souris. Léger, simple. J'ai l'habitude de Victoire, elle est bien la seule dont je supporte la promiscuité... Je jette ce qu'elle avait dans les cheveux par terre et m'installe malgré tout à côté de Diane, et sans sourire je me jure de ne pas bouger d'ici. Si elle bouge, je bougerai.
Putain, mais ils foutent quoi mes deux couillons, là ?
En fait, Diane invite tout le monde à participer. Au final, on va être trente à participer. C'est pas pour me déplaire, on va peut-être m'oublier et je pourrai profiter du parfum de Diane sans qu'on m'emmerde.
©️ FRIMELDA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1394

Sablier : 0

Double Compte : silas baby hitchens bg des serdaigles.

Convictions : aucun attachement pour toutes formes inférieures au sang purs.

Associations & Clubs : gang de vipères. (milicent, daphne, hestia, floria)

Matières en Option : potions, études des runes, défense contre les forces du mal, (uc)

Avatar : zoe perfect deutch.

Crédits : ultraviolence (avatar)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Jeu 12 Juil - 23:01


tu roules des yeux. elle t'emmerde à un point terrible cette blonde. pas la moindre raison. sourire débile sur son visage que tu as simplement envie d'effacer à coup de gifles. elle ne mérite peut-être pas ta mauvaise humeur. mais, depuis quand tu as réellement besoin d'une raison pour mépriser les autres ? tu la regardes simplement. trop proche de theodore. beaucoup trop proche. et son bras de libre que tu es bien tentée de lui mettre où tu le penses. sourire forcée sur les lèvres quand tu l'observes prendre de haut l'aigle que tu détestes le plus au monde. diane qui ne sait pas encore à qui elle se pique. briséis qui ne va en faire qu'une seule bouchée. un simple mouvement pour la réduire en cendre. ton coeur qui manque un battement quand elle s'adresse à camille. son premier baiser ? t'espère sincèrement que ce ne soit pas toi dans le fond. tu n'as aucune envie de parler de ta vie amoureuse. encore moins de tes sentiments pour un né-moldu que tu prétends détester depuis toujours. soulagée finalement de sa réponse. aucune envie d'éclater dans un scandale même si tu aimes être le centre du monde. alcool avec laquelle tu manques de t'étouffer quand theodore sous-entend un baiser avec cael. what ? regard sérieux que tu poses sur ton ex petit-copain pendant deux secondes. tu n'as même pas envie d'entendre des explications. tu préfères de loin chasser l'image qui vient de te hanter et qui va certainement rester dans ton esprit jusqu'à la fin de tes jours. mine de dégoût qui s'affiche quand tu entends l'action que camille balance sans aucune honte à ton meilleur ami. il est sérieux camille ? il a vraiment envie d'assister à une scène aussi dégoûtante.  ton regard que tu préfères tourner ailleurs. autant regarder les moches à tes côtés. aucune envie d'apercevoir le gros orteils de ton cousin dans sa bouche. pas si étonnée finalement qu'il utilise son joker. comment est-ce que tu as pu douter même deux secondes ? soupire qui s'échappe de tes lèvres et soulagement de courte durée quand tu entends ton prénom sortir de ses lèvres. est-ce qu'il vient vraiment de te parler ce lion de malheur ? ton regard plongé dans le sien. perplexe à l'idée de ce qu'il pourrait bien te demander et les idées de merde doivent se battre dans son esprit. sourire hautain sur les lèvres alors, que tu passes une main dans tes cheveux.
goût du risque. aucune envie de jouer les faibles. alors, tu choisis l'aventure. action. sans réellement savoir ce qu'il t'attend. l'espoir de ne pas utiliser ton joker tout de suite. tu sais qu'il y a des situations ou tu risques d'en avoir besoin. pour ne pas te retrouver dans une situation plus gênante qu'actuellement. et pourtant.. tu ne t'imaginais pas une seule seconde devoir affronter ça. « pardon, tu te fous de ma gueule ? » toi ? pansy parkinson en train de faire une déclaration d'amour à ta pire ennemie ? à la fiancée de ton meilleur ami ? il est sérieux ? est-ce qu'il vient sérieusement de signer son propre arrêt de mort. regard que tu poses quelques instants sur la brune, rire nerveux qui s'envole en sa direction. tu n'as aucune envie de faire une chose pareille. aucune envie de la complimenter sur quoi d'abord ? à tes yeux elle n'a aucune qualités. ce n'est qu'une conne à qui tu as envie d'arracher la tête. et tu ne peux pas perdre ton joker. pas pour faire plaisir à ce connard de cael qui s'échappe sans prévenir avec theodore dans l'armoire. au moins.. il n'assistera pas à cette scène. pleine de dégoût. prête à te relever avant de voir la préfète des serdaigles s'étaler sur le sol pour venir vers briséis. putain, encore une pour te compliquer la vie. « casse toi victoire, t'es dans mon chemin. » signe de la main que tu lui offres pour la faire partir de ton champs de vision. une serdaigle c'est déjà mauvais pour ta santé, deux... hors de question. ton corps que tu rapproches de la brune, sourire faux sur les lèvres. le meilleur de ton stock. tu as beau être une reine dans la manipulation, difficile de cacher ta frustration. toi qui vient gentiment t'installer à ses côtés. ta main que tu poses à peine sur son menton pour tourner son visage vers toi. son regard que tu observes quelques secondes. soudainement paralysée. bordel, qu'est-ce que tu peux bien lui raconter à celle-là ? est-ce que theodore à déjà du lui faire des déclarations ? « oh briséis, bel... belle briséis. » terrible mal que tu ressens dans la poitrine. parole à peine convaincante. tu aurais encore préférée passer une soirée avec potter. « pour toi j'irais jusqu'au bout du monde. ma tendre. ma douce. pourquoi détourner mon regard d'une perfection comme toi ? » tu n'es pas douée pour les sentiments, pour les exprimer. encore moins quand il s'agit de faire semblant. « je ferais de toi une femme heureuse et comblée. j'irais jusqu'à lui briser les deux bras si tu me le demandes. si elle ose poser encore une fois son regard sur la merveille que tu es. » que tu répliques avec le doigt pointer sur diane. sourire mauvais sur les lèvres. « mieux même.. je te laisserais le plaisir de le faire. jusqu'à me procurer l'envie de t'amener au septième ciel. » bout de tes doigts qui vient doucement caresser sa joue avant de t'éloigner d'un seul coup. « terminer de baver les pervers. » tant pis s'ils ne sont pas content pour le défis tu as eu le cran de jouer le jeu au moins. toi qui vient reprendre ta place aux côtés de camille. regard que tu tournes désormais vers la nouvelle venue. @Victoire A. Beale veut jouer. autant la mettre dans le feu de l'action. lui donner une bonne raison de tomber. oublier ce que tu viens de balancer à ta pire ennemie.

Citation :
action : subir le sort de bégaiement pendant tout le reste de la soirée.
vérité : expliquer le moment le plus gênant de ta scolarité à poudlard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 4221

Sablier : 3

Double Compte : Appelbaum, serpentarde un peu trop renfermée

Convictions : Le mal est toujours à côté du bien et le bien à côté du mal. L'un ne peut réellement exister sans l'autre.

Associations & Clubs : Attrapeuse au Quidditch + trésorière pour la Chorale + Préfète des Serdaigles

Matières en Option : Astronomie, Botanique, Défense contre les forces du Mal, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges, Etude des Moldus, Soins aux créatures magiques, Arithmancie

Avatar : Holland Roden


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Sam 14 Juil - 0:14

Contente de se retrouver parmi des camarades de fortunes ; Victoire avait un énorme sourire sur le visage. Si elle était du genre à aimer tout le monde qui se trouvait sur son chemin, ce n’était pas le cas de tout le monde. Bien au contraire. Si la rouquine savait que tout le monde ne pouvait pas l’aimer, elle ne s’imaginait sans doute pas que cela pouvait dépasser deux personnes. Et pourtant c’était très certainement le cas. Plusieurs ne la portait pas forcément dans son cœur, mais Victoire restait dans son illusion, Victoire restait la même. Et puis qu’est-ce que cela pourrait bien changer à son comportement ? à sa manière d’être ? Rien. Absolument rien alors que les seuls avis dont elle se souciait, étaient ceux de ses amis proches et eux seulement. Alors pour elle, toutes les personnes qui se trouvaient dans se groupe étaient des amis, des connaissances et peut-être des futurs amis. Alors, elle sourit à tout le monde qui se trouve dans les parages et également à tout ce qui ont vu cette magnifique chute. Marqué dans les esprits. Elle risque de se faire charrier dessus pendant pas mal de temps. Et alors qu’elle se retourne elle tombe sur Alek, donc la promiscuité la surprend mais elle se laisse faire alors qu’il vient enlever quelque chose coincé dans ses cheveux. Un merci pour le remercier avant de venir s’asseoir dans le cercle à côté de Briséis, plaçant correctement sa robe, buvant quelque gorgée. Une douce saveur dans la gorge, aussi douce et belle que se moment passé en groupe. Tout le monde ne s’appréciait pas, Victoire le savait, elle n’était pas naïve à ce point. Mais tout le monde faisait des efforts pour se supporter, pour essayer de passé une bonne soirée malgré tout. Des efforts qui venaient lui réchauffer le cœur, réchauffement dans tout le corps alors que sa tête commencé légèrement à tanguer au vu de l’alcool à gérer. Sensation agréable de bien être, d’être entre deux univers, entre deux mondes. Détente la plus complète, alors qu’elle pourrait se mettre à rigoler pour un rien. Elle regarde ce qui se passe, essaye de reprendre le cours de l’histoire, qui doit jouer, qui doit faire quoi. Et c’est le tour de Pansy d’effectuer son action. Laquelle ? Grande question puisque Victoire arrivait en pleins milieu du jeu. Alors elle était impatiente de voir ce qui allait se passer, ne tenant que très peu en place et qu’elle fut la surprise lorsque Pansy vint directement se mettre à draguer Bri. La bouche grande ouverte pour Victoire qui fut surprise, subjuguée et hilare face à la situation.

Elle eu du mal à s’en remettre ayant une Pansy vraiment convainquant juste à côté d’elle et qui avait su jouer un rôle parfait. Fantastique. Magique. Epique. Ou alors était-ce l’alcool qui lui faisait voir ce qu’elle avait envie de voir ? Peut-être un peu des deux. Et qu’elle fut la surprise quand elle entendit son nom sortir de la bouche de la Serpentard. Même pas, le temps de compté une seconde, que Victoire répond du tac au tac. « Action ! » Elle était une femme d’action, qui aimait les défis. Qui aimait s’amuser, qui aimait prendre des risques. Alors elle allait bégayer pour le reste de la soirée, sort jetée sur elle c’était partie pour rire encore plus. « C’est, c’est … bon, bon. Je, je crois qu’il fon, fon, fonctionne, b-bien. » Fou rire. Et pour le reste de la soirée. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas autant rigoler. À elle de choisir. A qui ? Qu’est-ce qu’elle pourrait bien demander. Trop de questions qui se bousculent dans sa tête, trop de choix. La Serdaigle tourne le regard pour savoir qu’elle personne elle pourrait choisir, qui n’avait sans doute pas encore jouer. Alors son regard se redirigea vers @Hope Abramovitch , la petite rouquine de cinquième année à Serpentard. Parce que si tout le monde ne connaissait pas forcément Vic, elle au contraire était du genre à connaître tout le monde. « Alo, lo, lors, Ho, hope ! Ac-ac-ac-acti-tion ou vé-ri-ri-té ? » Rigolade. Cette soirée serait épique. Et même si dans une autre mesure se bégaiement l’aurait vite énervé, ce soir cela l’amusait. Et une gorgée de sa bière.


Victoire demande en bégayant : a écrit:

vérité : Quelle était l'une de tes habitudes les plus bizarre, que tu n'as dit à personne ?
action : Embrasse la personne de ton choix parmi les joueurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 537

Sablier : 0

Double Compte : aleska blake

Convictions : Si ton coeur se dit neutre, ta tête se place du côté des Sang-Purs

Matières en Option : Astronomie, métamorphose, sortilèges, soins aux créatures magiques, potions, dcfm, étude des runes, arithmancie.

Avatar : Florian Neuville

Crédits : Merenwen (avatar) Faust (icons) Astra * Tumblr Mushi and Junior (Sign)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 15 Juil - 18:31

Soirée mémorable

« Feat 5e, 6e & 7e années. »
Profondément installé dans l'un des canapés de la salle commune des Serdaigles, ton regard s'obstinait à observer les flammes danser dans l'âtre de la cheminée. Avec pour seule compagnie, ce crépitement du bois qui étonnement te faisait ressentir un sentiment de bien-être que tu n'avais plus ressenti depuis quelques mois. Pourtant, tu allais devoir délaisser cette tour d'ivoire pour replonger dans le monde des mortels. Avec cette invitation pour une soirée privée qui se déroulerait d'ici quelques minutes. Si tu avais accepté d'y aller après t'être concerté avec Alek et Gareth, à présent, cela n'avait plus le même attrait. L'idée de rester seul, de profiter du silence, de cette solitude te séduisait bien plus. Mais ta conscience se fit de plus en plus lourde dans ton esprit. Parce qu'Alek qui n'était pas partant dès le départ afin finalement rendu les armes pour vous. À l'imaginer là-bas, inconfortable, cela te fit grimacer intérieurement. Alors, résigné, tu te lèves en soupirant et te diriges vers le dortoir.

De ta malle, tu sors le paquet que ton frère t'a remis les vacances passées. Celui-ci contenait quelques costumes indispensables... Mais connaissant son humour particulier, tu crains plutôt le pire. Tu prends le temps de les examiner pour enfin, jeter ton dévolu sur un costume de pirate. Composé d'une chemise en lin noire, d'un gilet de costume de cuir rouge, d'un pantalon bimatière en cuir noir, de bottes montantes et d'une longue veste elle-même faite de cuir noir. T'agrémentes ta tenue d'accessoire tel que ceinture, bagues et colliers. Enfin prêt, tu te diriges vers le lieu de rendez-vous où t'attendent deux personnes pour te bander les yeux et t'introduire dans la salle.

Trop, trop de bruit, de monde. Du regard, tu cherches des têtes connues tout en t'avançant vers la table des boissons. Jusqu'à ce que tu la vois. @Briséis Avery... soubresaut de ton palpitant. Jusqu'à ce que tu le remarques, lui aussi. Ta mâchoire se contracte involontairement. Alors tu prends la première boisson qui se trouve à ta portée et l'avale cul sec. L'alcool te brûle l’œsophage. De ta place, tu les vois, les entends. Rassemblés à s'amuser. T'aperçois @Hope Abramovitch non loin de toi... @Aleksei L. Venediktov... Tu suspends ton geste. Alek qui s'est installé aux côtés d'une poufsouffle...Diane, si tes souvenirs étaient exacts. Par Merlin... mais que fiche-t-il là ?!


(c) DΛNDELION


Spoiler:
 





❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 193

Sablier : 0

Convictions : comme tes parents, tu n'as que faire du sang des autres. néanmoins, là où tes géniteurs pensent que votre lignée se doit d'être uniquement pur, toi tu n'en as que faire.

Matières en Option : on te retrouvera en astronomie, dcfm, métamorphose, études des runes et potions.

Avatar : courtney eaton.

Crédits : hoodwink, siron charms.

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Mer 18 Juil - 20:04

Qu'est-ce que tu fais là, déjà, Edda ? Très bonne question. Une question à laquelle tu n'es pas sûr d'avoir de réponses, d'ailleurs. T'es encore cachée dans le coin du couloir, à hésiter à sortir. T'as pas l'air très à l'aise, et quiconque passerait là s'en rendrait aisément compte. Faut dire que dans ton costume de part de pizza géante... et peut-être un peu trop court, aussi... Well, t'auras l'air intelligente, si tu te retrouvais face à un professeur. T'imagines même parfaitement la tête de ce bon vieux Severus Rogue, s'il tombait sur toi, ainsi accoutrée, passée l'heure du couvre feu... Une histoire très amusante à raconter à tes enfants et petits enfants plus tard, tu en es certaine. Par Merlin, mais qu'est-ce que tu dis encore ? Il est temps d'sortir d'ta cachette, alors tu t'extirpes difficilement de l'armure derrière laquelle tu te cachais, faisant trembler ladite armure, au point où elle manquerait presque de s'écrouler. Heureusement, plus de peur que de mal, et à part un bon gros bruit de carlingue s'entrechoquant, tu es suffisamment discrète pour que personne ne débarque. Bien jouée, la maladresse, thanks a lot ! Il ne te faut finalement que quelques minutes pour rejoindre la fameuse Salle sur Demande, et vraisemblablement, ton costume est bon puisqu'on te laisse entrer dans celle-ci sans un incident de plus.
Les festivités y sont d'ailleurs déjà bien entamées. T'aperçois ainsi un beerpong sorcier, ou encore un billard, et toute autre sorte d'attroupement formés par les élèves de cinquième, sixième et septième année. Et t'es perdue. Littéralement et simplement perdue. Tu reconnais bien certains élèves, des gens que tu connais, que tu as pu croiser. Mais Valentina et Maureen ne sont pas là, et tu es largement moins sociables que tes deux meilleures amies, résultat tu reste juste planté comme une idiote, à regarder les festivités comme si tu n'étais que spectatrice de ta vie. Tire toi, timidité à la con, on t'a pas sonné.

On inspire,
On expire.
Souffle long,
Ferme les yeux un instant.
Se concentre.
Les rouvres.

Et en marche, tu vas vite t'attraper un verre, sans même vérifier le contenu. T'as simplement besoin de boire, et de te désinhiber un petit peu, afin de passer une bonne soirée. Réfléchis, il y a bien une personne vers qui tu pourrais t'avancer sans crainte, parmi ce regroupement, non ? En réalité, tu n'es pas SI timide que ça, Ed. C'est peut-être aussi ton accoutrement, qui te cause cette peur. Parce que c'est bien la première fois que quiconque à Poudlard te voit dans ce genre de tenue, si on exclue évidemment les filles de ton dortoir, et tu n'es pas des plus à l'aise. Tu essayes, évidemment, de paraître confiante mais, well... Tu regrettes peut-être de l'avoir prit si court. Maintenant que tu y es, néanmoins, tu n'as plus le choix. Alors c'est finalement vers @Aleksei L. Venediktov que tu finis par te diriger, heureusement pour toi @Gareth Gallagher ne semble pas être dans les parages. Ça te rassure. Pas trop envie qu'il te voit comme ça alors que vous vous êtes séparés il n'y a, well, pas si longtemps que ça.
— Hey, Alek. Tu es là depuis longtemps ?
Tu paraît atrocement impoli, disons que tu t'es juste incrusté à ses côtés sans moindre gêne, mais il faut que tu parles à quelqu'un. Sinon, tu vas te retrouver à bégayer, et à partir en courant. Et tout l'monde veut éviter ça, pas vrai ?

costume:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 248

Sablier : 2

Double Compte : Un gryffondor qui fait de la merde appelé Moriarty et un pouffsouffle trop enthousiaste du nom d'Arthur

Convictions : #006600

Matières en Option : Divination et SACM


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Ven 20 Juil - 0:45


D’autres arrivent encore. Sans cesse. Un lapin géant. Une part de pizza. Un pirate. Des costumes ridicules pour certains. Moins pour d’autres. Tu apprécies qu’Astoria vienne te révéler son identité à ton oreille. En guise de réponse, tu lui souris. Tu garderas cela pour toi. Tu comprends l’intérêt de l’anonymat. Et puis, c’est son choix. Alors soit.
Briséis finit pas choisir vérité. Deux personnes donc ? Il sera intéressant pour toi de te renseigner. Une édition spéciale du Daily Hogwart spécial flirts ou couple est si vite arrivée. Elle passe le relais à Diane. Vérité également. Ca comment à être ennuyant… Mais soit. Diane n’espère donc séduire personne. Passionnant. Et Diane renvoie à Camille. Encore vérité. Quand ton tour arrivera, tu choisiras action. Il faut un peu pimenter la chose. Camille a embrassé une moldue. Soit. Ce n’est pas si surprenant. Tu t’ennuies vraiment. Et ce n’est toujours pas ton tour. Non, ça revient à Théodore. Super. Et il utilise son joker. Bon, après, tu peux comprendre. Tu ne te serais pas non plus rabaissée à ce genre de chose. Mais au moins, maintenant, il ne pourra plus sauter son tour. Là, ça pouvait devenir intéressant. Ensuite, c’est ton cousin qui part s’enfermer avec le serpent dans une armoire. Ah, voilà qui devenait enfin un peu plus intéressant. Bon, la raison de ce choix est probablement l’alcoolémie de Caelius, mais quand même. Il a bien quelque chose qui a dû le pousser… Par contre, tu apprécies beaucoup le sort qu’il réserve à la joueuse suivante. A savoir Pansy. Et sa déclaration est absolument fabuleuse. Surtout en sachant tout l’amour qu’elle porte à Briséis. Ca te fait sourire. Moins que la chute de Victoire un peu avant, mais quand même. Action. Bon sang, tu ne supportes pas les gens qui bégaient. Tu vas donc éviter Victoire pour le reste de la soirée… Enfin, tu aurais aimé. Sauf que ton tour fini par arriver au jeu. Enfin. ‘Action, quelle question !’
Embrasse la personne de ton choix parmi les joueurs. Tu commences à sourire. Parfait. C’est exactement le genre de chose à laquelle tu t’attendais - et que tu apprécies dans ce jeu. Il faut croire que tu n’as pas encore assez bu, ta conscience est toujours là et te dicte de ne pas aller faire ça à n’importe qui. Il parait que cela peut indisposer des personnes… Dans ces conditions, autant faire cela à la seule personne qui s’est préparé à ce que cela lui arrive non ? ‘Puisque tu le proposes si gentiment.’ Tu t’approches de @Victoire A. Beale pour l’attirer vers toi et l’embrasser. T’es décidée. Tranchée. T’as beau ne pas être attiré par les filles, c’est facile pour toi d’embrasser, vu le peu d’importance que tu accordes à un baiser. C’est rien un baiser. Mais tu comptes bien tout faire pour que ce soit l’un des plus beaux de Victoire - et son meilleur souvenir de la soirée.
Après quelques instants, tu t’éloignes pour choisir la nouvelle victime du jeu. Et tu aperçois dans un coin @Aidan Ponds. Un peu de côté. C’est l’occasion de l’intégrer. Tu t’approches de lui et tu poses ton bras sur son épaule. ‘Et bien Aidan et si c’était ton tour ? Action ou vérité ?’ Tu le connais bien, ton petit Aidan. Tu ne seras pas trop méchante avec lui. Gentille même. Il le mérite. Il choisit et toi, tu te rends compte que… bah, ça va être long. Pas pour toi. Mais pour les autres. ‘Bon. Je vous propose un truc. A ce rythme, on en a pour une éternité donc… On va en lancer un deuxième en parallèle. Histoire qu'on puisse tous s'amuser.’ Tu ne leur laisses pas vraiment le choix. Tu profites d’avoir l’attention. D’ailleurs, tu as remarqué l’arrivée d’@Aleksei L. Venediktov … Parfait. ‘Tiens, Aleksei. Je suis ravie de te voir ici ce soir. En plus, j’avais besoin d’un volontaire. Action ou vérité ?’ Toi, mesquine ? Si peu…

Action ou vérité a écrit:

Aidan :
Action : Parler en rime jusqu’à la fin de la soirée
Vérité : Avec lequel de tes frères et soeurs as-tu le plus de mal ?

Alek :
Action : Embrassé la partie du corps de @Parvati Patil que va te désigner @Drystan M. Rosier
Vérité : Explique-nous pourquoi tu portes de la suie. Mais si tu veux, tu peux toujours changer et choisir action…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3800

Sablier : 0

Double Compte : Maeve & Crabbe

Convictions : ♦ Elle n'est pas morte. ♦ La nuit et le jour ne peuvent exister l'un sans l'autre.

Associations & Clubs : ♦ club d'échec. trésorier. ♦ batteur. équipe de quidditch, serpentard

Matières en Option : Sortilèges - Potions - Métamorphose - Histoire de la magie - Arithmancie. - Etude des runes.

Avatar : Tyler Joseph.

Crédits : vocivus. (Avatar) - Joy (Gif)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Ven 20 Juil - 13:41


Une soirée mémorable.
Feat 5e, 6e & 7e années.
La soirée est longue.
C'est quoi cette lubie pour ces jeux de merde ? Vous m'expliquez ?
En tout cas, la plupart m'ignore et c'est très bien comme ça. Je surveille le taux d'alcool que consomme @Diane Wind sans pour autant la toucher ou lui adresser le moindre mot. Je surveille, c'est tout. Et je lui balancerai des regards noirs si elle se demande ce que je fais. Ça la changera pas de d'habitude.

Je grimace quand Victoire bégaye. Elle est déjà bourrée et la soirée est tout juste entamée. Enfin je crois, je suis arrivé sur le fil du rasoir mais normalement... Ça fait quoi ? Je sais pas, j'ai pas la notion du temps. Et cette musique de merde en plus des gens qui parlent forts et... Sans parler des gens bourrés. Je le ferai payer à mes bros, je vous le dis.

On m'interpelle. Je lève la tête... Je me pince les lèvres. C'est dur de ne pas rire. Ouais laissons tomber, j'y arrive pas. « Putain, @Edda Pacino. C'est quoi cet accoutrement ? » Une pizza. Une... Pizza. « T'es barrée. T'es vraiment barrée. » Je commence à rire, c'est plus fort que moi. L'alcool désinhibe un peu, et là c'est juste trop drôle. « T'inquiète, ton sex appeal est toujours à son apogée, mais je vais avoir du mal à m'enlever ça de la tête... Une pizza. »
Mon rire s'éteint instantanément. Quoi ? Je me tourne vers Hope qui est debout. J'ai rien suivi mais j'ai pas rêvé, elle a dit mon nom. « Qu'est-ce que t'as dit ? » Action ou vérité. Non. Ils vont me faire jouer. Je regarde Edda, je regarde Diane. J'ai mal au ventre tout à coup, et l'autre Ponds qui doit jouer lui aussi... Pourquoi moi ? Je lance un regard haineux à ma soit-disant sœur de cœur. « Action. » Ma voix est dure comme la pierre, grave et résonnante. Hors de question de choisir vérité, ils vont me forcer à révéler la suie...
Si je pouvais me barrer... Quoi ? Je dois... Attends, quoi ? @Drystan M. Rosier ?
Je le cherche des yeux et le trouve. Par Merlin, faites qu'il... Je le supplie du regard et je lui montre la main. Impossible d'embrasser une autre fille devant Diane qui me considère déjà comme le pire des goujats. Alors un baise main, qu'est-ce qu'un baise main après tout ?
Je cherche la fille en question, le temps que Drystan choisisse. @Parvati Patil... Et évidemment, elle est pas moche. Putain.
©️ FRIMELDA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Ven 20 Juil - 15:14

Une dernière fois, tu tires sur la taffe qui se trouve entre tes lèvres, t'entoure d'une fumée opaque qui te remplit également les poumons, puis rejettes la nicotine tandis que tu envoies le mégot au sol et que ton talon vient l'écraser sans ménagement. Dehors, tu prends le temps de t'aérer l'esprit et de te polluer la cage thoracique avant de faire ton entrée à l'intérieur du château. Une soirée. C'était toujours divertissant, ça occupait. Surtout depuis que tu étais nouvellement célibataire. Tu trouvais plus d'attrait à ces soirées illégales, aux bras de filles que tu pouvais facilement oublier, qui ne te faisaient pourtant pas oublier pourquoi tu te réfugiais dans ce cycle. Pourtant, l'heure n'était pas à ressasser le passé. Il était à l'amusement. Le Quidditch, c'était un peu devenu ta vie, au fil du temps. Ce sport qui t'avait aidé à te construire, toi et ta réputation. Le capitaine, que t'étais maintenant. Si on te l'avait dit en première année, t'aurais pas cru. Puis, vous aviez gagné. Fallait célébrer ça.

Tandis que tu empruntes un passage secret pour rejoindre le septième étage, tu ranges à l'intérieur de ton blason la petite fiole d'alcool que tes lèvres ont déjà goûté. Ouais, t'étais du genre à prendre tes précautions, Gareth. C'était pas certain que l'alcool coule à flot dans les soirées estudiantines, alors, tu pensais au moins à tes miches - et à celles de tes potes, s'ils le voulaient. D'ailleurs, au vu du gong de l'immense horloge que t'entends, t'étais clairement en retard. Alek et Drystan devaient probablement être là depuis un moment et t'attendre. Même si t'étais pas ponctuel, tu finissais toujours par apparaître à un moment, ils devaient sûrement pas se faire du mouron. Et tes pas t'avaient finalement menés devant le tableau où le rendez-vous était fixé.

T'as un léger mouvement de recul lorsqu'on te passe un bandeau autour des yeux. Bordel, t'aimes pas ça, pas avoir de contrôle. Ce sont pourtant les règles du jeu, alors, tu t'y plies. Faut bien, gamin. C'est l'ambiance musicale, avant tout, qui te signifie que t'es arrivé à bon port, avant qu'on t'enlève ton morceau de tissu. Bon. L'ambiance est déjà bien lancée, à ce que tu peux voir. Tu lances un regard circulaire. Aucun costume ne ressemble à celui de son voisin, c'est assez fun, vu comme ça. Toi-même, t'as revêtu un truc assez sombre, mais qui fait l'affaire. Mousquetaire d'un jour, t'as une épée factice dans la ceinture et la plume de ton chapeau qui te tombe un peu devant les yeux. Plus qu'à chercher les bros.

Ça y est. T'as au moins repéré @Aleksei L. Venediktov. Entouré d'plein de gens, dont des meufs. Ça te fait sourire, ouais tu te moques un peu, mais t'as pas l'habitude de le voir comme ça. Puis, sans gêne, tu te joins au groupe qu'ils forment, tous, sans vraiment regarder qui le compose. Tu veux juste assister à l'action qu'Alek doit réaliser. « J'arrive vraiment au bon moment ! », que t'adresses à l'autre Serpentard, sans cacher ton air amusé. Alors qu'il est gêné, tu finis par remarquer la petite brune à ses côtés. En mode pizza sexy. Tu sais pas trop quoi en penser. Puis, tu remarques qu'en fait, il s'agit de nulle autre que @Edda Pacino. T'en restes interdit, un instant. Ça lui ressemble pas. Et les mots franchissent tes lèvres avant que tu puisses les évaluer. « Et beh putain. Y en a qui ont pas froid aux yeux », tu lui dis, placidement. Est-ce que ça te ferait quelque chose de la voir comme ça ? Clairement, ça te met les nerfs. Puis, l'alcool que t'as déjà ingurgité t'aide pas à avoir les idées plus claires.

Spoiler:
 


Invité
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Parchemins : 537

Sablier : 0

Double Compte : aleska blake

Convictions : Si ton coeur se dit neutre, ta tête se place du côté des Sang-Purs

Matières en Option : Astronomie, métamorphose, sortilèges, soins aux créatures magiques, potions, dcfm, étude des runes, arithmancie.

Avatar : Florian Neuville

Crédits : Merenwen (avatar) Faust (icons) Astra * Tumblr Mushi and Junior (Sign)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Dim 22 Juil - 19:14


 
Soirée mémorable
 

« Feat 5e, 6e & 7e années. »


Les minutes semblent s'égrener avec une lenteur d'escargot. Avec ce bruit, cette musique qui dérange, qui met à mal tes précieux tympans. Plus habitués à plus de douceur, plus "classe" et non pas à réveiller un mort. Ton attention se porte machinalement sur celle qui te tourne le dos, l'espace d'un instant. T'effleures du regard cette chevelure sombre avec cette envie d'y passer tes doigts. Mais puisque cela t'est impossible, tu préfères avaler ton second whisky pur feu et concentrer ton attention sur le jeu qui se déroule au sein du groupe. Action ou vérité... Sérieusement ? N'avaient-ils pas passé l'âge de jouer à ce genre de débilité ? Il fallait croire que non... Le rôle de simple spectateur te suffisait, amplement. Observer les émotions traversant un bref instant leur visage le temps de leur réponse. La plupart se cantonnant à choisir de dire la vérité...

Sauf Hope... Cela ne t'étonne qu'à moitié de la voir embrasser Victoire. Jusqu'à ce que passe dans ton champ de vision Edda, la fille sur laquelle ton pote flashait... Habillée à l'effigie d'une pizza. Par Merlin, une chance que le ridicule ne tue pas. Mais ton attention est cependant détournée de la demoiselle en interceptant le nom du joueur suivant. Elle n'avait pas osé ?! Tu le vois lui jeter un regard chargé de mépris avant de l'entendre choisir "Action"...Sauf que c'est à toi que reviens de choisir ce qu' @Aleksei L. Venediktov devra embrasser sur le corps de Parvati. Tu cilles le temps de quelques secondes jusqu'à ce que tu remarques le regard suppliant de ton pote. Parvati et son costume de lapin. Ton regard pétille, tes lippes s'étirent en un sourire narquois. T'as bien envie de lui faire embrasser son pompon ou encore ses orteils. Le dégoût te monte même s'il ne s'agit pas de toi. Tu te décides alors de le faire languir... juste un peu. Le temps pour toi de te servir ton troisième verre. D'échanger un regard complice avec Gareth. Tu le sais, devant sa belle blonde, il doit redorer son image. Alors tu ne vas pas être drôle, non. Plutôt aller dans son sens. "Un baise-main", lâches-tu en haussant les épaules, avec ce regard lui signifiant qu'il te devrait la même chose...
(c) DΛNDELION





❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 340

Sablier : 0

Double Compte : caelius "hairflip" rosenberg, le lion à la plus belle crinière

Convictions : i'm not interested in being polite or heterosexual

Associations & Clubs : remplaçante pour les serdaigles et présidente du club d'échecs.

Matières en Option : astronomie, potions, histoire de la magie, métamorphose, botanique, études des runes & divination

Avatar : queen zendaya

Crédits : bella ciao (avatar)

MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable Lun 23 Juil - 18:17

Une légère sensation de légèreté animait l'aiglonne, lui procurant des ailes qu'elle maniait plus ou moins avec précaution. Avec le temps, elle finirait par apprendre que, à l'instar d'Icare, à trop vouloir se frotter au soleil, elle finirait par chuter et y perdre des plumes. Le soleil en question n'étant que ce même breuvage alcoolisé, brillant de cette teinte ambrée illuminant ses papilles au même titre que ses iris. Cette boisson traîtresse qui la transformait en une personne qu'elle n'était pas, et qu'elle n'avait jamais souhaité être. Du moins, s'en était-elle persuadée ainsi toute sa vie. L'alcool désinhibait seulement, il ne provoquait aucunement un changement de personnalité chez quelqu'un. Bien qu'en cet instant, ce genre de questions lui passaient bien au-dessus de la tête. Ouais j'ai été le plus chanceux de ma portée ! Un sourire étincelant gracia les lippes de la demoiselle qui s'extasia d'une telle réponse. Non, vraiment, c'est moi la plus chanceuse dans ce scénario. Ses iris se plantèrent dans ceux de l'irlandais, une lueur de malice venant s'y réfugier, comme pour mieux lui intimer de se rapprocher, et de devenir son valeureux prince pour la soirée, qu'importe qu'elle n'ait jamais remarqué son existence naguère. Cette soirée était placée sous des astres nouveaux, les berçant tous deux d'une certaine euphorie des plus agréables. Un rire cristallin s'éleva dans les airs, l'aiglonne s'amusant de voir le lion jouer avec ses bretelles, un signe distinctif de flirt qui, habituellement, lui aurait donné envie de balancer l'importun du haut de la tour d'astronomie. Mais en cet instant ? Elle le trouvait d'un charme irrésistible. Yes ma'am ! Et fière de l'être. Elle même n'avait aucun accent à proprement parler, bien qu'elle demeurait galloise de coeur et de patrie. Et ses crises de colère impliquaient bien souvent des termes propres au gaélique que personne ne s'amusait à vouloir traduire. Un accent bien plus exotique que celui maussade de tous ces Anglais. Je serais très curieuse de découvrir vos vertes prairies mon cher. Un sous-entendu des plus imagées pour cette aigle au coeur de glace et la froideur légendaire. Mais ce n'était plus ce sang royal et aigri qui animait ses veines et son palpitant, mais bel et bien l'alcool et ses envies d'amabilité et de frivolité. Et frivole elle était, l'aiglonne, ne quittant plus l'irlandais des yeux. Tu es époustouflante de beauté en tout cas ! Je peux ? Aucune femme ne restait sourde à de telles flatteries, en particulier avec quelques grammes d'alcool dans le sang. Son ego cajolé, la Serdaigle lui tendit la main dont il se saisit avec toute la grâce d'un gentleman, la faisant tournoyer sur elle-même, lui donnant d'autant plus de léviter dans les airs, parmi ces cieux inatteignables. J'avais ouïe dire que les Irlandais étaient de merveilleux danseurs. Je ne suis pas déçu, noble leprechaun. Toutefois, est-ce vrai qu'ils possèdent une endurance légendaire ? Elle le titillait, s'amusant de le voir s'empourprer dans ses pas et dans ses paroles, n'étant clairement pas concentrée sur les mouvements de danse mais sur la présence de l'aiglonne si proche de lui. Vu que tu as capturé un leprechaun tu as le droit à trois voeux ! Enfin par capturer je sous entends que j'ai aucune volonté et que je me suis laissé attraper ... Comment résister ? Nouveau sourire alors qu'elle pesait ces mots, se rapprochant d'autant plus du lion, lui murmurant à l'oreille, son souffle chaud caressant sa nuque. Oh vraiment, n'importe quel voeux ? Calypso restait indifférente au reste de la soirée, sourde aux effusions de rire et d'indignation provenant du fond de la salle, où se trouvaient déjà un petit comité. Se remémorant les paroles de Theodore quelques minutes plus tôt, toutefois, elle décida d'improviser quelque peu, et de s'amuser le plus longtemps possible. Même si je te demande le plus insensé de mes souhaits ? Seras-tu en mesure de le réaliser ? Une de ses main vint trouver le bas du dos du Gryffondor, agrippant délicatement le costume du lion. La seconde, quant à elle, était toujours posée sur la hanche de celui-ci, le rapprochant d'autant plus d'elle, ne cessant pour autant de lui susurrer de manière subtile, mais non moins sensuel, à l'oreille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] - soirée mémorable




Revenir en haut Aller en bas
[TOPIC COMMUN] - soirée mémorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
» [topic commun] Un mariage aussi royal qu'inattendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Hogwarts :: Septième étage :: Salle sur Demande-
Sauter vers: