AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mains froides mais coeur chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar




Parchemins : 14

Sablier : 0

Double Compte : Albus Dumbledore

Avatar : Raudha Athif

Crédits : Avatar par LaMarquise

MessageSujet: Mains froides mais coeur chaud Ven 4 Jan - 9:13



Nephtys revenait de la bibliothèque. Sous son bras d’ailleurs se trouvait un livre qu’elle y avait emprunté afin de l’aider dans un devoir d’histoire de la magie. L’heure avait rapidement avancé, la concentration était venue à manquer et l’adolescente avait finalement décidé d’emporter le livre pour poursuivre plus tard son travail. De toute façon dehors le jour avait déjà plus que sérieusement décliné, aidé par cette période de l’année pendant laquelle les journées se retrouvaient fort courtes en comparaison à d’habitude.

Bref, la jeune femme s’était tranquillement rendue du quatrième étage dans les cachots, croisant peu de personnes mais s’arrêtant néanmoins à quelques reprises pour échanger quelques mots avec plusieurs petits groupes se rendant ici ou là avant que l’heure du couvre-feu n’ai sonné. Chacun parlait encore un peu de la nouvelle année passée en famille, d’autres se montraient encore les bizarreries qu’ils avaient eu pour noël et y songeant, Nephtys sort de sa robe de sorcier un petit paquet soigneusement emballé dans un papier qui ressemblait un peu à du parchemin et agrémenté d’une petite cordelette soigneusement nouée en forme de nœud.

Elle n’avait pas encore croisé Khalid… Et c’était là son cadeau de noël pour lui, puisqu’ils ne l’avaient pas passé ensemble, ce à quoi elle comptait bien remédier pour le prochain noël d’ailleurs ! Le Serpentard espérait d’ailleurs que son fiancé et cousin (dans cet ordre, pas le contraire, elle y tenait !) n’avait pas lui non plus oublié de lui offrir un petit présent, quel qu’il soit. C’était à son avis la moindre des choses !

Sans même vraiment s’en rendre compte, avançant par automatisme, Nephtys était finalement déjà arrivée aux cachots puis dans sa salle commune. Quelques Serpentards passent près d’elle, ayant engagés une conversation animée mais elle ne s’intéresse guère à eux, avisant plutôt Khalid justement, près de l’âtre. A croire que c’était sa place attitrée !

Après que les autres étudiants qui parlaient si fort soient partit le silence s’était à nouveau posé dans la pièce… A ce détail près qu’on entendait toujours le clapotis du lac et le crépitement du feu. Nepthys s’approche, se faisant un peu chatte par réflexe autant dans son attitude que dans sa résolution à s’installer le plus près possible du feu ! Elle ne s’était jamais habitué au froid de ce pays et ne le ferait sûrement jamais. Le désert pouvait être froid… Glaçant même. Mais il n’était clairement pas aussi humide que dans ce pays et ça le rendait beaucoup plus éprouvant, malgré sa beauté !

« Bonsoir Khalid. Encore l’esprit perdu devant la cheminée ? »

Elle lui adresse un sourire, redécouvrant ces traits harmonieux qu’elle connaissait par cœur à force de les avoir tant regardé. Nephtys mesurait sa chance : Khalid était un très beau jeune homme. Elle aurait pu tomber beaucoup plus mal avec ces fiançailles arrangées ! Son regard argenté accroche un instant celui bien noir de Khalid. Etre verts, ils auraient eu un joli combo très raccord avec cette pièce !

« Tu as passé une bonne journée ? Et de bonnes fêtes de fin d’année ? »

D’ailleurs à ce propos :

« Je te souhaite une bonne année en tout cas, puisque nous ne nous étions pas encore vu. »

Elle abandonne le livre emprunté près d’elle, sortant à nouveau le petit paquet pour le tendre à son compagnon. Son sourire s’était agrandit, prouvant à lui seul qu’elle éprouvait malgré son fort désire d’avoir un présent en retour un fort plaisir à offrir celui-ci !

« Et joyeux noël ! J’espère que ça te plaira. »

Nephtys avait trouvé, en Egypte, une très belle amulette porte-bonheur en obsidienne d’un noir aussi profond que les yeux de Khalid. Elle représentait l’œil d’Horus et porté en pendentif –comme elle était surmontée d’un cordon sombre- elle protégeait des blessures et des maladies, entre autres bénédictions. Bien sûr cela tenait de quelques superstitions plus que de véritable magie, mais Nephtys avait toujours eu ce fort enracinement pour sa culture et elle savait qu’à sa mesure Khalid partageait son engouement.

« Peut-être que l’année prochaine nous pourrions fêter noël ensemble et le nouvel an dans nos familles respectives ? »

C’était un compromis. Et parce qu’elle était prête à en faire d’autres pour que ses plans se concrétise :

« A Londres ou à Gizeh, c’est toi qui choisira le moment venu. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 25

Sablier : 4

Double Compte : Aucun

Convictions : Naître supérieur par la pureté du sang et la richesse

Matières en Option : Potions, Défense contre les forces du mal, Études des runes, Métamorphose, Histoire de la magie, Sortilèges

Avatar : Avan Jogia

Crédits : @Baclava @astra

MessageSujet: Re: Mains froides mais coeur chaud Aujourd'hui à 6:32


Il n’y avait peut-être rien à Poudlard que Khalid préférait à la chaleur enveloppante du foyer de sa salle commune. Peut-être était-ce parce que c’’était tout ce qui chassait l’humidité désagréable que le lac sous lequel elle avait été construite lui conférait. On pouvait argumenter sur ses origines. Qu’il était plus Londonien qu’Égyptien. C’était vrai. Mais il lui semblait que le goût pour le soleil ne l’avait jamais quitté comme lui avait pu quitter son pays d’origine bien trop jeune. Et en même temps, à pouvoir choisir, pour le moment Khalid ne quitterait pas l’Angleterre.  S’il quitte finalement des yeux les flammes dansantes, c’est qu’une voix familière l’interpelle. Son regard sombre s’ancre dans celui d’argent de l’adolescente qui vient se poser près de lui. Adolescente, certes, mais bien plus près d’être femme que toutes les gamines de ce château. Parfois, ça faisait peur à Khalid, qui ne croyait lui-même pas être rendu à ce stade de sa vie que semblait déjà contempler Nephtys. Et ce, même s’il croyait lui-même posséder une bonne maturité pour son âge. D’un autre côté, dès qu’elle lui échappait, il tentait inévitablement de la ramener à lui.

« Bonne année, Nephtys. Tu as passé d’agréables Fêtes en Égypte ? », demande Khalid, songeant au fait que lui aussi aurait bien aimé aller dans son pays natal cette année. Mais les plans familiaux avaient été tout autre et il fallait suivre ce que Mère décidait, bien sûr. « L’an prochain, j’aurai peut-être la chance d’y aller aussi. »

L’an prochain serait le dernier Noël où il serait celui qui suivait, peut-être bien. Il quitterait Poudlard ensuite pour entamer sa vie politique. C’était rapide, mais ainsi allaient les choses dans le monde sorcier. Nephtys aussi pourrait concrétiser ses aspirations professionnelles. D’ailleurs, Khalid réalisait qu’il ne savait pas ce qu’elle avait envie de faire plus tard… Il était sur le point de lui demander, mais soudainement, elle lui tend un petit paquet dont elle semble fort fière.

« Merci. Tu fais des cachotteries, alors ? », taquine doucement Khalid, gardant pourtant un air plutôt sérieux. On lui reprochait souvent de trop l’être. Enfin… pas chez lui ! Mais ici. En tout cas, une lueur espiègle brille très brièvement dans son regard onyx, preuve que lui aussi avait prévu quelque chose. Mais, Nephtys trouverait son paquet sur son lit et il s’agissait d’une superbe robe de soirée égyptienne, dans les goûts d’autrefois avec une touche de modernité. Khalid ouvre le siens… et un petit sourire étire rapidement ses lèvres. « Protection et bénédiction. Merci, Nephtys. »

Se penchant, Khalid dépose un baiser sur la joue dorée de sa compagne. Par contre, à propos des Fêtes prochaines, il est un peu surpris. Pas tellement par l’initiative de sa demande que par ce qu’elle ajoute ensuite. Elle le laissait décider… lui ? Khalid a un moment de silence avant de finalement convenir :

« Parfois, tu n’es pas exactement comme toutes les autres femmes de notre famille. »

Mais c’était un compliment. Parce qu’il se sentait parfois étouffé dans cet univers matriarcal qui ne lui convenait pas tout à fait. Oh, il avait beaucoup de respect pour sa mère. Mais elle gérait tout d’une main de fer et parfois, Khalid se surprenait à désirer autre chose pour sa propre vie.

« Les Fêtes prochaines sont encore sous le contrôle de Mère. Mais, tu peux toujours essayer de voir avec elle… en me laissant hors de la conversation, s’il-te-plaît. », convient finalement Khalid, tout en glissant doucement son pouce sur l’onyx de la belle amulette qui lui avait été offerte, son regard posé sur celle-ci. « Les années suivantes seront différentes, il va sans dire. »

Il pousse un petit soupir, s’assoyant à nouveau droit dans son fauteuil, son regard se perdant du côté des flammes.

« Je me demandais… qu’est-ce que tu veux faire, après Poudlard ? Je ne te l’ai jamais demandé. »

Il n’avait rien perdu de sa curiosité à ce sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mains froides mais coeur chaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mains froides, coeur chaud.
» reçit de bertrix ....et c est parti..............
» Les messages qui font chaud au coeur
» Un parfum enivrant d''idéal prisonnier [Terminé]
» Corps de verre et coeur de pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Hogwarts :: Cachots et sous-sols :: Salle Commune de Serpentard-
Sauter vers: