AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°3 :
Tournoi Inter-Maisons

Événement :
Match de quidditch Serdaigle/Serpentard
(25 janvier)
Janvier 1997:

7 janvier :
Rentrée et festin

10 au 18 janvier :
Tournoi Inter-Maisons




Années

❖ Nous manquons d'élèves pour les quatre premières années.

Pour retrouver l'effectif total des membres répartis
par années et maisons, rendez-vous ici !


Maisons

❖ Nous manquons de Serpentards et de Poufsouffles !
Venez repeupler les verts et les jaunes ! ;)

Merci de privilégier les Sangs mêlés ou Nés Moldus.
Les familles Sang-Pur inventées sont interdites.

Partagez|

tweedle dee & tweedle dum(b) ft. willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar




Parchemins : 693

Sablier : 16

Double Compte : l'aiglonne avery et le vil beurk.

Convictions : il y a des cons partout.

Associations & Clubs : batteur de l'équipe de quidditch des gryffons.

Avatar : francisco lachowski.

Crédits : thx VOCIVUS, astra.

MessageSujet: tweedle dee & tweedle dum(b) ft. willow Dim 11 Nov - 2:48




 Bras croisés et indexe qui frotte lentement son menton, Nathan teste les limites de l’enchantement dont ses compagnons et lui sont victimes. C’est bien gentil de leur dire qu’ils ne peuvent pas trop s’éloigner parce qu’on va les ramener illico presto et de leur donner une unité de mesure pour pas se faire avoir mais le concret on en fait quoi ? Seuls trois endroits dans Poudlard peuvent se vanter de lui être connus en terme de distance : la grande salle pour manger, le terrain de quidditch pour se défouler et la salle de colle pour purger. Le reste n’est de toute évidence pas assez important pour qu’il y prête la moindre attention – hormis les serres qui gardent dans son esprit une place toute particulière pour diverses raisons. Un nouveau pas en arrière puis un autre, ainsi de suite sans jamais pour le moment ressentir la moindre restriction. Sous ses sourcils froncés des iris noisettes dirigées vers Rory et Padma éloignés d’une dizaine de mètres maintenant. Dans le tableau se trouve également le serpent rabat-joie presque autant qu’inutile de leur équipe mais Nathan fait le choix de l’ignorer royalement afin de laisser une chance à cette journée de ne pas être complètement pourrie. Concentré sur son expérience il commence à se dire que ce n’est peut-être pas si terrible que ça et qu’il y a même de fortes chances pour qu’ils ne s’entre-tuent pas d’ici quatre jours à passer chaque heure de chaque journée ensemble. S’il est évident qu’en ayant eu le choix son équipe aurait été très loin de ressembler à ça, il ne peut que s’accorder à dire qu’il aurait pu être bien plus mal barré que ça. Entouré de demeurés qui savaient à peine compter par exemple ou pire, de sang-pur pétant plus haut que leurs culs sous prétexte qu’ils descendaient d’une consanguinité vieille de vingt générations. Un rictus de dégoût aux lèvres le lion décroise enfin les bras et place ses mains de chaque côté de sa bouche afin de faire échos : « TOUJOURS RIEN ?» Tant pis pour ceux qui se reposent, pareil pour ceux ceux qui le font pas mais ont pas plus envie d’entendre un crétin gueuler dans tout le parc. D’après les signes que lui adresse Rory eux non plus ne ressentent aucune pression, preuve qu’ils ont encore un peu de rab avant de devoir se rapprocher pour n’encourir aucun risque. Parce qu’il est bien gentil et bien drôle ce sort d’attraction- enfin il en a eu l’air quand Nathan en a entendu parler de l’expérience d’autres équipes plus tôt dans la matinée – mais le fait est qu’il est pas très chaud pour le tester lui-même. Hors de question de se blesser pendant le tournoi alors que les matchs de quidditch reprennent très bientôt et qu’il tient à être au mieux de sa forme pour prendre sa revanche sur une défaite qui n’aurait jamais du arriver. Un ultime pas en arrière et il y est ; la fameuse limite à pas franchir. Enfin, techniquement, la fameuse limite qu’il ne peut pas franchir. Il tend les bras de chaque côté de son corps afin de se conserver un certain équilibre et tente le tout pour le tout en forçant mais rien n’y fait. Un peu comme si une ceinture abdominale le tirait en avant malgré ses efforts pour reculer. Après quelques longues secondes le lion finit par entendre raison et déclare forfait en reprenant le chemin vers son équipe – la pression se faisant de moins en moins perceptible à chaque pas qui les rapproche. « Ca donne un peu l’impression d’un trampoline. » Explique-t-il dans un haussement d’épaule une fois arrivé aux côtés de Rory. Excepté que là c’est pas lui qui saute sur le trampoline mais lui qui lui fonce dans le lard au premier pet de travers. En même temps fallait bien ça pour les forcer à cohabiter sans quoi l’idée de Dumblewhore aurait juste été un rêve irréalisable. D’un regard aux alentours il croit reconnaître « WILLOW ! » qui se tourne à son tour vers lui. Une lueur d’espoir naît dans ses yeux et une envie de s’y précipiter dans son coeur. Il s’amusera bien plus là-bas avec elle que planté dans l’herbe et la neige comme un foutu bonzaï. Ils échangent un long regard, la brune fait un pas dans sa direction et il l’imite. Est-ce que c’est le moment où…. Fuck yeah. Pas le temps de réfléchir : ni une ni deux le brun presse le pas puis se met à courir. Elle aussi d’ailleurs. La scène aurait pu être foutrement idyllique, chacun d'un côté du parc à se rejoindre pour d'intenses retrouvailles. Et il aurait voulu qu'elle le soit d'ailleurs. Pas pour rien qu'il a commencé à faire le con en ralentissant et en faisant mine de courir en slowmotion façon astronaute premiers pas sur la lune. « WIIIII-LLLLLLL-OWWWWWWWW ! » Il va jusqu'au fond de sa connerie le con. Aurait pu ouais, mais ça a pas été le cas. Putain de trampoline. A une foulée de la rejoindre revoilà la ceinture abdominale qui lui fait comprendre qu'à défaut d'y arriver il y aura au moins cru avant de le tirer violemment en arrière. Souffle coupé, corps qui valdingue et haut du dos qui s'écrase lourdement sur le sol; le lion commence à faire des roulades arrière à la façon d'un gymnaste handicapé au cul affublé d'un balai. Quand ça s'arrête enfin il ne parvient pas de suite à se relever, sa tête lui tournant trop, et trouve seulement la force de cracher la neige et l'herbe qu'il a malencontreusement bouffé dans son périple. « WILLOW JE SAIS MAINTENANT CE QUE CA FAIT QU'ETRE UNE CHEVRE. » Et bordel ça craint.

©️ YOU_COMPLETE_MESS






everything feels mixed up
and you're sitting there, trying to figure out what's wrong but you just don't know.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tweedle dee & tweedle dum(b) ft. willow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Willow Smith {OK}
» Caroline 'Willow' Floyd
» Willow Rosenberg
» Emma Lynwood x Willow Shields - PRISE
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Vie Scolaire :: Tournoi-
Sauter vers: