AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°3 :
Tournoi Inter-Maisons

Événement :
Match de quidditch Serdaigle/Serpentard
(25 janvier)
Janvier 1997:

7 janvier :
Rentrée et festin

10 au 18 janvier :
Tournoi Inter-Maisons




Années

❖ Nous manquons d'élèves pour les quatre premières années.

Pour retrouver l'effectif total des membres répartis
par années et maisons, rendez-vous ici !


Maisons

❖ Nous manquons de Serpentards et de Poufsouffles !
Venez repeupler les verts et les jaunes ! ;)

Merci de privilégier les Sangs mêlés ou Nés Moldus.
Les familles Sang-Pur inventées sont interdites.

Partagez|

confidences entre les parchemins (w/ seamus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar




Parchemins : 1274

Sablier : 3

Double Compte : avalon + moira

Convictions : répondre intelligeamment même aux traitements inintelligents

Associations & Clubs : fondatrice de la s.a.l.e

Matières en Option : tout les cours sauf la divination, of course

Avatar : emma watson

Crédits : delreys pour l'avatar, frimelda pour la signature, icon de tumblr

MessageSujet: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Jeu 15 Fév - 20:43

17 heures. Le dernier cours était terminé depuis une bonne heure déjà et pourtant, Hermione Granger se baladait dans les couloirs, son sac de cours sur l’épaule, une tenue bien plus décontractée pour finir la journée. A première vue, il semblerait que la préfète prenne tout droit la direction de la bibliothèque. Bien qu’elle adorât passer son temps libre à la bibliothèque, endroit qu’elle trouvait très relaxant et enrichissant, elle prenait la direction d’une salle de classe abandonnée au troisième étage. En effet, elle avait donné rendez-vous à son amis Seamus pour une séance de soutien improvisée. Si l’heure était consacrée à aider le gryffondor face aux différentes difficultés qu’il pouvait rencontrer, elle était aussi le moyen de se retrouver seuls et de pouvoir profiter de leur amitié, de pouvoir se confier l’un à l’autre. Aucun sujet n’était tabou et elle aimait l’idée de savoir que Seamus ne la jugerait pas qu’importe le degré de ses confidences. S’ils s’étaient toujours bien entendus, la relation n’avait pour autant jamais été bien évidente. L’une agaçant l’autre, l’un exaspérant l’autre pour son goût prononcé pour les bêtises ; et un jour, le miracle. Un rire qui avait été l’étincelle d’un renouveau entre eux et Hermione s’enchantait de voir que les deux avaient réussi à accepter les défauts de chacun pour en tirer une force, ce qui les avait beaucoup rapprochés. Seamus était certainement l’un des garçons dont elle était le plus proche, exceptés ses deux meilleurs amis.

Elle entra dans la salle abandonnée et l’obscurité dans laquelle était plongée la pièce lui fit comprendre que Seamus n’était pas arrivé. D’un coup de baguette, Hermione ouvrit les volets de la pièce et s’installa à une table, attendant son ami qui serait certainement en retard. Non pas qu’il ait l’habitude d’arriver en retard, mais plutôt parce que la brune l’avait prévenu un peu tard. Elle avait emprunté le hibou de Ron et elle n’était absolument pas sûre que Coquecigrue soit arrivé à temps et sain et sauf. Cet hibou était une vraie calamité, elle ne savait d’ailleurs pas pourquoi elle s’obstinait à vouloir l’utiliser… Hedwige était bien plus dégourdie que lui. Quoi qu’il en soit, elle attendait patiemment son ami en espérant ne pas perdre son temps.





Dernière édition par Hermione Granger le Dim 18 Fév - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3638

Sablier : 0

Double Compte : suzy hufflebones, perfect selwyn.

Convictions : l'égalité pour tous.

Associations & Clubs : batteur dans l'équipe des lions, association de quidditch, club de duel.

Matières en Option : astronomie, métamorphose, sortilèges, soin aux créatures magiques, divination, potion; dcfm.

Avatar : cody christian

Crédits : lotus graphics, old money (sig) gifs (tumblr & roma)

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Ven 16 Fév - 0:39



( CONFIDENCES ENTRE LES PARCHEMINS )


Il faisait couler l'encre sur son parchemin, grattant avec sa plume les notes inscrites sur le tableau de la classe de métamorphose. La sonnerie résonna enfin, libéré tandis qu'il était l'un des premiers à emballer ses affaires dans son sac à dos et à quitter le quatrième étage pour remonter à la salle commune et déposer ses affaires. A cette heure, l'antre des lions était presque déserte, les étudiants étant en train de fourmiller dans les couloirs à la recherche d'un peu d'air frais après une journée trop chargée. Il monta alors au dortoir pour se laisser échouer sur son lit, le visage écrasé dans le coussin, exténué. Prêt à sombrer sous le chant de Morphée, Neville entra à son tour en faisant un bruit pas possible, l'observant avec un œil fouiller dans sa valise pour venir lui donner un hibou oublié. Mais la présence de son ami fut appréciée lorsque celui-ci venait lui rappeler que Hermione l'attendait pour son cours de soutien en potion. Misère. Enfer. Calvaire. Il se redressa en montrant son pouce à Neville, pas du tout motivé à l'idée de re-consacrer une heure à l'étude. Surtout en potion, il détestait cette matière et était d'une nullité absurde. Il prit alors une profonde inspiration et quitta son lit, attrapant de nouveau ses affaires pour quitter la caverne des félins. Les deux amis avaient leurs habitudes, pressant le pas pour rejoindre le troisième étage où la lionne l'attendait déjà depuis bien dix minutes. L'Irlandais poussa alors les portes de la vieille classe où une odeur de renfermée avait élu domicile dans la pièce en même temps que la poussière. L'avantage étant qu'ils étaient certains de ne pas être dérangés. Il offrit un sourire à son amie tandis qu'il venait se poser à côté d'elle, tournant la tête pour bailler dans son bras, crevé de sa journée.

« Désolé pour le retard, j'ai dû me battre contre mon lit et comme tu peux le remarquer, j'ai survécu ! » Le rouge et or déballa alors le contenu de son sac sur le pupitre partagé avec Hermione, pas vraiment motivé de consacrer une heure supplémentaire à l'art indélicat des potions. « Comment tu vas toi ? Pas trop chiante ta journée avec tes cinquante milles matières à suivre ? » Taquin, il aimait bien l'embêter tandis qu'il exposait tout de même une vérité des plus évidentes. Admiratif par tant de dévotion envers la connaissance, lui-même se trouvant surchargé de cours cette année, il n'osait même pas imaginer l'emploi du temps de la gryffonne. « Tu veux pas me dispenser de cours aujourd'hui ? On pourrait juste glander un peu ... » Il fit alors la moue pour tenter d'émouvoir son amie, sachant pertinemment que ce genre de stratagème ne marchait pas avec elle. Il fallait vraiment être stupide pour vouloir manipuler Hermione Granger, mais c'était le cas du lion et elle tolérait les absurdités de l'irlandais avec une patiente exemplaire. Avachi sur la table, boudeur et résigné, il ouvrit son manuel de potion usé par le temps, l'odeur du papier vieilli lui donnant presque la nausée. Il était conscient que la sorcière avait peu de temps pour elle, que cette heure qu'elle daignait lui offrir pouvait servir écoulée d'une autre manière, reconnaissant. Il commença alors à faire semblant de lire, sans rien n'y comprendre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1274

Sablier : 3

Double Compte : avalon + moira

Convictions : répondre intelligeamment même aux traitements inintelligents

Associations & Clubs : fondatrice de la s.a.l.e

Matières en Option : tout les cours sauf la divination, of course

Avatar : emma watson

Crédits : delreys pour l'avatar, frimelda pour la signature, icon de tumblr

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Dim 18 Fév - 13:17


Les portes de la salle de classe s’ouvrirent et se retournant pour découvrir la personne qui rentrait à son tour, Hermione découvrit un Seamus, en retard, tout souriant. Un sourire se dessina sur le visage de la gryffondor alors qu’elle observait son ami la rejoindre. « Désolé pour le retard, j'ai dû me battre contre mon lit et comme tu peux le remarquer, j'ai survécu ! » déclara le rouge et or, en déballant ses affaires sur le pupitre qu’ils partageaient. Son retard n’était donc pas dû à Coquecigrue, Hermione en était profondément surprise. Pour une fois que le hibou du Weasley faisait son job correctement, ça relevait du miracle. « Quel courage ! Ca a dû te demander un effort considérable sachant que je vais te torturer » rigola Hermione, en le regardant s’installer. Bien que l’heure fût officiellement dédiée à aider le jeune Finnigan pour le cours du professeur Rogue, cela faisait plaisir à Hermione que Seamus fasse les efforts nécessaires pour faire en sorte que ces petites séances de soutien improvisée ne soient pas vaines. Elle était très heureuse de pouvoir passer du temps avec un de ses amis les plus proches, au vu de l’emploi du temps surchargé qu’Hermione suivait pour ses ASPICS. Sujet qu’aborda d’ailleurs le joueur de quidditch dans la foulée : « Comment tu vas toi ? Pas trop chiante ta journée avec tes cinquante milles matières à suivre ? » Elle ria quand il aborda l’aspect pénible de ses journées. C’est vrai que peu de personnes comprenaient la passion d’Hermione pour la connaissance, pourquoi les devoirs étaient pour elle une vraie source de loisirs. Mais peu savaient ce que cachait l’ambition d’être aussi excellente. « Tu me connais, les cours c’est loin d’être chiant pour moi alors tout va bien. » répondit Hermione avec un sourire alors qu’elle ouvrait simultanément son manuel sur l’art des potions.  Le seul cours qu’elle ne suivait pas était effectivement un supplice. Pour elle, la divination n’était qu’un ramassis d’idioties et Hermione était intimement persuadée que Trelawney ne buvait pas que du jus de citrouille. Le seul truc qui pouvait, effectivement, rendre ses journées pénibles ne relevait pas du scolaire, ou du moins pas directement. Depuis cette histoire de binôme, Hermione passait son temps à se disputer avec son meilleur ami car il ne supportait pas l’idée qu’elle puisse faire équipe avec Nott pour la nouvelle lubie de Dumbledore.  Mais, elle préféra passer ce sujet à la trappe. Après tout, tout le monde était au courant que le seul moyen par lequel le lion et la lionne arrivaient à communiquer était les disputes quotidiennes. Ce n’était pas un scoop.

« Tu veux pas me dispenser de cours aujourd'hui ? On pourrait juste glander un peu ... » La voix de Seamus fit sortir Hermione de ses pensées et Hermione haussa un sourcil face à la moue que Seamus faisait alors qu’il essayait de l’attendrir. Il essayait à chaque fois et à chaque fois, cela ne marchait. Mais, c’était Seamus et la lionne ne lui en tenait pas rigueur. Patiente avec lui et malgré le fait qu’elle ne comptait plus le nombre de fois où Seamus l’exaspérait, elle appréciait ce côté de sa personnalité.  Laissant présager par son regard dubitatif qu’aujourd’hui non plus elle ne céderait pas, Seamus se résigna et Hermione l’observa s’avachir sur la table, le nez plongé dans son bouquin. Elle pouffa de rire. « Ne fais pas cette tête, c’est pas si terrible. » Elle n’était pas Severus Rogue non plus. Si lui faisait des efforts, Hermione était prête à en faire elle aussi. « Je t’accorde 30 minutes seulement de travail au lieu d’une heure si tu arrêtes de faire semblant de comprendre ce que tu lis. » annonça-t-elle en levant les yeux au ciel, puis, elle reprit : « On traite rapidement le cours que tu n’as pas compris et on pourra faire autre chose. » Surtout qu’Hermione n’avait pas l’occasion de se retrouver souvent en compagnie de ses amis, toujours dispersée aux quatre coins du château pour ses différents cours et voulait pouvoir discuter avec le lion pyromane si son aide avait eu l’effet escompté. Alors, elle attendit qu’il présente les difficultés sur le dernier sujet présenté en classe, sachant pertinemment que ces séances étaient bénéfiques pour le gryffondor.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3638

Sablier : 0

Double Compte : suzy hufflebones, perfect selwyn.

Convictions : l'égalité pour tous.

Associations & Clubs : batteur dans l'équipe des lions, association de quidditch, club de duel.

Matières en Option : astronomie, métamorphose, sortilèges, soin aux créatures magiques, divination, potion; dcfm.

Avatar : cody christian

Crédits : lotus graphics, old money (sig) gifs (tumblr & roma)

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Lun 19 Fév - 22:57



( CONFIDENCES ENTRE LES PARCHEMINS )


Malgré l'acharnement dont faisait preuve son amie pour faire rentrer des informations dans la tête de l'Irlandais, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à autre chose et faire le pitre. Conscient qu'elle lui accordait de son temps de pause, il avait décidé qu'il ferait un petit effort aujourd'hui pour que l'heure soit un peu plus productive. Il était entré dans la classe en traînant des pieds, déjà lasse mais souriant à l'idée de partager un peu de temps avec la plus brillante sorcière de l'école. « Quel courage ! Ça a dû te demander un effort considérable sachant que je vais te torturer » Seamus laissa entendre un rictus sous le rire de la jolie lionne qui avait autant de répartie que lui. Installé à ses côtés, il avait déballé avec fracas parchemins et manuelsde potion. La pire matière au monde, celle qu'il avait hâte d'abandonner une fois ses ASPIC en poche l'an prochain. Avec l'aide de Hermione, il avait réussi à obtenir un Acceptable à sa BUSE, sans ça le professeur Rogue ne l'aurait pas accepté dans ses cours. « Tu me connais, les cours c’est loin d’être chiant pour moi alors tout va bien. » Il avait relevé le visage vers elle, un fin de sourire amusé sur les lippes. C'était bien la seule pour qui étudier n'était pas une corvée, à la fois admiratif et inquiet pour la santé mentale de la gryffondor. Grâce à elle, les lions pouvaient jouir d'un bon nombre de points rapportés pour la coupe, ses notes et son intelligence étant un vrai avantage pour les rouges et ors. Seamus étant plus du genre à en faire perdre qu'à en rapporter, heureusement qu'il existait des personnes comme Hermione pour relever le niveau. Il se souvenait encore de la première fois qu'il l'avait vu, le jour de la répartition jusqu'au premier cours de sortilège où elle avait exceller dans la pratique de la lévitation tandis que lui avait fait exploser sa plume. Deux opposés qui s'étaient finalement trouvés pour se lier d'amitié au fil des années.

« Ne fais pas cette tête, c’est pas si terrible. » Blasé, le sorcier détestait par-dessus tout les cours du professeur Rogue. Incapable de faire une potion sans faire déborder ou exploser son chaudron. Plongé dans la contemplation des tâches d'encres sur son ouvrage de potion, il faisait mine de s'intéresser à une recette de filtre de ratatinage, une supercherie qui n’échappa à la miss-je-sais-tout. « Je t’accorde 30 minutes seulement de travail au lieu d’une heure si tu arrêtes de faire semblant de comprendre ce que tu lis. » Démasqué, Seamus laissa entende son rire tandis qu'il s'adossait à son siège en observant son amie déjà exaspérée par l'attitude du lion. « On traite rapidement le cours que tu n’as pas compris et on pourra faire autre chose. » Cela paraissait une solution des plus arrangeantes pour lui tandis qu'il hochait la tête pour se concentrer réellement. Il posa sa baguette magique sur un coin du pupitre et s'approcha un peu plus de Hermione avec un parchemin. « Si tu pouvais juste me réexpliquer la Troisième loi de Golpalott avec tes mots, il me manque que ça pour terminer mon devoir sur le filtre de mort vivante. » Il se gratta la barbe tout en attrapant son manuel pour ensuite se laisser bercer par des explications plus compréhensives et plus douces que celle de son enseignant.

Une fois l'explication donnée par la belle, tout devenait plus claire dans l'esprit du lion et d'une simplicité évidente. « Au fait tu t'en sors comment avec Nott comme binôme ? Parce-que moi j'ai hérité de Greengrass et comment dire ... Elle me haït. » Amusé, il gratta sa plume sur le parchemin pour reprendre la rédaction de son devoir tout en relevant parfois le visage pour observer sa camarade. « J'ai pas eu l'occasion de te le dire mais je te trouve plus épanouie cette année ! Je sais pas si c'est l'excitation de cette rentrée ou autre chose ... » Il se pencha alors vers elle pour lui donner un petit coup d'épaule tout en hochant plusieurs fois les sourcils d'une manière des plus malicieuses, laissant sous entendre peut-être un amour naissant. Curieux, il souhaitait voir son amie s'épanouir autrement que avec des livres, désireux de la voir se cogner à la vie et vivre les joies et les peines d'une vie d'adolescent.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1274

Sablier : 3

Double Compte : avalon + moira

Convictions : répondre intelligeamment même aux traitements inintelligents

Associations & Clubs : fondatrice de la s.a.l.e

Matières en Option : tout les cours sauf la divination, of course

Avatar : emma watson

Crédits : delreys pour l'avatar, frimelda pour la signature, icon de tumblr

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Sam 24 Fév - 14:31


Voyant que Seamus faisait semblant de comprendre les lignes de son manuel de potions, Hermione lui proposa une alternative à l’heure habituellement prévue. Elle savait que les études n’étaient pas ce que préférait Seamus et c’était pourquoi, pour une fois, elle lui proposa de traiter seulement ce qu’il n’avait pas compris au lieu de lui refaire un cours complet. « Si tu pouvais juste me réexpliquer la Troisième loi de Golpalott avec tes mots, il me manque que ça pour terminer mon devoir sur le filtre de mort vivante. » Hermione hoche la tête alors qu’il lui énonce la partie qui lui faisait défaut. Elle connaissait cette loi sur le bout des doigts et comme une comptine, elle récita plus pour elle que pour son camarade rouge et or : « La troisième loi de Golpalott établit que l'antidote d'un poison composé doit être égal à plus que la somme des antidotes de chacun de ses composants. » Elle marqua une pause, cherchant la manière la plus simple possible de lui réexpliquer cette notion pointue de l’art des potions. « Un antidote d’un poison composé a pour ingrédients les différents antidotes des composants utilisés dans le poison en question. Et bien sûr chaque antidote a une puissance spécifique. De ce fait, il faut que la puissance de l’antidote du poison complexe soit supérieure à la somme des puissances des différents antidotes de chacun des ingrédients du poison. Et pour ce que ça soit supérieur, il y a un élément complémentaire à rajouter afin que l’antidote complexe ne soit pas une simple réunion d’antidotes. »* expliqua Hermione, en espérant avoir été assez claire pour que son ami comprenne son propos. Cela semblait l’être puisque Seamus écrivait sur le parchemin qu’ils devaient rendre au professeur Rogue sur le filtre de mort vivante. Reposant sa tête contre sa main, elle observa son ami travailler guettant du coin de l’œil ce qu’il écrivait afin de pouvoir l’aider encore plus encore.

« Au fait tu t'en sors comment avec Nott comme binôme ? Parce-que moi j'ai hérité de Greengrass et comment dire ... Elle me haït. » Hermione laissa s’échapper un petit rire, imaginant Seamus et Greengrass dans la même pièce. Cela devait être quelque chose, Greegrass dans le genre très hautaine et mondaine et Seamus, plus décontracté que la blonde, plus vivant, moins prise de tête. Elle imaginait parfaitement le lion remettre en place la vipère qui devait très certainement lui cracher son venin en permanence. Quant à elle, elle n’avait pas à se plaindre. Elle était tombée sur Nott. Certes, ce n’était pas le mec le plus sympathique qui lui avait été donné de rencontrer mais étrangement, leur tâche s’était déroulée sans trop d’accrochages. Le serpent l’avait provoqué à de nombreuses reprises, ce à quoi Hermione répondait toujours, ne le laissant jamais le temps de la mordre définitivement. Et pourtant, ce n’était pas le plus étrange dans le temps qu’ils avaient partagé ensemble. Nott l’avait aidé à de nombreuses reprises à sa plus grande surprise. Il s’était montré bon avec elle alors qu’elle pensait que justement, il aurait pris plaisir à la laisser faire, seule face au fait qu’elle ne voyait pas les sombrals qu’ils devaient nourrir. Nott avait pris le temps de lui expliquer comment les nourrir – avec plus ou moins de patience, notons-le, comment les appréhender et lui avait appris surtout à les connaître autrement qu’à travers les pages d’un bouquin. En somme, ça ne se passait pas trop mal pour l’instant. Mais Hermione était persuadée que ce n’était que passager. Ils allaient forcément finir par s’entretuer à un moment ou un autre. C’était surement inévitable, non ? Hermione haussa les épaules alors qu’elle parlait de Nott : « Ca ne se passe pas trop mal. Mais, pas sûre que ça dure. » La lionne marqua une pause et reprit dans la foulée, tandis que Seamus s’était replongé dans la rédaction de son parchemin : « J’espère que tu la remets à sa place. Greengrass aurait bien besoin de redescendre un peu de son piédestal. » Comme beaucoup chez les verts et argents d’ailleurs… Cette histoire de binôme était totalement surréaliste, Dumbledore avait sûrement été inspiré par de trop grandes histoires de paix.

« J'ai pas eu l'occasion de te le dire mais je te trouve plus épanouie cette année ! Je sais pas si c'est l'excitation de cette rentrée ou autre chose ... » Hermione piqua un fard quand elle comprit les sous-entendus de Seamus qui avait quitté des yeux son devoir pour observer la réaction de la gryffondor. Effectivement, ça faisait une bonne année déjà qu’Hermione se sentait plus en harmonie avec elle, plus adolescente, plus fille, disons-le clairement. Son intérêt grandissant pour les garçons y était sûrement pour quelque chose. Mais, cette année était différente. Alors qu’elle continuait à refuser la vérité de manière catégorique, se mentant plus que tout à elle-même, quelqu’un avait attiré son attention. Une chevelure rousse flamboyante qui allait parfaitement avec le rouge et or de son uniforme, une loyauté et un courage qu’elle ne pouvait qu’admirer, une gentillesse qu’elle trouvait à toute épreuve et qui se reflétait dans ses yeux : Nate, un de ses camarades qui terminait ses années à Poudlard sur qui elle avait totalement craqué. Elle n’en avait parlé à personne, ni à Harry ni à Ron même Ginny n’était pas au courant alors qu’elles avaient pris l’habitude de parler garçons depuis quelques temps déjà. Hermione ne pensait donc pas être aussi démonstrative à ce propos mais Seamus semblait avoir découvert le pot aux roses. Elle bégaya un instant, cherchant une manière détournée de reporter la discussion sur les potions, ou mentir. Mais c’était impossible. Le rouge de ses joues l’avait trahi à dix mille. « Eh bien… Il y a bien quelqu’un. » Hermione savait pertinemment que ce peu d’informations ne suffiraient pas pour satisfaire la soudaine curiosité de l’adepte des explosions pour sa vie amoureuse. Alors, elle décida de souffler quelques informations supplémentaires sur l’heureux élu, sans jamais énoncer son nom. « Il est à Gryffondor et bah… je sais pas, il me plait. » Une moue gênée sur le visage alors qu’elle regardait fixement le manuel scolaire posé sur le pupitre. Hermione n’avait pas l’habitude de parler d’elle, de parler de ce qu’elle ressentait. Elle préférait la plupart du temps faire passer les sentiments des autres avant les siens, s’en oubliant parfois. Elle était la bienveillance et l’altruisme incarné et parler d’elle n’était pas dans ses habitudes. La lionne trouvant toujours quelque chose à dire, semblait avoir perdu ses mots, gênée d’avouer finalement qu’elle était bien plus que cette terrible Miss-Je-Sais-Tout qui semblait n’avoir que pour seul intérêt les pages ternies des bouquins qu’elle empruntait à la bibliothèque.

*:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3638

Sablier : 0

Double Compte : suzy hufflebones, perfect selwyn.

Convictions : l'égalité pour tous.

Associations & Clubs : batteur dans l'équipe des lions, association de quidditch, club de duel.

Matières en Option : astronomie, métamorphose, sortilèges, soin aux créatures magiques, divination, potion; dcfm.

Avatar : cody christian

Crédits : lotus graphics, old money (sig) gifs (tumblr & roma)

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Mer 28 Fév - 13:02



( CONFIDENCES ENTRE LES PARCHEMINS )


Accoudé à son pupitre, l'irlandais ne faisait plus autant le malin derrière son bouquin, sachant qu'il y avait un temps pour s'amuser et un autre pour étudier. Quoi de mieux que de cumuler les deux en compagnie d'une lionne érudite ? Partagé entre les schémas tortueux de son livre de potion et la voix douce de son amie, il grattait son parchemin avec sa plume sous les explications de la sorcière. Elle se montrait toujours patiente avec lui et il appréciait, s'appliquant pour une fois à calligraphier correctement cette foutu loi pour son devoir à rendre. « La troisième loi de Golpalott établit que l'antidote d'un poison composé doit être égal à plus que la somme des antidotes de chacun de ses composants. » Seamus se gratta alors la tête, cherchant dans les méandres de son esprit la solution à cette règle qu'il n'arrivait pas vraiment à saisir. Voyant que le lion avait du mal, la sorcière reprit alors la parole pour simplifier. « Un antidote d’un poison composé a pour ingrédients les différents antidotes des composants utilisés dans le poison en question. Et bien sûr chaque antidote a une puissance spécifique. De ce fait, il faut que la puissance de l’antidote du poison complexe soit supérieure à la somme des puissances des différents antidotes de chacun des ingrédients du poison. Et pour ce que ça soit supérieur, il y a un élément complémentaire à rajouter afin que l’antidote complexe ne soit pas une simple réunion d’antidotes. » Il plissa les yeux, observant le plafond pour se concentrer tandis que tout devenait plus claire et limpide dans sa tête. Ses traits s'illuminèrent et il offrit un sourire à la gryffondor qui venait encore une fois de lui sauver la mise.« Qu'est-ce-que je ferais sans vous Miss Granger ?! Merci !» Le sorcier s'empressa alors de tout noter avec précision, avec ses propres mots, ses propres idées pour ne pas rendre un copié collé. Productif, il se plongea alors dans son parchemin pendant quelques minutes, laissant son amie faire ses propres devoirs de son côté.

Bien que concentré, un rien pouvait le distraire tandis qu'il reposait ses yeux sur les traits de l'anglaise. Nostalgique tandis qu'il revoyait la sorcière lors de sa première année, insupportable miss-je-sais-tout exaspérée par les explosions du pyromane. La voila devenue jeune femme, belle et certainement la plus brillante sorcière de cette génération. Elle n'avait pas démontré que des aptitudes intellectuelles, son courage faisait aussi légende dans les couloirs du château. Seule fille d'un trio doré, il lui en fallait de l'hardiesse pour supporter Harry et Ron ! Un fin de sourire amusé tandis qu'il pensait ô combien elle avait dû se montrer patiente avec ses deux amis. Son devoir presque dans la poche, l'irlandais décida de dévier un peu la conversation sur les binômes pour tuer le temps et s'assurer qu'aucun serpent venait l’importuner. « Ca ne se passe pas trop mal. Mais, pas sûre que ça dure. » Il avait acquiescé tandis qu'il refermait son manuel de potion et qu'il soufflait sur l'encre de son parchemin pour qu'il puisse sécher. « J’espère que tu la remets à sa place. Greengrass aurait bien besoin de redescendre un peu de son piédestal. » Un sourire tandis qu'il se penchait sur sa chaise, les mains derrière la tête et la trombine amusée. Il aurait préféré avoir Nott comme partenaire plutôt que la cinglante Daphne, peu vraiment optimiste concernant l'évolution de cette relation. « Tellement. Le moment ou jamais pour faire honneur à Godric Gryffondor en se montrant brave face aux serpents ! » Une pensée pour le pauvre Neville qui se retrouvait malgré-lui avec Hestia. Bien que très proche de son ami, il avait dû mal à l'imaginer gagner face à la vipère.

Seamus se balançait sur sa chaise, jonglant entre le regard de la sorcière et la fenêtre qui offrait une magnifique vue sur le parc. Curieux, il se demandait ce qui rendait la belle lionne si épanouie en ce début d'année. L'amour s'était-il glissé sournoisement dans son cœur pour le condamner ? « Eh bien… Il y a bien quelqu’un. » L'irlandais failli bien tomber de sa chaise, retrouvant le pupitre pour s'accouder dessus et l'observer, les yeux clairs hantés par une curiosité dévorante. « Il est à Gryffondor et bah… je sais pas, il me plait. » Seamus se mit alors à sourire, heureux de lire dans les yeux de la sorcière autre chose que la soif de connaissance. Voyant sa gêne voiler ses traits, il décida de ne pas trop creuser pour découvrir l'identité de ce mystérieux lion. « C'est bon ça ! Suis content car pour être honnête, j'ai toujours eu peur que tu t'enfermes dans tes livres toute ta scolarité en oubliant un peu de vivre certaines expériences. Poudlard ce n'est pas que les cours, c'est aussi les amis, les amours et parfois les emmerdes. » Il connaissait parfaitement le dernier point énoncé, prenant un air totalement innocent avant de se marrer. « Au moins tu es tombée sur un Gryffondor ... » La vie aurait été beaucoup plus simple si Hestia avait été rouge et or, des soucis en moins auxquels il ne préférait pas penser pour le moment, concentré sur la vie sentimentale de la lionne. « Tu lui en as parlé ? » demanda alors le sorcier qui continuait de chercher dans sa tête l'identité du mystérieux sorcier. Un instant il pensa à Ron ou Harry, chassant immédiatement cette idée avec amusement. « Parfois vaut mieux se prendre un râteau plutôt que d'avoir des regrets. Je parle par expérience ! Si tu savais le nombre de filles avec qui j'ai pris des vents ! » Un rire, repensant à tous ses échecs sentimentales, bien que pas très nombreux pour le coup. « Puis t'façon, tu peux compter sur moi pour lui casser la gueule si il te fait du mal ! » Seamus se mit alors debout sur sa chaise, dégainant sa baguette pour jouer au mousquetaire, totalement ridicule tandis qu'il mimait un duel où malheureusement, il était voué à perdre ou a provoquer une énième explosion.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1274

Sablier : 3

Double Compte : avalon + moira

Convictions : répondre intelligeamment même aux traitements inintelligents

Associations & Clubs : fondatrice de la s.a.l.e

Matières en Option : tout les cours sauf la divination, of course

Avatar : emma watson

Crédits : delreys pour l'avatar, frimelda pour la signature, icon de tumblr

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Ven 2 Mar - 15:21


Hermione adorait apporter son aide quand elle le pouvait et c’était pour elle une grande satisfaction de voir le regard de Seamus s’éclairer de compréhension après les explications de la Gryffondor sur la troisième de loi de Golpalott. Il n’y avait rien de plus gratifiant que de voir que l’aide apportée n’était pas vaine. Un sourire amusé s’étira sur ses lippes roses quand Seamus demanda ce qu’il ferait sans elle. « Tu ferais sûrement exploser la salle de potions et Rogue avec. » répondit-elle avec un sourire taquin sur les lèvres. Il était de nature connue que son ami avait des tendances plutôt explosives et beaucoup aimaient le taquiner là-dessus, Hermione la première. Mais l’idée d’avoir des morceaux du professeur Rogue éparpillés un peu partout dans la salle de classe était loin d’être réjouissante, l’idée était plutôt répugnante.

Alors que Seamus avançait à son rythme son devoir et qu’Hermione se concentrait elle-aussi sur le travail qu’elle avait à faire, jetant de temps en temps un coup d’oeil au parchemin du lion, le brun dévia la discussion sur les binômes, nouveauté de cette année scolaire. Seamus se retrouvait avec Greengrass et la rouge et or avec Nott. Gryffondor et Serpentard, maisons ennemies liées contre leur volonté.  Si du côté de la brune, sa coopération avec le serpent se déroulait de façon étonnante plutôt bien, partagée entre un partage de connaissances et des provocations gentillettes, elle comprenait que ce n’était pas le cas pour Seamus. Daphné Greengrass était une insupportable petite peste, son égo était connu de tous et la préfète espérait sincèrement que ce n’était pas elle qui empoisonnait le lion, mais le lion qui l’écrasait d’un coup de patte puissant, accompagné d’un profond rugissement.  « Tellement. Le moment ou jamais pour faire honneur à Godric Gryffondor en se montrant brave face aux serpents ! » Hermione acquiesça, sa plume grattant sur son parchemin de runes. « Ca devrait pas être trop dur ! » En effet, la guerre Gryffondor-Serpentard durait depuis les fondateurs et elle continuait toujours aujourd’hui. Dumbledore avait trouvé intelligent de réunir les deux maisons ennemies mais ce n’était pas difficile de savoir que Gryffondor était supérieur à Serpentard, sur un bon nombre de terrains.

Puis, vint le sujet fatidique. La bombe était lâchée, une Hermione gênée terriblement face à un Seamus des plus curieux suite aux révélations de la gryffondor sur les états d’âmes de son coeur. Hermione n’aimait pas parler d’elle, elle n’aimait pas faire passer ses états d’âmes avant ceux des autres et préférait écouter et conseiller les autres. Fort heureusement pour elle, Seamus n’investigua pas pour connaître l’identité du gryffondor mais semblait s’être pris de passion pour sa vie sentimentale. « C'est bon ça ! Suis content car pour être honnête, j'ai toujours eu peur que tu t'enfermes dans tes livres toute ta scolarité en oubliant un peu de vivre certaines expériences. Poudlard ce n'est pas que les cours, c'est aussi les amis, les amours et parfois les emmerdes. » Un petit sourire attendri apparut sur les lèvres de la gryffondor, touchée par l’inquiétude de son ami à son égard. Seamus était pour elle un véritable ami et était sûrement l’un des garçons avec lequel elle était la plus proche. Elle n’avait pas peur de se confier à lui, malgré la gêne de parler d’elle. Il était une oreille attentive et était toujours de bons conseils. Elle se rappelait encore de leur première année où tout semblait indiquer qu’ils ne s'entendraient jamais et pourtant, Seamus faisait parti de ceux qu’Hermione considérait comme sa famille sorcière, ceux qui, elle le savait, ne l’abandonneraient jamais. Peu de personnes avait le mérite de faire parti de ce cercle privilégié auquel elle faisait une confiance aveugle et à qui elle s’ouvrait plus facilement. Bien sûr, Harry et Ron en faisaient définitivement partis. Elle pouvait également compter Ginny, Neville et Dean dans ce cercle restreint. Elle les aimait tous d’un profond et sincère attachement. Et bien qu’ils fussent tous différents, elle savait que c’était ad vita aeternam. « Ne t’en fais pas pour moi, je t’ai toi et le reste du groupe pour me faire sortir de mes bouquins. Et j’ai suffisamment plongé dans les emmerdes pendant 3 ans que je suis vaccinée pour toute une vie. » Elle rit doucement à l’évocation des trois premières années fortes en émotion en passant du troll des montagnes, des épreuves des professeurs qui les avaient mené à la pierre philosophale, sa pétrification à l’épisode Sirius.« Sans oublier mes disputes avec Ron, je pense que ouais, je suis vaccinée. » souffla-t-elle. Elle avait l’impression que celles-ci s’étaient amplifiées depuis la rentrée, comme si quelque chose de différent s’était installé entre les deux meilleurs amis. Souvent, leurs disputes portaient sur des choses totalement futiles, sur la jalousie de Ron à l’égard de son binôme avec Nott et bien que ses disputes furent extrêmement douloureuses pour la lionne, elle n’arrivait pas à communiquer autrement avec Ron, comme si quelque chose les empêchait d’accepter une réalité que seuls eux ne voulaient pas voir. Mais Hermione avait beau se plaindre de sa relation passionnelle avec le rouquin, elle savait qu’elle ne sentait vivante qu’au moment précis où ils élevaient la voix, emmerdant chacun de leurs camarades pour des bêtises. « Au moins tu es tombée sur un Gryffondor ... » souffla Seamus, sortant ainsi la préfète de ses pensées. Elle haussa un sourcil interrogatif en direction de son ami, se doutant qu’une certaine manière que cela était lié à une rousse habillée de vert et argent. Il y avait des regards qui ne trompaient pas et Hermione n’était rendue compte que la Carrow ne laissait pas indifférent son ami. Ainsi, elle se promit de mener son enquête une fois la discussion sur sa vie sentimentale terminée. « Tu lui en as parlé ? » demanda Seamus, toujours prêt à la conseiller. Il continua alors : « Parfois vaut mieux se prendre un râteau plutôt que d'avoir des regrets. Je parle par expérience ! Si tu savais le nombre de filles avec qui j'ai pris des vents ! » - « Non et je ne pense pas lui en parler… Tu as raison Seamus quand tu me dis que faudrait que je me lance à l’eau. Mais il ne me verra jamais autrement qu’Hermione, c’est peine perdue… » Cependant, parlait-elle seulement encore de Nate quand elle énonçait ceci ?

« Puis t'façon, tu peux compter sur moi pour lui casser la gueule si il te fait du mal ! » Rapide comme l’éclair, Seamus se retrouva debout sur sa chaise, agitant sa baguette mimant un duel et le rire cristallin de Mionne éclata dans la salle. Seamus, le mousquetaire prêt à tout pour ses amis, elle le retrouvait bien là et c’était dans ce genre d’instants qu’Hermione se rendit compte qu’elle devait prendre plus de temps pour ses amis. « Seamus ! Range moi cette baguette, tu vas nous faire exploser avec cette salle ! Et crois-moi, mes cheveux ont pas besoin de ça ! » ria Hermione en faisant référence à sa crinière de lionne qui n’avait pas besoin d’être plus désordonnée qu’elle l’était déjà. Le regardant de là où elle était, elle continua : « Et ne t’en fais pas, c’est un garçon bien. Y’a de peu de chances que tu lui casses la gueule. » Nate était l’archétype du garçon adorable avec qui les choses se dérouleraient bien où elle entrevoyait peu de disputes. Loyal, prévenant et d’une gentillesse à en crever, Nate était quelqu’un sur qui on pouvait compter, Hermione le savait. Ses yeux bruns cachaient un courage sans limite, il serait prêt à tout pour défendre les gens à qui il tenait. Cela se sentait à des kilomètres. La preuve, il était prêt à confronter tous ceux qui pourraient la menacer de meurtre. Ce n’était définitivement pas rien. Un petit sourire attendri à cette pensée et elle reprit en direction du pyromane : « Et sache que l’inverse fonctionne aussi. » Petit regard pleins de sous-entendus, elle fit ainsi comprendre à Seamus qu’il ne trompait personne et surtout pas la sorcière la plus brillante de leur génération. S’il souhaitait lui en parler, c’était le moment rêvé, elle voulait être là pour l’adolescent mais n’insisterait pas s’il préférait se concentrer sur les problèmes de cœur de la lionne.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 3638

Sablier : 0

Double Compte : suzy hufflebones, perfect selwyn.

Convictions : l'égalité pour tous.

Associations & Clubs : batteur dans l'équipe des lions, association de quidditch, club de duel.

Matières en Option : astronomie, métamorphose, sortilèges, soin aux créatures magiques, divination, potion; dcfm.

Avatar : cody christian

Crédits : lotus graphics, old money (sig) gifs (tumblr & roma)

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Ven 13 Avr - 15:03



( CONFIDENCES ENTRE LES PARCHEMINS )


Entre confidences et parchemins, deux cœurs, deux félins que le temps n'avait jamais réussi à apprivoiser. L'une à jamais condamnée à s'acharner dans les études tandis que l'autre semblait briller que pour s'amuser. Deux opposés qui pourtant avaient réussi à s'apprécier. Une amitié dont il était souvent reconnaissant, heureux de pouvoir la compter parmi ses proches amis, admiratif face à sa patience et sa force de caractère. Hermione n'était pas que la miss je sais tout ô tant décriée par ses camarades. Elle savait aussi se montrer douce, drôle et incroyablement humaine. Sa générosité était d'égale à son quotient intellectuel, toujours prête à tendre sa main et à faire bénéficier les autres de son incroyable force d'esprit. Oui elle aurait faite une Serdaigle parfaite, mais c'était le courage qui illuminait sans cesse ses iris et ses traits. « Tu ferais sûrement exploser la salle de potions et Rogue avec. » Seamus laissa apparaître un sourire sur ses babines tandis qu'il grattait son parchemin, tiraillé entre ses devoirs et l'envie de s'amuser. La lionne arrivait étrangement à canaliser l'irlandais, un exploit dont peu de gens pouvaient se vanter. La conversation passa rapidement aux binômes entre deux lectures, l'éternel débat de cette sixième année. « Ca devrait pas être trop dur ! » Avait-elle finie par conclure tandis qu'il hochait la tête, un brin dubitatif tout de même. Ils en sortiraient peut-être vainqueurs, mais avec des cicatrices ! Daphne ne comptait pas lui faire des cadeaux et lui encore moins. Il préféré chasser la vipère de son esprit pour se concentrer uniquement sur ses devoirs et la compagnie agréable de la rouge et or.

« Ne t’en fais pas pour moi, je t’ai toi et le reste du groupe pour me faire sortir de mes bouquins. Et j’ai suffisamment plongé dans les emmerdes pendant 3 ans que je suis vaccinée pour toute une vie. » Il laissa entendre son rire, songeant un instant aux péripéties dorées dont elle avait été la protagoniste ces dernières années. Simple spectateur du trio, il avait suivi chaque jours depuis six ans les épisodes des trois gryffondors comme sa grand-mère devant ses émissions de télés favorites. « Sans oublier mes disputes avec Ron, je pense que ouais, je suis vaccinée. » Légendaires elles aussi. Un vieux couple qu'ils formaient tous les deux. Il s'était longtemps imaginé voir le duo érubescent finir un jour ensemble, une pensée amusante qu'il évitait de lui partager pour ne point l'embêter. « Nous auront peut-être une année plus tranquille ... Ou pas ! » Mieux valait ne pas penser à l'avenir et se concentrer sur le présent. C'était l'adage de l'insouciant Irlandais. Peu enclin à se projeter pour ne pas être déçu.

Son devoir terminé, la conversation dériva rapidement sur les amours naissants que le saule cogneur viendrait un jour anéantir. Les relations sentimentales n'étant pas vraiment sa tasse de thé, il n'était qu'un simple profane dans ces choses là. « Non et je ne pense pas lui en parler… Tu as raison Seamus quand tu me dis que faudrait que je me lance à l’eau. Mais il ne me verra jamais autrement qu’Hermione, c’est peine perdue… » Seamus se gratta la tête, pensif tandis qu'il cherchait une pléthore de mot pour lui chanter les louanges de l'amour. Mais sans connaître l'identité du mystérieux gryffondor, il ne pourrait pas l'aider suffisamment dans sa démarche. « Je comprends tout à fait ...» Il était lui aussi vu comme l'idiot lion, le pyromane, la vipère aveuglée par de sombres étiquettes qui n'étaient pas si représentatives du garçon qui l'était. « Parfois j'aimerais pouvoir revenir quelques années en arrière ... Ou mes seuls soucis étaient de savoir ce qu'on allait avoir comme dessert le soir ! » Sourire nostalgie d'un jeune homme contaminé par les tribulations adolescentes d'un pauvre con semi amoureux. La vie aurait été plus simple si il se serait contenté de n'être simplement que ce foutu pyromane sans hormones pour le titiller.

Pour apporter un peu de rires dans cette salle de classe vide, le lion n'avait pas hésité une seule seconde à se ridiculiser pour amuser son amie. Debout sur sa chaise, il battait l'air avec sa baguette, mimant un duel dont il n'était pas certain de sortir victorieux. « Seamus ! Range moi cette baguette, tu vas nous faire exploser avec cette salle ! Et crois-moi, mes cheveux ont pas besoin de ça ! » Il se joignit un instant aux rires de la belle puis se laissa tomber sur les fesses, posant l'instrument magique sur le pupitre. « Et ne t’en fais pas, c’est un garçon bien. Y’a de peu de chances que tu lui casses la gueule. » Heureux de l'entendre, il se contenta d'hocher la tête tandis qu'il se balançait sur son siège, les yeux posé sur le vieux tableau en face d'eux. Oui il était marrant, oui il était sympa, mais le lionceau pouvait se transformer en véritable fauve si quelqu'un osait faire du mal à un de ses proches. Hermione en faisait évidemment partie.  « Et sache que l’inverse fonctionne aussi. » Seamus se calma aussitôt sous l'insinuation de la sorcière, lui offrant un sourire sincère en retour tandis qu'il haussait les épaules. « T'inquiètes pas pour moi ma jolie ! Elle finira bien par tomber sous mon charme.» Il se mit alors à remuer ses sourcils de manière comiques, camouflant en lui la crainte de ce foutu rejet. Mieux valait se concentrer sur le sourire de Hermione pour le moment, Hestia n'étant que pour le moment qu'une envie lointaine et inaccessible. « L'important c'est de profiter et de ne pas avoir de regrets ! On est bien trop jeunes et beaux pour ça.» Un clin d'oeil tandis qu'il laissait le céruléen de ses yeux s’échapper par la fenêtre, un brin rêveur, toujours optimiste.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 1274

Sablier : 3

Double Compte : avalon + moira

Convictions : répondre intelligeamment même aux traitements inintelligents

Associations & Clubs : fondatrice de la s.a.l.e

Matières en Option : tout les cours sauf la divination, of course

Avatar : emma watson

Crédits : delreys pour l'avatar, frimelda pour la signature, icon de tumblr

MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus) Sam 2 Juin - 17:36

Parfois j'aimerais pouvoir revenir quelques années en arrière ... Ou mes seuls soucis étaient de savoir ce qu'on allait avoir comme dessert le soir ! Un rire léger s’échappa de ses lèvres quand Hermione entendit la réponse de son ami. Je sais pas si je pourrais en dire autant. Répondit-elle en réfléchissant un instant à ce qu’avait été les premières années à Poudlard. La conversation avait dévié sur leur vie sentimentale respective et Hermione devait bien l’avouer, les histoires de coeurs étaient compliquées. Compliquées parce qu’ils étaient des adolescents et qu’ils découvraient tous les aspects des relations amoureuses. Sentiment qui étreignait le coeur, appréhension qui prenait aux tripes, la peur de se faire rejeter, de ne pas se faire accepter. Mais Hermione ne pouvait pas dire qu’elle aurait aimé revenir quelques années en avant, parce que les années précédentes avaient été mouvementées. Elle se rappelait de ses trois premières années comme si elles s’étaient passées hier, toutes plus rythmées que les autres. Première année, elle se liait d’amitié avec Harry et Ronald après le troll dans les toilettes des filles, elle avait enfreint un bon nombre de règles, ce qui était loin de son comportement de petite fille sage et moralisatrice. Le trio d’or avait passé Touffu, avait résolu plusieurs énigmes qui protégeaient la pierre philosophale, Harry avait combattu pour la première fois Voldemort. Deuxième année, elle avait été pétrifiée après avoir résolu le mystère du monstre de la chambre des secrets. Troisième année, la brunette avait été la première à découvrir que le professeur Lupin était un loup-garou, avait rencontré Sirius Black et Peter Pettigrew après que Ron ait terminé la jambe en miettes. Et à partir de là, tout s’était calmé. Peter arrêté et pas de nouvelles de Voldemort. Tant mieux pour eux. Trois années calmes durant lesquelles elle avait eu sa première relation amoureuse avec le joueur de Quidditch Viktor Krum, garçon avec qui elle avait passé son été 1995 en Bulgarie à ses côtés. Elle découvrait ainsi autre chose que ses bouquins et voyait ses camarades s’éprendre entre eux. C’était le cas de Seamus. C’était pourquoi après avoir ri avec Seamus en le voyant faire l’imbécile sur sa chaise, le taquinant sur le fait qu’il risquait de faire exploser la pièce, la préfète décida de lui retourner son soutien. Parce qu’ils étaient amis tous les deux, et ce, depuis déjà plusieurs années. Et bien que leur amitié ne fut pas innée, tout simplement parce que les deux étaient radicalement différents, le lion et la lionne avaient su faire de leurs différences une force et s’unir en puisant dans leurs différences. Ainsi, Seamus faisait parti de ses amis les plus proches et elle n’avait pas peur de se confier à lui. Elle lui était loyale jusqu’au bout des ongles et était prête à tout si quelqu’un venait à lui faire du mal. C’était pourquoi elle lui rappela que si la demoiselle qui avait chaviré Seamus venait à lui faire du mal, elle aussi serait prête à sortir les griffes. L'important c'est de profiter et de ne pas avoir de regrets ! On est bien trop jeunes et beaux pour ça. Elle hocha la tête, d’accord avec le fait que vivre avec des regrets n’était aucunement ce qu’ils souhaitaient tous les deux. Je suis d’accord avec toi, on est trop jeunes pour vivre avec des regrets ! Parce que les regrets, ça gâche des vies, ça rend malheureux. Et les deux lions avaient encore toute la vie devant eux pour voir leurs rêves anéantis à cause de futiles émotions. Ses yeux bruns qui s’arrêtèrent à leur tour sur la fenêtre de laquelle on apercevait le déclin de soleil, l’arrivée progressive de la nuit. On rentre à la salle commune rejoindre les autres ? Faudrait pas qu’on soit en retard au repas, sinon on va se faire trucider par un Ron affamé. Un sourire pour Seamus alors qu’une fois les affaires réunies, ils quittèrent tous les deux la salle où ils avaient pris l’habitude de se rejoindre afin de se retrouver tous les deux, profitant de ce moment pour se parler à coeur ouvert. Confidences sous couverture de cours particuliers qui profitait beaucoup au lion. La préfète en était sûre et elle chérissait beaucoup ses instants qu’elle partageait avec lui. Amitié éternelle qu’ils partagaient, instants profondément ancrés dans ses souvenirs.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: confidences entre les parchemins (w/ seamus)




Revenir en haut Aller en bas
confidences entre les parchemins (w/ seamus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Hogwarts :: Troisième étage-
Sauter vers: