AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°3 :
Tournoi Inter-Maisons

Événement :
Match de quidditch Serdaigle/Serpentard
(25 janvier)
Janvier 1997:

7 janvier :
Rentrée et festin

10 au 18 janvier :
Tournoi Inter-Maisons




Années

❖ Nous manquons d'élèves pour les quatre premières années.

Pour retrouver l'effectif total des membres répartis
par années et maisons, rendez-vous ici !


Maisons

❖ Les Serdaigles se font rares !
Les Serpentards sont désormais interdits (sauf PVs !) de façon temporaire !
Venez repeupler les bleus & les rouges ! ;)


Réel besoin de GRYFFONDORS.
Merci de privilégier les Sangs mêlés ou Nés Moldus.
Les familles Sang-Pur inventées sont interdites.

Partagez|

faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


A day without sunshine is like, you know, night.

Parchemins : 829

Sablier : 2

Double Compte : Jess Mitchell

Convictions : Le bien est bien et le mal est mal mais rien n'est tout noir ou tout blanc, ça vous vas ou c'est trop flou ?

Associations & Clubs : Rien, nada, pas le temps !

Matières en Option : Soins aux créatures magiques ; Arithmancie

Avatar : Sabrina Carpenter

Crédits : jae (avatar) wiise (signa)

MessageSujet: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Dim 25 Mar - 23:51



► octobre 1996, terrain de quidditch | winners never quit
faster you sloths
Cette journée commençait bien, pour le plus grand plaisir de la Poufsouffle. Elle s'était réveillée de bonne heure, était allée joué un peu de musique puisqu'il était encore relativement tôt, puis était retournée dans sa salle commune pour réveiller Boreas. Elle avait apprit à ses dépends que le jeune garçon pouvait ne pas aimer être réveillé à six heures du matin, s'étant déjà pris son oreiller dans la figures plusieurs fois. Elle n'avait pas apprécié sur le coup, surtout qu'à la base c'est lui qui avait accepté qu'elle l’entraîne courir avec elle afin qu'il soit un peu plus assidu dans sa pratique du sport. Mais, comme pour tout ce qui concernait son meilleur ami, elle s'y était faite. Elle avait d'ailleurs développé de sacré réflexe en ce qui concernait l'attaque d'oreiller, et il pouvait toujours essayé désormais de la toucher avec, il n'y arriverait plus. Ce matin là, tout c'était bien passé, pas d'attaque de coussin à déclarer, et ils avaient très vites tous les deux rejoints Eloan devant le château.

Eloan, Sam l'avait rencontré un matin tandis qu'elle courrait seul. Le cadet s’entraînait au Quidditch, seul, et bien sûr Sam était allée le voir pour lui demander ce qu'il faisait car voir quelqu'un déjà debout et habillé à cette heure là de la journée n'était pas banale. Alors il avait parlé, la Poufsouffle l'avait invité à courir avec elle, le Gryffondor lui avait proposé de la faire un peu voler sur un balais et comment Sam aurait-elle pu refusé ? Elle n'était plus monté sur un balais depuis que les cours de vol s'était terminé en première année, non pas par manque d'envie mais par manque de temps – et de coordination, ce qui était relativement important pour rejoindre l'équipe de Quidditch. Elle adorait la sensation que lui procurait le vol alors elle avait directement dit oui. Puis elle avait finit par le présenter à Boreas pour qu'ils puissent courir tous ensemble le matin – leur présenter Draco lui semblait être une mauvaise idée, elle même ne savait pas trop comment elle faisait pour finalement bien s'entendre avec lui – mais il s'était avéré que les deux garçons se connaissaient déjà et s'entendait finalement plutôt bien, ce qui facilita le tout. Depuis, ils se retrouvaient souvent le matin, d'abord pour courir un peu, puis pour aller s’entraîner au Quidditch pour les mecs et pour s'amuser pour Sam.

Ce matin là ne fit pas exception. La course fut courte – selon les critères de Sam du moins – afin de laisser aux garçons encore assez d’énergie pour pouvoir s’entraîner, et c'est ainsi qu'ils s'étaient tous retrouvés dans les vestiaires du stade de Quidditch afin d’attraper chacun un balais et des protections. Il faisait encore nuit, le soleil étant bien loin de se lever en ce début de mois d'octobre et pourtant, le stade était éclairé par de nombreuses lumières blanches qui semblait provenir des différent poteaux qui entouraient les gradins, permettant aux trois élèves de voir autour d'eux aussi bien que s'il faisait grand soleil. Un vieux balais en main empruntés à l'école en main, Sam se retourna vers ses deux camarades. « Bon alors, comment on fait déjà ? » Elle n'était pas remontée sur un balais depuis l'année scolaire précédente et avait un peu – beaucoup – perdu la main. Pour la plupart des gens, il suffisait de monter sur le bout de bois et de s'envoler, la technique leur revenant automatiquement, mais la blonde savait pertinemment qu'elle tomberait si elle se lançait sans réfléchir. Il n'y avait que sur son skate qu'elle arrivait à garder l'équilibre à tout prix : quand elle marchait elle arrivait à trébucher sur de l'air et avait encore du mal, à son âge, à faire du vélo, alors voler était une toute autre chose. Une chose dangereuse d'ailleurs, tomber de son balais quand on était à dix mètres du sol ne pardonnait pas. « Je monte dessus et je donne un petit coup ? »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-home.forumactif.com/t388-if-there-s-a-reason-he-s

avatar




Parchemins : 467

Sablier : 13

Double Compte : Isaac M. White, le seul l'unique

Convictions : Il prone la tolérance, le sang n'a pas tant d'importance pour lui.

Associations & Clubs : Club de duel & Remplaçant dans l'équipe de quidditch

Matières en Option : Divination et Soins aux créatures magiques.

Avatar : Asher Angel

Crédits : Danael

MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Mar 3 Avr - 20:58



     

Samantha
&
Boreas
&
Eloan
Faster you sloths !

C'est sur la pointe des pieds qu'Eloan se déplaçait dans sa chambre en essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller les autres garçons de troisième année du dortoir des Gryffondors. En effet, Eloan était réellement du genre à se lever plus tôt que les autres. Le soleil se levait à peine, passant seulement depuis peu à travers la fenêtre du dortoir. Depuis la tour, ils étaient parmi les premiers à le recevoir, dans tous les cas, c'était dans ses habitudes été comme hiver. Une cycle biologique plutôt avantageux. Il l'avait prit au cours de l'année dernière en se levant volontairement avant pour aller s'entraîner au quidditch sans être vu. Il doutait de ses capacités à un tel point qu'il ne voulait pas qu'on le voit faire. Son manque de confiance en lui le pénalisait tellement par moment, c'était un véritable enfer personnel dont il n'arrivait pas à se sortir. Alors qu'il essayait d'attraper son gilet rouge suspendu au-dessus de son lit, il se cognait le pieds lâchant un juron presque inaudible. Pourquoi c'était son petit orteil qui trinquait. En réalité, il avait failli hurlé, mais il s'était mordu le doigt pour ne pas réveiller ses camarades. Dennis s'était gratté le nez et Noam s'était retourné. Mais personne ne se réveillait, tant mieux. En même temps ses camarades avaient bien besoin de quelques heures en plus de sommeil supplémentaire.

Après avoir enfilé son gilet, il se décidait à enfin quitter le dortoir rejoignant sa salle commune. Elle était vide, à croire que personne n'arrivait se lever avant la fin de la matinée. Il constatait une pile de livre sur l'un des bureaux. Il se disait que bizarrement Hermione avait du resté tard à travailler ses cours. Il ne s'attardait pas trop ici, de toute façon il n'avait personne à voir et puis aujourd'hui il était attendu. Il devait en effet rejoindre deux de ses récents amis pour un petit entrainement. Ainsi, le petit déjeuner par la grande salle n'était pas pour maintenant . De toute façon, ce n'était pas encore l'heure et il n'était pas du genre à aller importuner les elfes de maison dans les cuisines. Alors il se rendait à son lieu de rendez vous pour rejoindre les deux poufsouffles, Sam et Boreas.

Samantha, Eloan l'avait rencontrer un matin alors qu'il s'entrainait au quidditch, elle courait seule jusqu'à l'apercevoir et venir l'aborder. De fil en aiguille, ils avaient parlé jusqu'à réellement sympathisé et la jeune jaune et noir l'avait invité à venir courir avec elle, en échange, il lui avait proposé de faire un peu de vol. Puis finalement ils s'étaient souvent rejoint, Sam essayait de tenir sur son balai tandis qu'Eloan essayait de suivre sa cadence en course. Et même s'il était assez sportif, en endurance, elle le battait à plate couture. Elle ne s'arrêtait pas alors que lui avait l'impression que son âme allait sortir de sa bouche à chaque bouffée d'air provoquer par une suffocation. Elle n'entrainait pas son cardio, elle le torturait et le mettait en tachycardie. Boreas, lui c'était plus simple. Ils avaient parlé un jour et ils avaient sympathisé, tout simplement, jusqu'à devenir de bons amis bien souvent ensemble. Autant dire que si le petit groupe d'Eloan était à ses yeux irremplaçable, il adorait vraiment profiter des personnalités d'une autre maison et passer du temps avec eux. Même si ce temps est bien souvent de la torture presque non dissimulée.

Finalement, ce matin-là ne fit pas exception. Les trois camarades s'étaient mit à courir ensemble, une course courte selon Samantha, un calvaire sans fin aux yeux des garçons. Eloan avait même secrètement demandé à Boreas si le véritable but de Samantha n'était pas de les achever une bonne fos pour toute. Il était littéralement sur les rotules. Heureusement, quand vint le moment de passer à l'entrainement pour le quidditch, Eloan retrouvait toutes ses forces. C'est là qu'il se sentait puissant et invincible et c'est sur son balai qu'il pouvait s'entrainer durant des heures. Les trois jeunes étaient allé se changer et prendre un balai avant de revenir sur le terrain. Il faisait encore nuit, et Eloan trouvait cela encore plus intéressant, de voler dans le noir et de monter en altitude, de voir les couloirs illuminé par les bougies et au loin les quelques lumières naissante à pré-au-lard. Et puis le terrain lui était tellement illuminé qu'on retrouvait son chemin à des kilomètres à la ronde. Son balai entre les jambes, Eloan s'envolait légère à un mètre du sol laissant ses jambes pendre dans le vide. Lorsqu'elle lui demandait comment on faisait, elle posait une sorte de colle à Eloan qui le faisait instinctivement sans s'en rendre compte. « Bah… Attend parce que moi je le fais sans réfléchir. » Il jetait un coup d'oeil à Boreas, après tout à force de voler c'était dans ses réflexes, un peu comme il serait dur d'expliquer clairement à quelqu'un comment marcher. « Déjà j'espère qu'on a pas besoin de te refaire le cours de balais, tu sais pour l'attirer dans ta main en disant debout ? » Il riait légèrement, il savait bien qu'elle devait savoir le faire c'était l'un des premiers cours de premières années. « C'est ça, tu monte dessus et tu donnes un coup au sol pour ordonner à ton balai de s'envoler. » Il regardait Boreas en levant les yeux au ciel exprès pour taquiner la blonde qui se vexerait sans doute d'être prise de haut. « Et après… Tu décole ! » Qu'il disait prenant volontairement de l'altitude jusqu'à atteindre une quinzaine de mètres.

Spoiler:
 


CODE BY MAY



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 2582

Sablier : 0

Convictions : I have a lot of feeling about a lot of things. And they're rarely wrong, but also rarely completely right

Associations & Clubs : Quidditch team - Poursuiveur

Matières en Option : Soins aux créatures magiques, Arithmancie

Avatar : Finn Wolfhard

Crédits : Je ne sais plus...

MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Sam 14 Avr - 23:42


Rise and Shine !

   

Ce matin-là, le garçon n’aurait pas refusé quelques heures de sommeil en plus. Son coucher tardif se faisait douloureusement ressentir et ses paupières tentaient vicieusement de le replonger dans les bras de Morphée. Mais Sammy l’en avait arraché avec juste assez de force pour qu’il puisse se plaindre d’être réveillé mais ne puisse retrouver l’agréable douceur de son oreiller et de ses rêves. La jeune fille, une fois sa besogne faites, l’avait quitté promptement, lui laissant un peu d’intimité. Boreas avait alors enfilé sans grand enthousiasme quelques vêtements qui traînaient, sales. Achevant de se préparer, il passa sur son visage un chiffon imprégné d’eau et gomma les dernières traces de sommeil sous ses yeux. Il s’empressa ensuite de rejoindre son amie qui l’attendait dans la salle commune des blaireaux. Il l’observa un moment de loin. Elle avait cette mine fraîche et impatiente des matins de course et le sourire enjoué n’avait jamais quitté ses lèvres depuis la rentrée éclairait doucement la pièce, aussi doucement que le feu qui gémissait et craquait dans l’âtre. Quand Boreas sortit finalement de l’ombre de l’escalier qui menait aux dortoirs des garçons, la tignasse blonde de la demoiselle virevolta, ce qui arracha un sourire au blaireau, et elle le pressa, ne tenant plus en place.

Évitant d’un commun accord la Grande Salle, Sammy devait avoir déjà mangé pensa le garçon, ils se dirigèrent d’un pas rapide vers la cour du château où les attendait un petit bonhomme aux yeux brillants et au grand sourire ; Eloan. Le benjamin des Ponds avait depuis peu rejoint leurs courses matinales. C’était un véritable soutien moral pour Boreas qui enfin trouvait un autre humain, courant comme un humain et non pas comme cette gazelle de Samantha. Pourtant, il ne pouvait empêcher son cœur de faiblir de honte dès qu’il voyait le garçon. Bien que les premières paroles échangées eussent étés amicales, le regard qu’il avait porté sur le gryffondor, bien avant cela, ne l’était pas. Son entourage, composé des populaires de l’école, avait trompé Boreas qui lui avait collé bien trop rapidement une étiquette qui ne méritait pas. Loin d’être prétentieux, c’était un garçon simple et sympathique dont on cherchait la compagnie au lieu de la fuir. Boreas regrettait encore l’écart qu’il avait osé se permettre sans même consulter ses principes et son éducation.

Le rythme imposé par la coureuse du trio arracha le souffle de Boreas qui peinait à suivre, accompagné d’Eloan, lui aussi distancé par la demoiselle. Coude à coude, les deux garçons chuchotaient et se plaignaient avec humour de Samantha. Ils haussaient le ton pour qu’elle puisse les entendre et ainsi réagir. Finalement, elle accepta d’arrêter cette séance de torture et le blaireau s’écroula par terre, sa poitrine se soulevant et s’affaissant avec frénésie. Quand les deux garçons se sentirent capables de passer à la suite, ils attrapèrent leur balai et l’enfourchèrent sans même y prêter attention. Boreas regarda d’un air absent son cadet s’envoler dans la nuit et se fondre dans le ciel sombre. L’allégresse qui s’était peinte sur son visage ressemblait fort à celle que le blaireau voyait chez Cael dès que celui-ci s’enfuyait dans les airs.

Boreas revint à ses sens quand Sammy, un peu perdue, leur demanda comment faire pour les suivre et eut pour seule réponse d’entrouvrir la bouche comme un poisson hors de l’eau. Il échangea avec Eloan un regard de doute et son compagnon se chargea des explications. Il rit dans sa barbe quand le garçon se moqua gentiment de son amie. D’une main, il couvrit sa bouche mais il sentait le regard sévère de la demoiselle les fusiller les deux compères. Il prit ensuite son envole, illustrant les propos d ‘Eloan. Ses boucles brunes se plaquèrent contre son crâne lorsqu’il décrivit quelques figures grossières dans le ciel nocturne. Le balai qu’il avait récupéré de son aîné commençait un peu à fatiguer mais le simple fait qu’il ait appartenu à Cael faisait oublier à Boreas ses quelques défauts. Finalement, il redescendit et, stationnant à un mètre du sol, il tendit une main vers Samantha, pour qu’elle puisse s’appuyer. Il lui fit un large sourire et dit d’un ton rieur :  « Allez, à nous de briller ! »


hrp:
 
   
(c) MISE EN PAGE PAR TAZER.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


A day without sunshine is like, you know, night.

Parchemins : 829

Sablier : 2

Double Compte : Jess Mitchell

Convictions : Le bien est bien et le mal est mal mais rien n'est tout noir ou tout blanc, ça vous vas ou c'est trop flou ?

Associations & Clubs : Rien, nada, pas le temps !

Matières en Option : Soins aux créatures magiques ; Arithmancie

Avatar : Sabrina Carpenter

Crédits : jae (avatar) wiise (signa)

MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Sam 5 Mai - 19:04



► octobre 1996, terrain de quidditch | winners never quit
faster you sloths
Oh, elle les avaient entendus se plaindre derrière. Elle n'était pas sourde. Elle avait sourie, secoué la tête. Presque laissé échappé un petit on accélère pour les éreinter un peu plus – après tout, s'ils arrêtaient cinq secondes de se plaindre, ils auraient plus de souffle pour courir. Mais elle n'avait rien dit. Ce n'était que partie remise. Et puis, pour des joueurs de Quidditch, ils n'étaient pas très endurant. Elle savait que les matchs duraient jusqu'à ce que l'attrapeur trouve le vif d'or. L'attrape surtout. Que les matchs pouvaient ainsi durer de nombreuses heures, plusieurs jours, plusieurs mois même. Que le match le plus long de l'histoire avait duré trois mois avant que les équipes ne décident d'arrêter d'un commun accord et qu'on racontait que le vif d'or était encore là bas, dans la forêt, redevenue sauvage. S'ils ne pouvaient pas courir trente petite minutes, comment allaient-ils tenir six heures sur un balais le moment venus ?

Puis Boreas avait fait son drama king en se jetant par terre une fois la course ce qui avait à la fois fait rire et exaspéré la blonde qui avait finit par lever les yeux au ciel. Eloan aussi était fatiguée, cela se voyait, mais il avait la décence de ne pas s'effondrer sur le sol comme un gamin de trois ans qui voulait absolument ses bonbons. Ils étaient ensuite partis chercher leurs balais et Sam se retrouvait désormais les deux pieds au sol, le balais dans une main, tandis que d'un côté Eloan se moquait gentiment d'elle et que de l'autre Boreas pouffait plus ou moins silencieusement. En entendant la remarque du rouge et or, elle ne put empêcher le sourire amusé qui s'étendit sur ses lèvres, après tout elle savait bien que c'était seulement pour s'amuser. Malgré tout, pour faire bonne figure, elle pris le balais dans ses deux mains et fit mine de frapper le brun avec. « J'vais t'montrer moi, si je sais pas me servir d'un balais. J'suis une femme j'te rappelle, on est doué pour ce genre de chose. » Bon d'accord, c'était sexiste, mais eh, elle était une femme, elle avait bien le droit.

Eloan lui expliqua finalement comment faire alors elle repris son sérieux et monta sur son balais. Elle avait eu raison, apparemment. Puis, elle avait déjà volé. Avant les vacances d'été. Ça remontait … Bref, elle observa Boreas faire quelque figures dans le ciel. Le poufsouffle finit par redescendre et lui tendis une main, grand sourire plaqué sur ses lèvres, finalement content de faire une chose à laquelle il excellait – Sam imaginait que de la voir paumée était un bonus pour les deux garçons, de la même manière que c'était un bonus pour elle quand elle les voyait galérer en fin de course. Elle plissa les yeux suite à la remarque de son ami puis pris sa main avant de donner un petit coup de pied contre le sol. « Who shit ! » Ça lui avait échappé tandis qu'elle commençait à voler. Elle leva le manche pour monter un peu plus haut et se mettre à côté de Boreas, serrant sa main à lui en écraser les doigts jusqu'à ce qu'elle finisse par se stabiliser. « Merci. » Elle lui sourit et le libéra, attrapant son balais à deux mains.

Voler c'était décidément pas son truc, il lui faudrait quelques minutes pour se réhabituer à la sensation afin d'enfin pouvoir en profiter. « Bon aller, montrez moi de quoi vous êtes capable un peu, je vous regarde ! » qu'elle lance aux deux garçons. Comme la dit Boreas, à eux de briller maintenant. Elle s’attend à être impressionnée.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


HS:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-home.forumactif.com/t388-if-there-s-a-reason-he-s

avatar




Parchemins : 467

Sablier : 13

Double Compte : Isaac M. White, le seul l'unique

Convictions : Il prone la tolérance, le sang n'a pas tant d'importance pour lui.

Associations & Clubs : Club de duel & Remplaçant dans l'équipe de quidditch

Matières en Option : Divination et Soins aux créatures magiques.

Avatar : Asher Angel

Crédits : Danael

MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Lun 21 Mai - 13:15



     

Faster you sloths !



Samantha les enterrerait tous les deux et irait danser sur leur tombe. C'était un fait prouvé et une prophétie qui se réaliserait. Le rouge ne voyait pas d'autres solutions, un jour son endurance aurait raison de leur cardio. Le pire dans tous ça, c'était peut-être que la blondinette n'avait pas pitié d'eux et prolongeait parfois même les séances. Eloan jurerait presque qu'elle serait prête à repartir pour une nouvelle session si on lui en donnait l'occasion.

Lorsqu'elle marqua la fin de l'entrainement à la course, Eloan se penchait en avant en s'apuyant sur ses genoux totalement essoufflé. Au moins il tenait encore debout contrairement à Boreas qui s'écroulait par terre, totalement lessivé. Mais ils ne tardèrent pas à retrouver un élan d'énergie au moment de passer à ce qui les intéressait un peu plus. Mauvaise volonté ? Pas vraiment, Eloan ne sentait vraiment plus ses jambes heureusement il n'en aurait pas forcément besoin sur son balai. Même si c'était fatiguant aussi mais d'une autre façon. Toujours qu'Eloan s'était légèrement envolé sans monter trop haut, déjà heureux de pouvoir léviter à quelques mètres. Seulement, Samantha avait demandé une piqure de rappelle leur posant quelque peu une colle. Depuis tout petit Eloan volait sur un balai, sa mère leur en avait acheté un, pour enfant avec une sécurité limitant le vol à une certaine distance du sol. C'était instinctif mais en réfléchissant bien il parvenait à retrouver l'ordre de ses gestes. L'enfourcher taper au sol, décoller. Il n'avait pas pu s'empêcher de la taquiner quand la brune manquait dans frapper faussement un avec son balai. « On ne te parle pas de balayer, c'est un truc de moldu. On te parle de vraiment utiliser un balai ! » Il n'avait rien contre les moldus mais comme il l'avait déjà raconté à Samantha, il s'était étonné de voir la maman de Noam son meilleur ami né-moldu passer le balai chez elle. Chez les Ponds, on avait des sortilèges et les elfes de maison, même si en grandissant il se sentait de moins en moins à l'aise. Eloan voyait le jeune Rosemberg s'envoler suite au propos du plus jeune avant de réaliser quelques figures dans le ciel nocturne bien que du sol, il ne soit pas bien visible. Il revenait ensuite aider Sam à décoller.

Eloan était le seul gryffondor du groupe. Il ne regrettait pas sa maison mais il soulignait toujours l'évidence, il se serait tellement plus à Poufsouffle, avec son frère, Samantha, Boreas et tous les autres. Mais il était gryffondor et pour rien au monde, il ne changerait ça. « Te penches pas trop, tiens toi bien et essaye juste de bien équilibré tes fesses sur le manche… Enfin non… Mais tu m'as compris.. » Ce dernier conseil, il n'avait pas réalisé ce que cela pouvait signifier et il s'était mit à rougir préférant s'élever dans les airs.

Eloan virevoltait sur son balai, montant en piquet pour redescendre aussi tôt frolant volontairement Samantha pour lui arracher un petit cri. Se rapprochant du sol, il attrapait le souaffle d'entrainement avant de s'élever à nouveau, avec une facilité déconcertante. Il marchait comme il volait. Une fois dans les airs, il l'envoyait à Boreas de toute ses forces. « Faut que je m'entraine à faire des passes plus puissantes et toi aussi… Par rapport aux gorilles des autres équipes, sinon on va mourir .. »


CODE BY MAY



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Parchemins : 2582

Sablier : 0

Convictions : I have a lot of feeling about a lot of things. And they're rarely wrong, but also rarely completely right

Associations & Clubs : Quidditch team - Poursuiveur

Matières en Option : Soins aux créatures magiques, Arithmancie

Avatar : Finn Wolfhard

Crédits : Je ne sais plus...

MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds Mer 4 Juil - 17:57

You know I need that hand, right?
Lorsque Boreas avait gentiment offert sa main pour aider son amie, il espérait la retrouver comme il l'avait tendu. Il tenait à moitié le manche de son balai et faillit bien basculer en avant quand Sammy s'empara de ses doigts. La jeune fille ne volait que très peu - certes, et sa peur était compréhensible - les risques de finir avec un gros bleu sont plus élevées plus...bah plus on s'élève. Cependant, bien que ce soit des arguments valables, cela valait-il la peine de broyer chaque petit os de la main du Rosenberg? Il se le demandait mais n'osait pas lui en faire part de peur qu'elle ne prenne un malin plaisir à réduire ses miettes de squelette à l'état de poussière. Il raffermit sa prise sur le balai qui commençait à chuter et servit de levier à sa compagne, les narines écarquillées de douleur. Eloan voletait autour d'eux comme un colibri, babillant des conseils que Boreas aurait été incapable de formuler - bien utile le petit lionceau ! Enfin c'était jusqu'à ce qu'il sorte quelque chose de parfaitement normal qui le fit prendre la couleur d'un steak en début de cuisson, sur ce, il s'enfuit dans les airs et le Poufsouffle le gratifia d'un regard interrogateur qui ne reçu aucune réponse.

Il se tourna vers sa partenaire avec une expression confuse mais le visage de Samantha était indéchiffrable. Il ne put en tirer guère plus et préféra oublier l'étrange scène. Finalement, son amie lâcha sa main - oh mon dieu merci enfin, et se stabilisa à quelques mètres du sol. Elle semblait encore bancale et Boreas regardait d'un mauvais œil sa position, de peur qu'elle tombe. Il rechigna à s'éloigner au début mais, après tout, Sammy était une sorcière douée et habile, il pouvait lui faire confiance. Il lui adressa alors un large sourire. Enfin ! À eux de montrer de quoi ils étaient faits ! Eloan lui n'avait pas attendu que la Poufsouffle déclare cette petite session d'entraînement ouverte, il avait déjà plongé vers le souafle qui attendait paisiblement par terre, non sans raser Samantha et lui arracher un petit cri de surprise. Dans la pénombre le souafle disparaissait presque et semblait se faire tout petit comme s'il voulait qu'on l'oublie et le laisse tranquille. Dommage !

Le Gryffondor n'avait pas acheté sa place dans son équipe ça s'était sûr ! Il cueillit la balle avec une souplesse impressionnante - qualité appréciable pour un gardien, et rejoignit Boreas d'une accélération maîtrisée - existait-il une chose que le troisième année ne savait pas faire? À eux de montrer de quoi ils étaient faits ! Eloan arma son bras et le souafle fendit l'air en direction du blaireau qui tentait toujours de ramener sa main à son état originel. Notre héros opposa ses paumes juste avant que la balle ne lui rentre dans l'épaule, et ses doigts se resserrent autour de la sphère comme des serres. La force du lancer le fit reculer sur une bonne dizaine de centimètres. Encore surpris, il regarda le lionceau, les yeux grands ouverts et un large sourire se dessina sur son visage. On passait aux choses sérieuses. Après son ami avait raison : aucune chance de gagner face à Serdaigle s'il lançait avait la force d'une paruline à gorge noire - vous savez, petit, pas gros, noir et jaune... ? Non ? Tant pis.  

Avec la grâce de son emblème, Boreas retrouva son équilibre sur le manche du balai - comment diable faisait Cael pour tenir dessus sans les mains et rester souple et élégant ? Une fois bien installé, il fit tourner la balle dans ses mains, jaugeant son poids. Il se souvenait des séances de basket avec Nathan, en quoi le Quidditch différait-il? À part les balais volants, les trois paniers, les trois balles, dont deux qui veulent vous assassiner, les sept joueurs, les paniers qui valent 10 points quelle que soit la distance... Il n'était pas vraiment avancé au final, et le match avec les aigles se rapprochait. Il lui restait encore son expérience des passes, ça il était bon ! Il ramena la balle au niveau de son ventre et dépliant son coude vers l'épaule opposée, il lança la balle avec force vers Eloan. Il descendit ensuite en piquée avant de remonter quelques mètres plus loin; ils n'allaient pas jouer ce jeu à l'arrêt alors autant s'entraîner en mouvement. Il fit un petit signe de la main à son compagnon lui indiquant ses intentions et repartit en avant. "ENVOIE-LA MOI UN PEU EN AVANT QU'ELLE NE FINISSE PAR DERRIÈRE MOI !" hurla-t-il pour couvrir le bruit du vent et la distance qui séparait les deux enfants.

Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds




Revenir en haut Aller en bas
faster you sloths! | boreas rosenberg & eloan ponds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeu 7 → Si je te dis, tu réponds...
» Willow Rosenberg
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...
» You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)
» I Will Kill Them All - Lullaby D. Rosenberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Hogwarts :: Environs du chateau :: Pelouses et Terrain de Quidditch-
Sauter vers: