AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°3 :
Tournoi Inter-Maisons

Événement :
Match de quidditch Serdaigle/Serpentard
(25 janvier)
Janvier 1997:

7 janvier :
Rentrée et festin

10 au 18 janvier :
Tournoi Inter-Maisons




Années

❖ Nous manquons d'élèves pour les quatre premières années.

Pour retrouver l'effectif total des membres répartis
par années et maisons, rendez-vous ici !


Maisons

❖ Les Gryffondors se font rares !
Venez repeupler les rouges ! ;)

Merci de privilégier les Sangs mêlés ou Nés Moldus.
Les familles Sang-Pur inventées sont interdites.

Partagez|

jakob reid & the neverending story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar




Parchemins : 149

Sablier : 15

Double Compte : Aidan Ponds & Remus Lupin

Convictions : Né-moldu de mon état, si je dois avoir une conviction, c'est que tu dois sincèrement fermer ton clapet si tu dois dire quelque chose que je n'ai pas envie d'entendre.

Associations & Clubs : Président du club de la beauté

Avatar : Ed Westwick

Crédits : Avatar by qwerty // signature par excelsior, crackship par Orion (moi), gif de fifty shades of crap

MessageSujet: jakob reid & the neverending story Mer 22 Aoû - 14:06

Jakob ReidToi là, avec le haut vert et le bas violet, oui, toi… Il faut vraiment qu’on parle de ton problème d’association de couleur. Es-tu un fichu daltonien ? Ω Son carnet de croquis, où il couche les esquisses de futurs vêtements, est protégé par plusieurs dizaines de sortilèges, tous appris pour l’occasion. En théorie, celui qui osera poser les yeux sur ses secrets se verra pleurer du sang. Il aura été prévenu par la couverture où il est marqué : Le prix de la lecture de ce carnet sera tes larmes de sang. Est-ce vrai ? N’est-ce pas vrai ? As-tu réellement envie d’essayer ?
Ω Il ne supporte pas les vêtements mal entretenus. Il s’agit limite d’une obsession. Une étiquette visible ? Un mauvais pli ? Un col défait ? Il serait capable d’arranger le problème, même s’il s’agit d’un inconnu qui se demandera ce qu’il se passe.
Ω Il n’a pas toujours été aussi bien vêtu. Au départ, il avait tout simplement ses vêtements, récupérés chez ses parents. Ce n’est que petit à petit, en faisant du recyclage, qu’il est parvenu à s’améliorer. Ensuite, grâce à son passage dans le monde moldu, puis chez Madame Guipure, il a pu s’offrir des kilomètres – suffisamment en tout cas – de tissus pour se faire des tenues à son image.
Ω Et quelle est son image ? Il aime ce qui brille, ce qui pète, ce qui illumine. Il aime les costards rayonnants comme les tenues chill pleines de poésie. Tout est fait main, et il en est fier. Même dans sa façon de se mouvoir, de parler, tout est dans le grandiose, l’exagération. Il faut avouer que sa tête, lorsqu’il est a-bso-lu-ment outré par quelqu’un ou quelque chose vaut le détour. Cette bouche grande ouverte, comme au ralenti, on pourrait presque l’entendre dire « BUT HOW ».
Ω Il n’est pas de ceux qui se battent. Il a tendance à pratiquer la politique du dédain, et à s’en aller. Si quelqu’un se met en tête de lui en coller une, sachez qu’il s’est très longtemps entraîné à dégainer sa baguette magique et à crier Protego plus vite que Lucky Luke.
Ω S’il a tendance à donner des surnoms à tout le monde – plutôt parce qu’il est ce genre passionné que par affection, ne vous y trompez pas – du genre « ma chérie », « pretty boy », « déesse », ne vous y trompez pas. Il n’a pas envie de coucher avec vous. C’est simplement son genre de dire ça. Pour lui, vous êtes juste des corps qu’il a envie d’habiller. Tous les corps à ses yeux sont magnifiques, à mettre en valeur, mais rien qui ne déclenche une quelconque levée.
Ω Sauf si la personne en face en a démontrée son envie claire, nette et précise. Là, il est possible qu’il propose une petite séance dans une salle vide, avec autant de passion qu’en dehors de cette salle, pour ensuite redevenir comme avant. Cela, à condition qu’il n’ait pas trop de travail. Ou alors, pour se défouler car il en a trop. Il sera peut-être romantique, il sera peut-être sauvage, ça dépendra de son humeur. Mais n’attendez clairement pas qu’il officialise quoi que ce soit. Pas envie.
Ω Il a dans son répertoire un certain nombre de tours de magie qui joue surtout sur le fait d’entre mettre plein les yeux. C’est probablement pour cela qu’il a autant excellé en sortilège, le Professeur Flitwick aura désespéré de l’initier au duel, mais non, ce sera plus les illusions, la beauté, l’extraordinaire qui l’aura attiré.
Ω Lors de sa 6e année, il a pu passer le permis du Transplanage, qu’il a obtenu. Peu après, durant son passage dans le monde moldu, il est parvenu à passer son permis de conduire, in extremis avant d’être interné. Il aimerait bien, après sa dernière année à Poudlard, acheter sa première voiture et parcourir le pays, pour finir à Milan, capitale de la mode.
Ω D’ailleurs, pour cette septième année, il s’est vraiment fait plaisir, et n’a choisi que des matières dans lesquelles il a été assez bon et qui peuvent lui servir pour la couture, d’une façon ou d’une autre. Astronomie, Métamorphose, Sortilèges, Soins aux créatures magiques, Etudes des runes. Oui, c’est joli, les runes. Il a eu Effort Exceptionnel à toutes ces matières, sauf un petit Optimal des familles en Sortilège. Tout le reste a eu droit à un Troll, ou un Acceptable. Severus Rogue s’est arraché les cheveux sur ce serpentard qui n’avait aucun intérêt en Potion… On chuchote d’ailleurs que ce Troll était exagéré, et dû à Jakob qui a déclaré à son Directeur de maison que les Potions, c’était de la cuisine, en plus moche.
Ω Jakob adore l’histoire de la magie. Vraiment. Simplement, Binns, ça ne passe pas. Comme avec la plupart des fantômes à vrai dire. En bon né-moldu qu’il est, il en a tout simplement une terreur folle. Si enfant il partait en courant à leur vue, désormais, il garde un air absolument catastrophé, et s’en va, coupant une discussion s’il le faut, marchant aussi vite qu’il peut, totalement raide.
Artiste : Jakob dessine, et il dessine plutôt bien. Mais il ne dessine pas tellement de corps, de scènes, il dessine des patrons, pour coudre ensuite. La couture, c’est sa vie, son défouloir, son moyen d’expression. Il aime créer des vêtements remplis de symboles, il aime en mettre plein les yeux et n’aime rien de moins qu’on le félicite pour la beauté de ses créations. Bien pour cela qu’il met à profit ses talents pour ceux qui le veulent. Contre quelques galions évidemment, ou un peu d’amitié. Il crée déjà son carnet d’adresse, de potentiels clients satisfaits qui reviendront, afin qu’il puisse vivre de cette passion.

Ambitieux : Car il ne rêve que de gloire, de reconnaissance. Qu’on dise de lui qu’il est doué, qu’il en vive, et qu’on l’aime tellement qu’il passera sa vie à travailler. Il veut le succès et se donne les moyens de le faire, peut-être pas en écrasant les autres, mais plutôt en saisissant les occasions lorsqu’elles se présentent. Il se donne les moyens de réussir, malgré ses doutes parfois.

Minutieux : Qualité nécessaire en couture, il est capable de rester des heures sur un détail qui paraitra idiot aux yeux des autres, mais parfaitement indispensable aux siens. Cela vaut pour son art, mais aussi pour le reste, à vrai dire. Il ne s’arrêtera que lorsque ce qu’il fait est parfait, à ses yeux. Cela relève peut-être du perfectionnisme, tout compte fait… Car il est du genre parfois aussi, à tout arrêter, le temps de noter une idée, une phrase qui lui passe par la tête, dans un petit carnet, pour être sûr d’y repenser après. Ne rien perdre, ne rien rater.

Calculateur : Rien n’est gratuit, rien n’est innocent. Chaque acte de Jakob a un sens, caché ou pas. Son amitié, elle n’est pas là pour rien, et souvent il y a un intérêt. Il a été solitaire bien trop longtemps, indépendant bien trop vite, pour qu’il puisse être ami juste parce qu’il s’entend bien avec. Cela relève alors de la connaissance. De même, chacun des cours qu’il a choisi de continuer n’a aucun intérêt sinon que de l’aider pour la couture. Son année même à Poudlard n’a d’intérêt que l’accord qu’il a eu avec Mme Guipure.

Solitaire : Jakob est un animal sauvage, qui aime ses temps de concentration sans que personne ne l’emmerde. Il se plait parfois même à envoyer péter ceux qui arrivent dans un mauvais moment. Quand il est de sale humeur, parce qu’il a raté un point de croix, parce qu’il n’a pas d’inspiration, parce qu’on vient le voir pour faire un ourlet – est-ce qu’il a une tête à retaper des OURLETS ? Indépendant, il n’aime pas qu’on fouille dans ses retranchements, d’ailleurs, les foules, très peu pour lui…

Intransigeant : Le respect est un principe faisant loi chez lui. Il ne supportera pas qu’on le rabaisse, de la même façon qu’il évitera – de son mieux – de le faire. Il essaye parfois de calmer son arrogance, son envie d’être cruel au nom de ce respect. Et dès lors qu’on manque à une règle de savoir-vivre… Le Kraken est là. Il hurlera, ira probablement jusqu’à décocher un uppercut de sa main gauche – il est gaucher. Mais la violence, on évitera. Ses mains sont bien trop importantes pour lui. La couture ne se fait pas avec les pieds, après tout. Enfin, à la vue de certains vêtements… On se demanderait.
Couturier passionnéÂgé de dix-huit ansEst venu en 7e année après une année de pauseSerpentardNé-moldu qui ne se cache pasOn se demande parfois s’il n’est pas gay…Vous voulez tester ?(h/f) Prend-moi contre un mur ❖ jakob n’est pas farouche, ça non. il suffit de lui dire clairement que tu as envie de quelque chose, là, de suite maintenant, il t’emmènera dans un endroit discret.
(h/f) Collègue passionné ❖ la mode et toi, ça fait qu’un. alors fait qu’un avec Jakob, et participe à son club de la beauté !
(h/f) Bouche-trou ❖ jakob, quand il s’ennuie, qu’il n’a rien à faire, il va faire chier quelqu’un. ce quelqu’un, c’est toi. Il aime venir te trouver, où que tu sois, et parler, parler, et tu ne sais même plus comment l’envoyer chier.
[spoiler]Idées déjà prises
(h/f) Oh, feu de mes reins ❖ tu ne sais pas comment, tu ne sais pas pourquoi, jakob est tombé amoureux de toi, et il n’a même pas la décence d’être discret à propos de ça. oh non, il te fait des déclarations enflammées dans les couloirs, au repas, tu as du répondant, heureusement… sauf que c’est probablement ça qui fait qu’il t’aime. D’ailleurs parfois tu te demandes s’il est sérieux en disant qu’il t’aime ainsi. qui sait ? (pas forcément réciproque d’ailleurs)
(h/f) Faut qu’on parle… ❖ tu n’as absolument aucun goût vestimentaire, et jakob te le fait remarquer à chaque fois qu’il te croise… tu en as plus qu’assez, et tu finis par le confronter.
(h/f) Binôme de gryffondor ❖ tu es le malheureux chaton rouge qui a fini en binôme avec jakob suite à cette lubie du vieux fou… à voir si vous vous appréciez.
© CRIMSON DAY





Dernière édition par Jakob Reid le Jeu 8 Nov - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 149

Sablier : 15

Double Compte : Aidan Ponds & Remus Lupin

Convictions : Né-moldu de mon état, si je dois avoir une conviction, c'est que tu dois sincèrement fermer ton clapet si tu dois dire quelque chose que je n'ai pas envie d'entendre.

Associations & Clubs : Président du club de la beauté

Avatar : Ed Westwick

Crédits : Avatar by qwerty // signature par excelsior, crackship par Orion (moi), gif de fifty shades of crap

MessageSujet: Re: jakob reid & the neverending story Jeu 8 Nov - 16:38

Liens mis à jour dans le profil, propositions de liens dans la fiche, n'hésitez pas !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakob reid & the neverending story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'histoire sans fin
» The NeverEnding Story
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Cartes de Chocogrenouille :: Gestion des Personnages :: Liens-
Sauter vers: