AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigues & Event :

Intrigue N°1 :
Au delà des rivalités

Intrigue N°2 :
Déménagement et Remue Ménage
Novembre 1996:

Début du mois :

Premier match de Quidditch
(Gryffondor contre Serpentard)

Fin du mois :

Deuxième match de Quidditch
(Poufsouffle contre Serdaigle)


Partagez|

No tears left to cry (Jess & Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Parchemins : 234

Sablier : 21



Convictions : Aider ceux qui en ont besoin ; la famille et les amis avant tout

Associations & Clubs : Club de Botanique + Poursuiveur de Quiddtch

Matières en Option : Métamorphose, Potions, Etudes des moldus, SCM, HDLM, Sortilèges, Astronomie, Défense et Botanique

Avatar : Tom Holland

Crédits : Frimelda (sign)

MessageSujet: No tears left to cry (Jess & Liam) Mer 16 Mai - 15:45




Jessica & Liam

No tears left to cry


Pourquoi ? Comment ? C'étaient les questions qui revenaient sans cesse dans l'esprit de Liam quand il laissait sa concentration flancher quelques secondes. Il revoyait ce visage tant aimé, ce sourire qui lui avait été si souvent destiné, ces yeux qui le regardaient avec fierté et amusement, ces bras dans lesquels il s'était si souvent réfugié quand il était enfant. Tous ces détails qu'il ne reverrait jamais et qui commençaient déjà à s'estomper dans sa mémoire. Liam n'avait jamais été un grand physionomiste et pouvait oublier la tête de quelqu'un deux minutes après l'avoir regardé, mais il aurait cru que ce visage serait resté indéfiniment imprégné dans son cerveau. Celui de l'oncle Bill.

La catastrophe d'Halloween venait à peine de se terminer, tout le monde se sentait à nouveau en sécurité, quand l'univers s'écroula pour les Wright. L'oncle Bill était mort. Leo fut probablement le plus touché après tout ce que l'oncle Bill avait fait pour lui, mais Liam ne fut pas épargné. Il prenait son oncle pour son modèle, envisageait de devenir Médicomage comme lui, peut-être même aurait-il eu la chance de travailler avec lui ? Et tout ça s'était effondré en quelques secondes, quelques mots sortis de la bouche de leur mère.

Liam n'avait pas pleuré sur le coup, trop fier pour montrer ses émotions et encore sous le choc et en plein déni. Ce devait être une farce, il n'y avait pas d'autre possibilité ! Une farce de mauvais goût, certes, mais rien d'autre ! Puis le temps passa et personne ne surgit en criant "JOYEUX HALLOWEEN", l'oncle Bill ne fit aucune apparition surprise. Il était mort. Ce n'est que le soir, allongé dans son lit, dans le noir, qu'il ouvrit les vannes et pleura toutes les larmes de son corps, à l'abri des regards et des fausses consolations. "Ca va aller, on va s'en sortir." C'était ce que sa mère répétait sans cesse, comme s'ils venaient de perdre un chat ou de rater un match de Quidditch. Rien n'irait jamais plus.

Alors que Leo et leur soeur avaient préférés rester à la maison pour faire leur deuil en famille, Liam était rentré à Poudlard seulement une semaine après l'avoir quitté. Il ne pouvait pas rester là où il avait tant de souvenirs, où tout lui rappelait un moment passé avec l'oncle Bill. Il ne pouvait pas. Tout simplement. Alors il était revenu à Poudlard et on l'avait envoyé dans la salle commune des Serdaigles, celle des Poufsouffle étant ravagée par les bêtises de Peeves. Il aurait du être content de pouvoir passer du temps non loin de Briséis, de la croiser dans la salle commune, mais il ne ressentit rien du tout. Juste un énorme vide au creux de sa poitrine, un poids mort accroché à sa cheville et qui l'empêchait d'avancer.

Assez vite pourtant, on lui rappela ses "priorités" : il avait un match de Quidditch dans quelques semaines et ne pouvait pas se défiler. Un match... Comme s'il avait la tête de jouer au Quidditch alors qu'il venait de perdre son oncle ! Il avait eu envie de tout envoyer péter, de tourner le dos à ses responsabilités et de se terrer en mode larvaire dans son lit, mais il n'en fit rien. Il alla à tous ses entraînements, se défonça sur le terrain et en sortait épuisé et trempé de sueur. Il jouait mal, c'était évident, logique, même, mais personne ne lui en fit la remarque et il ne fit rien pour s'améliorer. Il se défoulait et, le temps d'une heure ou deux, oubliait pourquoi ses yeux étaient aussi secs que le Sahara et sa poitrine aussi vide que le coeur d'une tornade.

Ce jour-là, il n'en eu pas assez avec l'entraînement et, alors que tous les autres remballaient leurs affaires, il resta sur son balais à lancer des balles dans le noir du soir tombant. Il s'appliqua d'abord, tentant de viser les anneaux, mais sa vue se brouilla de larmes qu'il ravala. Il ne voyait plus que des formes indistinctes devant lui, un brouillard humide, mais il s'en fichait. Il lançait le Souaffle, allait le rechercher, recommençait. Il ne s'inquiétait même plus de viser quoi que ce soit, il voulait juste se vider la tête, oublier, s'épuiser et s'évanouir de fatigue. Ne plus penser à rien. Il voulait être seul et pourtant il n'avait jamais eu autant besoin de ses amis...

Ses amis... Il les avait repoussés, maladroit et dévasté, s'énervant contre eux à chaque embrassade gênée, à chaque condoléances données avec pitié. Le deuil le rendait vraiment con.

   
CODE BY TIC TAC



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No tears left to cry (Jess & Liam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome Home :: Hogwarts :: Environs du chateau :: Pelouses et Terrain de Quidditch-
Sauter vers: